Menu
A+ A A-

Plus d’entraves à la production d’énergies

PétroleUn durcissement des règles et des taxes sévit contre le secteur de l’énergie, ce qui dissuade les sociétés de pétrole et de gaz des hausses de production. 

Elles font face à une instabilité de règles et de taxes...
🇫🇷 La société française Engie vient de rapporter son estimation pour la perte de bénéfices en raison des hausses d’impôts. Elle estime la perte de revenus en raison des taxes à entre 0,8 et 1 milliard d'euros en 2022, et entre 1,1 et 1,4 milliard d’euros en 2023.

Ces chiffres représentent de l’ordre de 10 % de son bénéfice, attendu à 13 milliards d’euros en 2022.

Ces types d’impôts vont décourager les sociétés d’investir plus d’argent dans la production d’énergies.

Les impôts sur les profits font partie d’un ensemble de règles, qui sont en accord avec les objectifs du continent sur le carbone. Ils souhaitent une réduction de 55 % des émissions, par rapport à 1990.

Comme vous pouvez le constater sur le graphique ci-dessous, du Ministère de la Transition, les émissions ont tendance à baisser d’année en année. Ils précisent que la France a abaissé ses émissions de 15 % depuis 1995.


La volonté de réduire la quantité d’émissions mène à bon nombre d’interventions contre la production de pétrole et de gaz.

En particulier, le continent vient tout juste d’introduire des changements au régime de crédits-carbone. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, ces crédits ont quadruplé en valeur depuis 2020. L’industrie a besoin d’acheter les crédits pour le droit d’émettre du carbone.

Avec la hausse de l’usage du charbon, et des énergies fossiles en général, depuis 2 ans, le coût des crédits-carbone a grimpé au plafond.


La hausse de la pression dissuade les producteurs d’investir. Elle dissuade aussi les banques et intermédiaires financiers de fournir les fonds nécessaires pour le secteur.


HSBC quitte le pétrole

Comme l’a expliqué Rick Rule, plus gros actionnaire d’un gérant de fonds avec 10 milliards $ d’actifs, et un ami de notre groupe, le déficit d’investissement dans les énergies grimpe tout le temps.

Selon son estimation, les projets manquent d’environ 1 milliard $ par jour - rien que pour maintenir la cadence.

Le secteur a plus que jamais besoin de fonds, mais les gros groupes quittent la scène.

▶️ Par exemple, la banque HSBC fait une annonce la semaine dernière :

Étant donné l’urgence de la crise de l’énergie aujourd’hui, nous prévoyons d’accélérer nos activités dans l’énergie renouvelable, et les infrastructures propres, alignées avec notre ambition déclarée de fournir entre 750 et 1.000 milliards $ en finance et investissements écoresponsables avant 2030.
Par contre, ils accordent moins de capitaux aux groupes de pétrole et de gaz.

Ils expliquent :

En raccord avec notre politique, nous n’allons pas fournir de nouveaux prêts ou accès aux capitaux dont l’objectif serait de développer de nouveaux gisements de gaz ou de pétrole, ou une infrastructure en rapport.

Nous continuerons à fournir des financements … en ligne avec la future baisse de demande mondiale pour le gaz et le pétrole, tout en accélérant nos activités pour soutenir le déploiement d’énergies propres.
🇪🇺 Eurostat montre que la consommation de gaz naturel est bien en-dessous de la norme, de 20 % sur la période d’août à novembre (voir graphique ci-dessous).



Cependant, la baisse de la consommation n’a pas lieu en raison du succès des renouvelables. Elle a lieu en raison de la mise à l’arrêt d’usines et d’industrie.

Le secteur reste sous tension, et le continent a besoin d’énergies.

▶️ Les analystes chez ING commentent :

Il est peu vraisemblable que la région va parvenir à remplir ses réserves au rythme qu’elle a pu le faire en 2022. La destruction de la demande [via les usines qui ferment] devra se poursuivre pour éviter des pénuries à l’hiver 2023/2024. Pour que cela se produise, les prix vont rester élevés.
Les banques et producteurs réduisent les investissements dans la production, en accord avec les objectifs sur les émissions.

Le manque de pétrole et de gaz risque de peser sur l’économie du continent, avec des prix élevés et des fermetures d’usines sur la durée.


🛢️ Dossier gratuit sur le pétrole

L'auteur propose un dossier gratuit qui détaille pourquoi – et comment – les particuliers devraient investir dans le pétrole en ce moment.

Saisissez votre email et recevez le dossier complet. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

(c) Henry Bonner avec Prixdubaril.com

Commenter Plus d’entraves à la production d’énergies


    Les notes d'Henry Bonner

    jeudi 26 janvier 2023

    Retour de la Chine, fin de chute pour le pétrole

    Paris: Le prix du pétrole a peut-être cessé sa chute. La Chine pousse la demande vers le haut.

    vendredi 20 janvier 2023

    Énergie chère, taux d’intérêt, fin des aides: faillites en vue

    Paris: Comme vous le verrez, le gaz naturel plonge de beaucoup par rapport à l’été. Il revient sur les niveaux de 2021… avant la guerre en Ukraine, et avant l’envolée...

    vendredi 13 janvier 2023

    Dividendes du pétrole et du gaz, sources d’envie

    Dividendes records pour le CAC 40! La manne donne des envies à certains. “Et si on faisait contribuer les profits au financement des retraites plutôt que de reculer l’âge de...

    vendredi 06 janvier 2023

    Chute des prix d’énergie : problème pour la remise en marche

    Le prix de l’électricité et du gaz ont fait une rechute depuis la mi-décembre. Le pétrole, au prix du Brent, a aussi baissé sous les 80$ cette semaine.  Les énergies...

    mercredi 04 janvier 2023

    La météo masque l’impact de l’Ukraine

    La température a grimpé depuis 2 semaines. En résultat, les prix du courant et du gaz ont chuté. Selon l’Epex, le prix du courant en France a atteint 481 euros...

    mardi 03 janvier 2023

    Pertes pour le gaz naturel, subventions pour les renouvelables

    L’absence de coupures de courant provient des effets de l’explosion des prix, ce qui produit une chute de la demande pour les énergies (car les acheteurs n’ont pas les moyens...

    vendredi 16 décembre 2022

    🔎 Pétrole et gaz : l’avenir contient des pénuries

    Les prix de l’énergie plongent ou remontent en fonction des attentes sur la santé des consommateurs et de l’industrie autour du monde, qui sont à l’origine de la demande...

    lundi 12 décembre 2022

    🔎 Le problème de l’élimination du pétrole

    Actuellement, la production de pétrole peine à redémarrer.D’autres sources d’énergies vont également dans la direction de la pénurie. L’imposition du zéro-carbone fait partie des causes...

    jeudi 08 décembre 2022

    Baisse de l’énergie : sacrifice de l’industrie

    Paris: Le prix du pétrole est en recul de 17 $ sur un mois, un revers pour le secteur pétrolier. En dépit de la baisse du baril, les actions des sociétés...

    Toutes les notes d'Henry Bonner

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:05

    Le pétrole baisse, les exportations russes résistent

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur déclin mardi, lestés par des exportations russes résilientes, tandis que les investisseurs désertent les actifs...

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    lundi 30 janvier 2023 à 17:25

    Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de de…

    Londres: Le géant énergétique britannique BP a revu en baisse ses prévisions de consommation d'énergie mondiale à long terme à cause de...

    lundi 30 janvier 2023 à 13:00

    ⛽️ Augmentation des prix des carburants: Le SP98 frôle les 2…

    Paris: Les tarifs des carburants continuent de grimper depuis le début de l'année en raison de la fin des subventions de l'État...

    lundi 30 janvier 2023 à 12:00

    Le pétrole hésite, une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans direction forte lundi, mais une attaque sur un site militaire iranien ainsi que l'approche de...

    vendredi 27 janvier 2023 à 23:00

    Le pétrole en repli, sur des prises de profits avant la fin …

    New York: Les prix du pétrole, en hausse en première partie de séance, se sont finalement repliés vendredi, les investisseurs étant tentés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite