Menu
A+ A A-

Le titre de Petrobras perd 7% après des soupçons d'ingérence politique

prix du petrole Sao pauloSao paulo: L'action de Petrobras a chuté de 7% vendredi à la Bourse de Sao Paulo, après que la compagnie pétrolière publique est revenue sur sa décision d'augmenter les prix du diesel, sous la pression du gouvernement.
A 13H20 locales (16H20 GMT), les actions ordinaires de PetroBras avait perdu 7,22% et les titres préférentiels ont reculé de 6,75%. L'indice Ibovespa a cédé 1,87%.

PetroBras a annoncé jeudi une hausse de 5,7% du prix du diesel, dans le sillage des marchés internationaux. Mais dans la nuit, la compagnie a diffusé un communiqué dans lequel elle a indiqué être "revenue" sur sa position, estimant qu'"il y a encore de la marge" pour reporter le réajustement des prix de "quelques jours supplémentaires".

Selon des analystes, ce revirement a pour origine la crainte du gouvernement de voir resurgir une grève des chauffeurs routiers comme celle de mai 2018 qui avait paralysé le pays pendant dix jours.

Il a également réveillé les inquiétudes des investisseurs sur les capacités du gouvernement de Jair Bolsonaro de mettre en oeuvre son programme de restrictions budgétaires et de privatisations.

"En raison de cette intervention directe dans la politique de prix du diesel de PetroBras, il existe des doutes sur le fait que le gouvernement dispose d'informations spécifiques sur une possible grève des camionneurs, qui serait une fois de plus économiquement désastreuse", a estimé le cabinet Infinity Assets dans sa note d'analyses quotidienne.

"Et même ainsi, cette intervention sur l'augmentation des prix suscite des craintes sur le fait que les privatisations pourraient également pâtir de ce type d'ingérence", ajoute-t-il.

Des analystes, cités par l'agence financière Bloomberg, soulignent notamment le risque que pourraient faire peser de telles ingérences sur les projets de privatisations des raffineries de la compagnie pétrolière publique.

PetroBras a repris des couleurs en 2018, avec un bénéfice net annuel, une première en cinq ans, de 25,8 milliards de réais (7,06 milliards de dollars), après une grave crise liée au pire scandale de corruption de l'histoire récente du Brésil.

La société est accusée d'avoir versé plusieurs millions de dollars de pots-de-vin distribués à des hommes et partis politiques en échange de contrats.

Dans sa stratégie de redressement, figure la vente de plusieurs actifs, avec l'objectif de se recentrer sur ses activités traditionnelles de production de brut, en particulier le développement de l'extraction de pétrole en eaux profondes dans les gisements pré-salifères.

(c) AwP

Commenter Le titre de Petrobras perd 7% après des soupçons d'ingérence politique


    La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

    Nouvelle déception lors d'enchères pétrolières au Brésil

    jeudi 07 novembre 2019

    Rio de janeiro: Au lendemain d'enchères pétrolières très décevantes pour le gouvernement brésilien, une autre adjudication, également boudée par la plupart des majors étrangères, a rapporté moins que prévu jeudi, quatre des cinq blocs offerts n'ayant pas trouvé preneur.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 09 décembre 2019 à 12:41

    Les prix des carburants toujours à la hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont encore évolué à la hausse sur la semaine dernière, selon des chiffres...

    lundi 09 décembre 2019 à 11:36

    Le pétrole perd du terrain après une semaine dominée par l'O…

    Londres: Les prix du pétrole retombaient lundi en cours d'échanges européens, après avoir profité la semaine dernières de la réunion de l'Opep...

    samedi 07 décembre 2019 à 11:14

    Mexique: Pemex confirme une découverte 'gigantesque' de pétr…

    Mexico: La compagnie pétrolière mexicaine en difficulté Pemex a confirmé vendredi l'existence d'un "gisement gigantesque" d'un demi-milliard de barils équivalent pétrole (bep)...

    vendredi 06 décembre 2019 à 21:18

    Saudi Aramco va réaliser ses grands débuts boursiers le 11 d…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco va réaliser ses grands débuts à la Bourse de Ryad le 11 décembre, a dévoilé...

    vendredi 06 décembre 2019 à 20:14

    Le pétrole bondit après l'annonce par l'Opep+ de nouvelles b…

    Londres: Les prix du pétrole ont terminé à leur plus haut niveau depuis fin septembre vendredi, se redressant vivement après l'annonce par...

    vendredi 06 décembre 2019 à 18:56

    L'Opep et ses alliés restreignent encore leur production, le…

    Vienne: Les grands pays exportateurs de pétrole et la Russie ont trouvé un accord vendredi pour réduire encore leur production d'au moins...

    vendredi 06 décembre 2019 à 16:40

    L'Opep et ses alliés conviennent de baisses de production su…

    Vienne: Les membres de l'Opep et leurs partenaires, dont la Russie, ont annoncé vendredi à Vienne s'être entendus pour accroître leurs baisses...

    vendredi 06 décembre 2019 à 16:14

    Le pétrole bondit après l'annonce par l'Opep+ de nouvelles b…

    Londres: Les prix du pétrole ont nettement progressé vendredi, atteignant des niveaux plus vus depuis fin septembre après l'annonce par l'Opep et...

    vendredi 06 décembre 2019 à 11:37

    Le pétrole se stabilise en attendant la conclusion de l'Opep…

    Londres: Les prix du pétrole restaient stables vendredi en cours d'échanges européens, alors que l'Opep et ses alliés ont ouvert la porte...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 4 décembre 2019 Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont baissé d'environ -4,9 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA.
    Les analystes tablaient, eux, sur une baisse plus modeste, de l'ordre de -1,7 million de barils.

    Les stocks de pétrole s'établissent ainsi à 447,1 millions de barils.

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite