Menu
A+ A A-

Plus d’entraves à la production d’énergies

PétroleUn durcissement des règles et des taxes sévit contre le secteur de l’énergie, ce qui dissuade les sociétés de pétrole et de gaz des hausses de production. 

Elles font face à une instabilité de règles et de taxes...
🇫🇷 La société française Engie vient de rapporter son estimation pour la perte de bénéfices en raison des hausses d’impôts. Elle estime la perte de revenus en raison des taxes à entre 0,8 et 1 milliard d'euros en 2022, et entre 1,1 et 1,4 milliard d’euros en 2023.

Ces chiffres représentent de l’ordre de 10 % de son bénéfice, attendu à 13 milliards d’euros en 2022.

Ces types d’impôts vont décourager les sociétés d’investir plus d’argent dans la production d’énergies.

Les impôts sur les profits font partie d’un ensemble de règles, qui sont en accord avec les objectifs du continent sur le carbone. Ils souhaitent une réduction de 55 % des émissions, par rapport à 1990.

Comme vous pouvez le constater sur le graphique ci-dessous, du Ministère de la Transition, les émissions ont tendance à baisser d’année en année. Ils précisent que la France a abaissé ses émissions de 15 % depuis 1995.


La volonté de réduire la quantité d’émissions mène à bon nombre d’interventions contre la production de pétrole et de gaz.

En particulier, le continent vient tout juste d’introduire des changements au régime de crédits-carbone. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, ces crédits ont quadruplé en valeur depuis 2020. L’industrie a besoin d’acheter les crédits pour le droit d’émettre du carbone.

Avec la hausse de l’usage du charbon, et des énergies fossiles en général, depuis 2 ans, le coût des crédits-carbone a grimpé au plafond.


La hausse de la pression dissuade les producteurs d’investir. Elle dissuade aussi les banques et intermédiaires financiers de fournir les fonds nécessaires pour le secteur.


HSBC quitte le pétrole

Comme l’a expliqué Rick Rule, plus gros actionnaire d’un gérant de fonds avec 10 milliards $ d’actifs, et un ami de notre groupe, le déficit d’investissement dans les énergies grimpe tout le temps.

Selon son estimation, les projets manquent d’environ 1 milliard $ par jour - rien que pour maintenir la cadence.

Le secteur a plus que jamais besoin de fonds, mais les gros groupes quittent la scène.

▶️ Par exemple, la banque HSBC fait une annonce la semaine dernière :

Étant donné l’urgence de la crise de l’énergie aujourd’hui, nous prévoyons d’accélérer nos activités dans l’énergie renouvelable, et les infrastructures propres, alignées avec notre ambition déclarée de fournir entre 750 et 1.000 milliards $ en finance et investissements écoresponsables avant 2030.
Par contre, ils accordent moins de capitaux aux groupes de pétrole et de gaz.

Ils expliquent :

En raccord avec notre politique, nous n’allons pas fournir de nouveaux prêts ou accès aux capitaux dont l’objectif serait de développer de nouveaux gisements de gaz ou de pétrole, ou une infrastructure en rapport.

Nous continuerons à fournir des financements … en ligne avec la future baisse de demande mondiale pour le gaz et le pétrole, tout en accélérant nos activités pour soutenir le déploiement d’énergies propres.
🇪🇺 Eurostat montre que la consommation de gaz naturel est bien en-dessous de la norme, de 20 % sur la période d’août à novembre (voir graphique ci-dessous).



Cependant, la baisse de la consommation n’a pas lieu en raison du succès des renouvelables. Elle a lieu en raison de la mise à l’arrêt d’usines et d’industrie.

Le secteur reste sous tension, et le continent a besoin d’énergies.

▶️ Les analystes chez ING commentent :

Il est peu vraisemblable que la région va parvenir à remplir ses réserves au rythme qu’elle a pu le faire en 2022. La destruction de la demande [via les usines qui ferment] devra se poursuivre pour éviter des pénuries à l’hiver 2023/2024. Pour que cela se produise, les prix vont rester élevés.
Les banques et producteurs réduisent les investissements dans la production, en accord avec les objectifs sur les émissions.

Le manque de pétrole et de gaz risque de peser sur l’économie du continent, avec des prix élevés et des fermetures d’usines sur la durée.


🛢️ Dossier gratuit sur le pétrole

L'auteur propose un dossier gratuit qui détaille pourquoi – et comment – les particuliers devraient investir dans le pétrole en ce moment.

Saisissez votre email et recevez le dossier complet. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

(c) Henry Bonner avec Prixdubaril.com

Commenter Plus d’entraves à la production d’énergies



    Communauté prix du baril


    Les notes d'Henry Bonner

    samedi 18 mai 2024

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien plus d’investissements dans les renouvelables et réseaux d’électricité...

    lundi 13 mai 2024

    🇫🇷 Engie : 3 milliards d’euros d'investissements à risque dans le biogaz

    Energie: Engie, le distributeur d’énergies, vient d’acheter deux centrales à biogaz, et passe ainsi la barre de 1 TWh de production de biogaz. Il a un objectif de plus de 10...

    mercredi 20 mars 2024

    📈 111 milliards $ de distributions par les majors : vers plus de superprofits

    Compagnies pétrolières: Selon Reuters, les distributions de bénéfices et rachats de parts par les majors du pétrole - BP, Chevron, Exxon, Shell, et TotalEnergies -, en 2023, dépassent les montants...

    lundi 12 février 2024

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les...

    lundi 05 février 2024

    🔥 Blocage du gaz naturel liquide

    Analyse: La lutte contre les énergies fossiles - en particulier le pétrole et le gaz - reprend après un peu de pause en raison de la crise des énergies, et...

    vendredi 22 septembre 2023

    📈 Pétrole au-dessus de 90 $ : aubaine des producteurs

    Paris: Le pétrole remonte au-dessous des 90 $ le baril. Les producteurs de pétrole connaissent les 3 meilleures années de ce siècle, et peut-être de tout temps.

    jeudi 01 juin 2023

    Notre petit groupe d’analystes défie la pensée courante sur le pétrole

    Je m’appelle Henry Bonner. En dépit d’un repli des prix du pétrole cette année, mon équipe et moi continuons d’insister que le pétrole demeure un des meilleurs placements pour cette...

    mardi 23 mai 2023

    Gaz naturel : rebond de la demande en 2023

    Analyse: Le prix du gaz plonge. La demande demeure en retrait. Selon Bruegel, à date de mars 2023, la France consomme 13 % de gaz de moins que la moyenne...

    mercredi 10 mai 2023

    🔎 Le pétrole absorbe les hausses de taux

    Analyse: Le pétrole souffre des risques à l’économie de la planète… mais profite d’un manque d’offre - en partie à cause des mesures contre la production.Les banques d’affaires avertissent que...

    Toutes les notes d'Henry Bonner

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite