Menu
RSS
A+ A A-

Les états-Unis deviennent le premier producteur de pétrole au monde

prix du petrole LondresLondres: Les États-Unis sont devenus le premier producteur d'or noir au monde pour la première fois depuis 1975 grâce au pétrole schiste, dépassant ainsi l'Arabie saoudite et la Russie, selon le géant pétrolier BP.
L'offre mondiale de pétrole, qui a augmenté de 2,1 millions de barils par jour (mbj) en 2014, a connu une croissance jamais vue, a souligné le groupe britannique dans sa 64e revue statistique sur l'énergie mondiale publiée ce mercredi.

L'augmentation de l'offre mondiale a été largement portée par les États-Unis, dont la production a grimpé de 1,6 mbj en 2014, de loin la plus forte croissance au monde.

C'est la première fois qu'un pays augmente sa production de plus de 1 mbj sur trois années consécutives, a noté le rapport.

D'après la revue statistique, les États-Unis ont dépassé à la fois l'Arabie saoudite et la Russie en tant que premier producteur mondial de pétrole pour la première fois depuis 1975, a indiqué Bob Dudley, le directeur général de BP.

Les implications de la révolution du schiste américain sont profondes, a-t-il insisté.

Les États-Unis ont ainsi considérablement réduit leurs importations de pétrole. Les importations américaines de pétrole en 2014 ont atteint moins de la moitié de leur plus haut niveau de 2005. Et les États-Unis ont cédé leur place de premier importateur de pétrole mondial à la Chine.

La revue statistique a par ailleurs noté des faiblesses du côté de la demande de pétrole mondiale, pointant du doigt l'essoufflement économique de la Chine, la deuxième économie mondiale après les États-Unis.

La consommation de pétrole mondiale a grimpé de 800.000 barils par jour en 2014 ou 0,8%, soit un peu moins que les moyennes historiques récentes et beaucoup moins que la hausse de 1,4 mbj connue en 2013, a noté BP.

Le ralentissement de l'économie chinoise s'est traduit par une décélération des investissements dans l'immobilier et de la production industrielle.

Par conséquent, la croissance dans les secteurs chinois les plus gourmands en énergie, comme l'industrie de l'acier, du fer et du ciment - des secteurs qui ont prospéré pendant l'industrialisation rapide du pays - s'est effondrée en 2014 alors que le secteur des services arrive sur le devant de la scène, a-t-on expliqué chez BP.

La demande chinoise d'énergie a ainsi baissé fortement en 2014, augmentant de 2,6% soit moins que le taux de croissance moyen de ces dix dernières années (6,6%).

La faiblesse de la demande en énergie n'est pas seulement un problème chinois, soulignait toutefois BP. La consommation énergétique a augmenté plus lentement que la moyenne dans toutes les régions du monde, à l'exception de l'Amérique du nord (+0,9%) et l'Afrique (+2,8%), avec une chute notable de la demande européenne de 3,9%, a expliqué le géant pétrolier.

cv/jmi/nas

BP



(c) AFP


Commenter Les états-Unis deviennent le premier producteur de pétrole au monde

La Compagnie pétrolière britannique BP

L'Irak propose à BP de procéder à une étude de tous les champs pétroliers…

dimanche 11 février 2018

Bagdad: L'Irak a proposé à la compagnie britannique BP d'étudier les réserves de tous les champs de pétrole de la province septentrionale de Kirkouk afin de permettre à l'Irak d'optimiser sa production, a affirmé dimanche à l'AFP le ministre du...

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 février 2018 à 21:26

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par...

vendredi 23 février 2018 à 16:05

Le pétrole temporise après avoir grimpé avec les stocks amér…

Londres: Les cours du pétrole bougeaient peu vendredi en cours d'échanges européens, temporisant après avoir grimpé en raison de stocks américains plus...

vendredi 23 février 2018 à 12:26

Le pétrole en léger repli après les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu vendredi en cours d'échanges européens après avoir bondi la veille à la suite de...

vendredi 23 février 2018 à 10:41

Parapétrolier: Schlumberger et Subsea 7 projettent une coent…

Oslo: Le leader mondial du secteur parapétrolier, le franco-américain Schlumberger, et son concurrent Subsea 7 ont dévoilé vendredi leur intention de former...

vendredi 23 février 2018 à 06:37

Le pétrole à la baisse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après les gains enregistrés la veille grâce à...

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite