Menu
A+ A A-

Chevron dans le rouge au 4T, affaibli par le plongeon du pétrole

prix du petrole New YorkNew York: La major pétrolière Chevron a vu ses bénéfices engloutis par la chute des cours de l'or noir en 2015, passant même dans le rouge au quatrième trimestre après des dépréciations d'actifs et charges d'un montant total de 1,1 milliard de dollars.
Le bénéfice net annuel a été divisé par plus de quatre à 4,59 milliards de dollars, selon des résultats publiés vendredi. Sur les trois derniers mois de l'année, le groupe accuse une perte de 588 millions de dollars, contre un bénéfice net de 3,47 milliards à la même période un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels et rapporté par action, le bénéfice annuel est de 2,45 dollars, contre 3,47 dollars attendus en moyenne par les analystes.

Au quatrième trimestre, Chevron essuie une perte par action de 31 cents, contre un bénéfice de 46 cents espérés par les marchés.

Si le chiffre d'affaires a fondu, c'est tout de même à un rythme moins prononcé que redouté: il ressort à 138,48 milliards de dollars sur l'année, en chute de 34,7%, et à 29,25 milliards sur le dernier trimestre, en diminution de 36,5%. Les analystes attendaient 132, 59 milliards de dollars et 28,72 milliards respectivement.

La baisse substantielle de nos résultats 2015 comparé à l'année précédente reflète le déclin de près de 50% des prix du pétrole sur un an, a commenté le PDG John Watson, cité dans le communiqué.

Chevron est plus sensible aux fluctuations des cours de l'or noir que son rival ExxonMobil parce que 67% de sa production est constituée de pétrole.

Pour préserver ses bénéfices dans le contexte actuel d'offre abondante d'or noir, Chevron promet de réduire drastiquement ses coûts.

Nous sommes en train de prendre des mesures importantes pour améliorer nos résultats et notre trésorerie dans l'environnement actuel de prix bas. Les dépenses opérationnelles et autres frais ont été réduits de 9 milliards en 2015 comparé à 2014 et je prévois des réductions (de coûts) de même ampleur en 2016, a déclaré M. Watson.

La major va notamment vendre des actifs et continuer à supprimer des emplois, indique-t-elle, en promettant des détails fin février.

En octobre, le groupe pétrolier a annoncé la suppression de 6.000 à 7.000 emplois supplémentaires, soit quelque 10% de ses effectifs. Il a aussi abaissé de 24% à 26,6 milliards de dollars ses investissements pour 2016. Ils devraient être compris entre 20 et 24 milliards pour les deux années suivantes (2017 et 2018).

A Wall Street, le titre reculait de 1,35% à 84,76 dollars vers 14H00 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance même si les marchés anticipaient de mauvais résultats.

(c) AFP

Commenter Chevron dans le rouge au 4T, affaibli par le plongeon du pétrole


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Le rebond du pétrole relance ExxonMobil et Chevron

    vendredi 02 novembre 2018

    New York: Les géants pétroliers ExxonMobil et Chevron ont annoncé vendredi de gros bénéfices trimestriels, ce qui a apaisé des marchés inquiets sur l'état de leur production d'hydrocarbures après une première partie de l'année en demi-teinte.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    mardi 20 novembre 2018 à 04:34

    Le pétrole en baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi en Asie, le marché restant plombé par les inquiétudes sur la...

    lundi 19 novembre 2018 à 22:12

    Canada: déversement accidentel en mer de 250.000 litres de p…

    Montréal: Un avion de surveillance et six navires ont été dépêchés lundi au large de la côte Est du Canada après le...

    lundi 19 novembre 2018 à 21:38

    Le pétrole monte un peu face aux incertitudes sur la future …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi alors que persistent les interrogations sur l'attitude de l'Organisation...

    lundi 19 novembre 2018 à 19:24

    Pétrole: Washington sanctionne un Sud-Africain pour ses lien…

    Washington: Le Trésor américain a annoncé lundi avoir placé sur sa liste noire un ressortissant sud-africain d'origine russe accusé d'avoir aidé la...

    lundi 19 novembre 2018 à 17:08

    Les prix des carburants ont continué à baisser la semaine de…

    Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont continué à baisser la semaine dernière, d'environ 2 centimes, dans...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite