Menu
A+ A A-

Le pétrole stable après la décision sans surprise de l'Opep+ et les stocks américains

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé autour de l'équilibre mercredi, après l'issue sans surprise de la réunion de l'OPEP+, s'accordant sur une nouvelle ouverture marginale des vannes et des stocks américains positifs.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril a lâché 0,34% à 89,47 dollars.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en mars a grappillé 0,06% à 88,26 dollars.

Plus tôt en séance, il a atteint 89,72 dollars, son plus haut depuis octobre 2014.

Les vingt-trois membres de l'Organisation des pays producteurs de pétrole et de leurs alliés (OPEP+) ont convenu "d'ajuster leur niveau total de production de 400.000 barils par jour pour le mois de mars", a annoncé l'organisation dans un communiqué à l'issue d'une brève réunion, dont le résultat était largement anticipé.

"La nouvelle n'était guère surprenante", constate Edward Gardner, de Capital Economics.

L'OPEP+ n'a jamais dévié de sa ligne malgré les appels à l'automne de la Maison Blanche à desserrer davantage le robinet d'or noir afin de calmer la flambée des cours.


"La majorité des investisseurs s'attendaient à ce que l'OPEP+ s'en tienne à son plan", a abondé Andrew Lipow, de Lipow Oil Associates.

"Les marchés sont maintenant davantage préoccupés de savoir si l'OPEP a effectivement la capacité de réaliser ces augmentations de production, alors qu'elle n'a pas pu le faire complètement ces deux derniers mois", temporisait l'analyste.

Depuis quelques mois en effet, le cartel ne parvient pas à remplir ses objectifs, accentuant les tensions sur l'offre.

Par ailleurs, l'instabilité géopolitique en Europe de l'Est avec des risques d'invasion de l'Ukraine par la Russie, et au Moyen-Orient avec la multiplication d'attaques de rebelles yéménites contre les Émirats arabes unis, fait toujours planer des menaces sur l'approvisionnement en or noir.

La publication des stocks américains, en diminution la semaine dernière alors que les analystes prévoyaient un nouveau gonflement des réserves, a un instant donné de l'élan aux cours.

Mais un indicateur de l'emploi décevant, montrant que le secteur privé américain a détruit plus de 300.000 emplois en janvier, a refroidi la tendance, relançant les inquiétudes sur le rythme de la reprise.

Sur le plan des stocks, ils ont diminué de 1 million de barils, pour s'établir à 415,1 millions de barils durant la semaine achevée le 28 janvier. Les analystes s'attendaient à ce que les stocks augmentent au contraire de 1,8 million de barils. A cela s'ajoute 1,9 million de barils retirés des réserves stratégiques.

"Ces données sur les stocks de pétrole sont positives pour le marché car elles montrent qu'on a bien tiré sur les réserves, que ce soit les stocks commerciaux ou les réserves stratégiques alors que la demande résiste", a commenté Andrew Lipow.

(c) AFP

Commenter Le pétrole stable après la décision sans surprise de l'Opep+ et les stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite