Menu
RSS
A+ A A-

Moody's envisage d'abaisser la note de 120 acteurs des hydrocarbures

prix du petrole LondresLondres: L'agence de notation financière Moody's a annoncé vendredi qu'elle pourrait abaisser la note de 120 entreprises mondiales du secteur pétrolier et gazier frappées par la chute des cours du pétrole.
"Ces passages en revue (des notes) reflètent les prix déclinants qui sont à des plus bas depuis des années, une demande affaiblie et une période prolongée de surapprovisionnement qui va continuer à mettre sous pression les profils d'emprunteurs des entreprises du pétrole et du gaz", a expliqué Moody's dans un communiqué.

Parmi les compagnies concernées figurent en Europe l'anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell, la française Total et la norvégienne Statoil, mais plus de la moitié sont américaines.

L'agence a précisé qu'elle allait utiliser cette évaluation des notes attribuées à ces 120 entreprises du secteur pour les "recalibrer" au vu des "changements importants des conditions du crédit" à leur endroit dans le contexte de chute des cours des hydrocarbures.

Les cours du pétrole ont atteint plus tôt dans la semaine de nouveaux plus bas en plus de 12 ans, nettement sous la barre des 30 dollars le baril pour les références européenne et américaine de l'or noir.

Les compagnies pétrolières sont frappées de plein fouet par cette dégringolade des cours, qui a atteint plus de 70% depuis 2014. L'anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell a ainsi annoncé en début de semaine que son bénéfice net 2015 ne serait compris qu'entre 1,6 et 2,0 milliards de dollars, alors qu'il approchait encore les 15 milliards de dollars en 2014.

L'agence de notation va désormais étudier en détail les profils d'emprunteurs de ces 120 entreprises avant de décider d'abaisser leur note ou non, ce qu'elle devrait accomplir en principe dans un délai de trois mois.

Plus de la moitié (69) des entreprises passées en revue sont basées aux États-Unis, avec par exemple les sociétés Schlumberger et Chesapeake.

L'industrie américaine est particulièrement touchée par la chute des cours car le pétrole de schiste qu'elle a commencé ces dernières années à produire en masse est relativement coûteux à extraire, comparé aux coûts moindres engendrés par l'extraction dans les pays du Golfe persique par exemple.

La liste comprend aussi des géants russes de l'énergie comme Rosneft et Gazprom.

Des analystes attribuent une partie du plongeon des cours à une volonté délibérée de l'Arabie saoudite d'inonder le marché de façon à faire tomber les producteurs les plus fragiles et consolider ses parts de marché.

(c) AFP

La Compagnie pétrolière russe Rosneft

Rosneft: bénéfice net plus que doublé au 3T après le relâchement de l'off…

mardi 06 novembre 2018

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi avoir plus que doublé son bénéfice net sur un an au troisième trimestre dans un contexte conjugué de hausse des prix et de la production, les pays exportateurs ayant augmenté...

La Compagnie pétrolière française Total

Total et l'Angola inaugurent un nouveau champ offshore très attendu

samedi 10 novembre 2018

Luanda: L'Angola et Total ont inauguré samedi un nouveau champ pétrolier en eaux profondes opéré par le groupe français, un coup de fouet très attendu à la production du pays africain depuis la chute des cours du brut qui...


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

Equinor (ex-Statoil) porté au 2T par la remontée du pétrole et les USA

jeudi 26 juillet 2018

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor, anciennement Statoil, a publié jeudi des résultats trimestriels globalement en hausse grâce à la remontée des cours et à une augmentation de sa production aux États-Unis.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

La Compagnie pétrolière Shell

Shell voit son bénéfice 3T bondir grâce à la hausse des cours

jeudi 01 novembre 2018

Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a dévoilé jeudi un bond de 43% de son bénéfice net au troisième trimestre, dopé comme l'ensemble du secteur par la hausse des prix du pétrole et du gaz.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 12 novembre 2018 à 22:55

Le pétrole en petite baisse, partagé entre Ryad et Washingto…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite baisse lundi, applaudissant d'abord la volonté saoudienne de réduire sa production...

lundi 12 novembre 2018 à 17:29

Les prix des carburants baissent fortement en France

Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont tous fortement baissé la semaine dernière, dans le sillage des...

lundi 12 novembre 2018 à 16:27

Prix des carburants: réunion à Matignon avant une mobilisati…

Paris: Une partie du gouvernement s'est réunie lundi à Matignon pour finaliser les mesures d'"accompagnement" de la hausse des prix et des...

lundi 12 novembre 2018 à 16:19

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite promet des baisses de …

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi alors que l'Arabie saoudite a affirmé qu'elle réduirait sa production dès décembre et a défendu...

lundi 12 novembre 2018 à 15:57

Nigeria: l'agence anti-corruption veut extrader une ex-minis…

Abuja: Le patron de l'agence anti-corruption du Nigeria a annoncé lundi son intention de faire extrader l'ex-ministre du Pétrole, estimant trop lente...

lundi 12 novembre 2018 à 12:32

Ryad réclame une baisse de production de pétrole d'un millio…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Arabie saoudite a estimé lundi indispensable de réduire la production mondiale de pétrole d'un million de barils...

lundi 12 novembre 2018 à 12:27

Le pétrole dopé par les promesses de l'Arabie saoudite

Londres: Les prix du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens après leur plongeon de la semaine dernière, soutenus par les promesses...

lundi 12 novembre 2018 à 11:09

Prix des carburants: "inquiétude" du gouvernement …

Paris: Le gouvernement "craint" pour "la sécurité des personnes" lors des mobilisations du 17 novembre contre la hausse du prix des carburants...

lundi 12 novembre 2018 à 10:37

La production mondiale de pétrole doit être réduite d'un mil…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré lundi qu'une analyse technique montrait la nécessité de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

Lire la suite

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite