Menu
A+ A A-

L'ex-chancelier allemand Schröder élu président du conseil d'administration de Rosneft

prix du petrole saintSaint-Pétersbourg: L'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder, ami de longue date de Vladimir Poutine, a annoncé vendredi qu'il avait été élu président du conseil d'administration du géant pétrolier russe semi-public Rosneft, malgré les critiques d'Angela Merkel.
"Je suis heureux d'avoir été élu non seulement membre du conseil d'administration, mais aussi président" de cette instance, a annoncé M. Schröder à la presse à l'issue de l'assemblée générale des actionnaires du groupe contrôlé par l'Etat russe à Saint-Pétersbourg.

"Je suis persuadé que de bonnes relations avec la Russie sont dans l'intérêt de l'Allemagne", a ajouté l'ancien chef du gouvernement allemand qui préside déjà le comité d'actionnaires de la société contrôlée par Gazprom exploitant le gazoduc Nord Stream, qui distribue le gaz russe à l'Allemagne via la mer Baltique.

Peu avant, les actionnaires du groupe avaient approuvé sa candidature au conseil d'administration, qui avait été rendue publique en août par un décret du gouvernement russe.

Après avoir grossi sur les ruines de Ioukos, le groupe de l'opposant Mikhaïl Khodorkovski démantelé par la justice, Rosneft a connu une croissance considérable depuis 15 ans jusqu'à devenir l'un des plus gros producteurs d'hydrocarbures dans le monde.

Contrôlé à 50% par l'Etat russe, il est dirigé par Igor Setchine, très influent proche de Vladimir Poutine. Rosneft fait partie des sociétés sanctionnées par les Occidentaux en raison de la crise ukrainienne.

Fin août, la chancelière Angela Merkel avait critiqué la candidature de son prédécesseur au conseil d'administration: "Je trouve que ce que fait Monsieur Schröder n'est pas bien, chez Rosneft du moins", a-t-elle dit lors d'un entretien au journal populaire allemand Bild.

"Lorsque je ne serai plus chancelière, je n'ai pas l'intention de prendre un poste dans les affaires", avait ajouté la dirigeante conservatrice, alors en campagne.

Chancelier social-démocrate de l'Allemagne de 1998 à 2005, M. Schröder est connu pour être un ami de longue date du président russe Vladimir Poutine, avec qui il a fêté ses 70 ans dans un palais de Saint-Pétersbourg en pleine crise ukrainienne. Il s'est publiquement déclaré contre l'adoption de sanctions à l'encontre de la Russie.

(c) AFP

Commenter L'ex-chancelier allemand Schröder élu président du conseil d'administration de Rosneft


    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Rosneft veut rassurer sur ses projets pétroliers au Venezuela

    mardi 04 juin 2019

    Moscou: Le patron du géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi que les projets communs avec le groupe public pétrolier vénézuélien PDVSA avaient été en hausse en 2018 et ne devraient pas "diminuer significativement" en 2019, malgré la profonde...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2019 à 21:37

    Le pétrole recule avec la baisse de la demande américaine d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont baissé pour la troisième journée de suite mercredi, lestés par l'annonce d'une hausse surprise...

    mercredi 17 juillet 2019 à 17:14

    USA: les stocks de pétrole brut baissent pour la cinquième s…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé conformément aux attentes la semaine dernière aux Etats-Unis, baissant pour la cinquième semaine...

    mercredi 17 juillet 2019 à 10:36

    Le pétrole remonte un peu après sa chute de mardi et avant l…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi au début des échanges européens après leur chute de mardi sur fond de signaux...

    mardi 16 juillet 2019 à 22:35

    L'Iran dit avoir porté secours à un pétrolier dans le Golfe

    Dubai: Plusieurs bâtiments de la marine iranienne sont venus porter assistance à un pétrolier étranger en panne dans le Golfe, a déclaré...

    mardi 16 juillet 2019 à 21:29

    Le pétrole en net recul avec l'espoir d'une détente entre Et…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte baisse mardi, reculant après des signaux d'apaisement entre les Etats-Unis et...

    mardi 16 juillet 2019 à 12:30

    Léger rebond du pétrole après sa baisse de la veille

    Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement mardi après leur baisse de la veille et alors que la production dans le Golfe...

    lundi 15 juillet 2019 à 21:47

    Le pétrole recule un peu alors que la tempête Barry s'éloign…

    New York:  Les prix du pétrole ont terminé en baisse lundi alors que la tempête tropicale Barry s'éloignait, sans avoir fait trop...

    lundi 15 juillet 2019 à 12:41

    Les prix des carburants repartent à la hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont progressé dans leur ensemble la semaine dernière, avec une hausse plus marquée...

    lundi 15 juillet 2019 à 11:32

    Le pétrole monte dans un marché prudent

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu lundi, dans un marché prudent et qui restait inquiet face aux surplus attendus.

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 10 juillet 2019 Lors de la semaine achevée le 5 juillet, les réserves commerciales de brut ont baissé de 9,5 millions de barils pour s'établir à 459,00 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient un repli de 2,9 millions de barils.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite