Menu
RSS
A+ A A-

Moody's envisage d'abaisser la note de 120 acteurs des hydrocarbures

prix du petrole LondresLondres: L'agence de notation financière Moody's a annoncé vendredi qu'elle pourrait abaisser la note de 120 entreprises mondiales du secteur pétrolier et gazier frappées par la chute des cours du pétrole.
"Ces passages en revue (des notes) reflètent les prix déclinants qui sont à des plus bas depuis des années, une demande affaiblie et une période prolongée de surapprovisionnement qui va continuer à mettre sous pression les profils d'emprunteurs des entreprises du pétrole et du gaz", a expliqué Moody's dans un communiqué.

Parmi les compagnies concernées figurent en Europe l'anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell, la française Total et la norvégienne Statoil, mais plus de la moitié sont américaines.

L'agence a précisé qu'elle allait utiliser cette évaluation des notes attribuées à ces 120 entreprises du secteur pour les "recalibrer" au vu des "changements importants des conditions du crédit" à leur endroit dans le contexte de chute des cours des hydrocarbures.

Les cours du pétrole ont atteint plus tôt dans la semaine de nouveaux plus bas en plus de 12 ans, nettement sous la barre des 30 dollars le baril pour les références européenne et américaine de l'or noir.

Les compagnies pétrolières sont frappées de plein fouet par cette dégringolade des cours, qui a atteint plus de 70% depuis 2014. L'anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell a ainsi annoncé en début de semaine que son bénéfice net 2015 ne serait compris qu'entre 1,6 et 2,0 milliards de dollars, alors qu'il approchait encore les 15 milliards de dollars en 2014.

L'agence de notation va désormais étudier en détail les profils d'emprunteurs de ces 120 entreprises avant de décider d'abaisser leur note ou non, ce qu'elle devrait accomplir en principe dans un délai de trois mois.

Plus de la moitié (69) des entreprises passées en revue sont basées aux États-Unis, avec par exemple les sociétés Schlumberger et Chesapeake.

L'industrie américaine est particulièrement touchée par la chute des cours car le pétrole de schiste qu'elle a commencé ces dernières années à produire en masse est relativement coûteux à extraire, comparé aux coûts moindres engendrés par l'extraction dans les pays du Golfe persique par exemple.

La liste comprend aussi des géants russes de l'énergie comme Rosneft et Gazprom.

Des analystes attribuent une partie du plongeon des cours à une volonté délibérée de l'Arabie saoudite d'inonder le marché de façon à faire tomber les producteurs les plus fragiles et consolider ses parts de marché.

(c) AFP

La Compagnie pétrolière française Total

Pétrole libyen: Total espère une solution rapide à la crise

vendredi 29 juin 2018

Paris: Total espère qu'une solution "sera trouvée très prochainement" à la crise autour du contrôle des terminaux pétroliers et de la gestion des revenus de l'or noir en Libye, où le groupe détient des participations dans plusieurs concessions.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

Equinor (ex-Statoil) porté au 2T par la remontée du pétrole et les USA

jeudi 26 juillet 2018

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor, anciennement Statoil, a publié jeudi des résultats trimestriels globalement en hausse grâce à la remontée des cours et à une augmentation de sa production aux États-Unis.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

La Compagnie pétrolière Shell

Shell multiplie ses profits par 4, dopés par la hausse des cours

jeudi 26 juillet 2018

Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi un bénéfice net multiplié par quatre au deuxième trimestre, dopé par le bond des prix du pétrole sur un an et par des cessions d'actifs.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

lundi 13 août 2018 à 13:45

Pétrole: la production de l'Opep a légèrement augmenté en ju…

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté en juillet, tirée par...

lundi 13 août 2018 à 12:57

L'Iran va baisser ses prix du pétrole pour ses clients asiat…

Téhéran: L'Iran va baisser le prix de ses hydrocarbures à destination de ses clients asiatiques en prévision du rétablissement des sanctions américaines...

lundi 13 août 2018 à 12:27

Le pétrole monte un peu avant le rapport de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le rapport mensuel de l'Opep pourrait confirmer les...

lundi 13 août 2018 à 07:39

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, lundi en Asie, le Brent étant notamment lesté par les craintes quant aux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite