Menu
A+ A A-

PetroChina et Sinopec pénalisés par les cours du brut au 3e trimestre

prix du petrole ShanghaiShanghai: Le géant chinois de l'énergie PetroChina a annoncé un bénéfice net divisé par deux au 3è trimestre en raison d'une baisse des cours du brut et d'une forte concurrence sur le marché intérieur, tandis que celui du groupe public Sinopec, premier raffineur mondial, a chuté de 35%.
Le bénéfice net de PetroChina a plongé de 58,4% sur les trois mois de juillet à septembre à 8,83 milliards de yuans (1,12 milliard d'euros), a indiqué le groupe dans un communiqué transmis mercredi soir à la Bourse de Shanghai.

PetroChina, détenu à 80% par l'entreprise publique China National Petroleum Corp (CNPC), a souligné que ce recul est "dû à une baisse des cours du brut sur le marché international et à une intensification de la concurrence sur le secteur du raffinage".

La marge de rentabilité dans le raffinage a baissé avec l'arrivée sur le marché chinois de raffineurs privés comme Hengli Petrochemical.

Le bénéfice opérationnel de la division chimie et raffinage de PetroChina a plongé de 81,7% sur les neuf premiers mois de 2019 en raison d'un excédent de l'offre sur le marché intérieur et une baisse des prix des produits raffinés.

PetroChina a dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 5,1% à 1.810 milliards de yuans (230,51 milliards d'euros) en dépit "de conditions d'exploitation complexes et difficiles sur le marché chinois et à l'international".

Selon l'analyste d'Everbright, Sun Hung Kai, interrogé par Bloomberg, le secteur amont du groupe pétrolier va bénéficier au 4ème trimestre d'une stabilisation des cours et d'une forte hausse de la demande pour le gaz naturel.

De son côté, le groupe public Sinopec, devenu le plus gros raffineur mondial, a également souffert des fluctuations des cours de l'or noir et d'une offre excédentaire sur le marché des produits pétroliers.

Son bénéfice net du 3e trimestre a dégringolé de 35% à 11,94 milliards de yuans (1,52 milliard d'euros) après 18,38 milliards de yuans un an plus tôt, a-t-il indiqué dans un communiqué boursier.

Le chiffre d'affaires de Sinopec a lui progressé de 14,7% sur les neuf premiers mois de 2019 à 1.830 milliards de yuans (233 milliards d'euros).

La demande intérieure pour le gaz naturel a continué de croître, en raison de la politique du président Xi Jinping qui cherche à augmenter la consommation de gaz naturel et à réduire la dépendance à l'égard du charbon très polluant.

Sinopec a rapporté que la consommation de gaz naturel a grimpé de 9,8% sur les neuf premiers mois alors que la demande pour les produits pétrochimiques a poursuivi sa hausse.

(c) AwP

Commenter PetroChina et Sinopec pénalisés par les cours du brut au 3e trimestre


    La Compagnie pétrolière chinoise Sinopec

    Les chinois PetroChina et Sinopec dans le rouge au premier semestre

    lundi 31 août 2020

    Pékin: Les deux géants chinois du pétrole Sinopec et PetroChina ont fait état d'importantes pertes au premier semestre, alors que le prix de l'or noir est plombé par la crise du coronavirus, et annoncé des perspectives moroses.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 janvier 2021 à 12:08

    Le pétrole bat en retraite devant les nouveaux cas de Covid-…

    Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain vendredi, les investisseurs se montrant préoccupés par les signaux, même faibles, d'un retour du...

    jeudi 21 janvier 2021 à 21:38

    Le pétrole marque une pause après l'investiture de Biden

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fait une pause jeudi, concluant en ordre dispersé, alors les investisseurs étaient partagés sur...

    jeudi 21 janvier 2021 à 12:11

    Le pétrole marque une pause au lendemain de l'investiture de…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi, les investisseurs étant partagés sur les conséquences pour le marché de l'or noir de l'arrivée...

    mercredi 20 janvier 2021 à 21:46

    Le pétrole continue d'avoir le vent en poupe, avec l'investi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué d'avoir, modestement, le vent en poupe mercredi alors que Joe Biden a prêté...

    mercredi 20 janvier 2021 à 21:24

    Les prochaines semaines seront "décisives" pour le…

    Alger: Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a affirmé mercredi que les prochaines semaines seront "décisives" pour les marchés pétroliers, notamment à...

    mercredi 20 janvier 2021 à 11:56

    Le pétrole garde le cap, les investisseurs parient sur la de…

    Londres: Les prix du pétrole avançaient mercredi en début de séance européenne, se rapprochant de leurs précédents records de la semaine passée...

    mercredi 20 janvier 2021 à 10:55

    Le rebond de la production de pétrole en Libye, fragile et à…

    Tripoli: La production des membres de l'Opep a une nouvelle fois été tirée vers le haut en décembre par le pétrole libyen...

    mardi 19 janvier 2021 à 21:35

    Le pétrole a repris de l'élan avec la perspective d'un stimu…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont repris de l'élan mardi, dans le sillage de la Bourse et d'un affaiblissement du...

    mardi 19 janvier 2021 à 12:14

    Le pétrole repart timidement aidé par les commentaires de l…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mardi mais sans grande conviction, rassurés cependant par le dernier rapport mensuel de l'Agence internationale...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 12 janvier 2021 La progression des cours de l’or noir reste soutenue par les engagements de l’OPEP+ à stabiliser le marché pétrolier en optant pour le maintient du niveau de la production actuelle pour les mois de février et mars.

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    En novembre 2020, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 21 décembre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2020, le prix du pétrole en euros se redresse (+5,6 % après −1,6 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,4 % après +0,7 %), du fait de ceux des matières premières industrielles qui se redressent (+3,9 % après −0,1 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+0,7 % après +1,5 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+5,6 % après −1,6 %), s’établissant à 36,1 € en...

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite