Menu
A+ A A-

Le pétrole se stabilise au lendemain d'une forte hausse des stocks américains

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, après leur baisse de la veille due à une nette hausse des stocks de brut américains.
Vers 10H35 GMT (11H35 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 60,70 dollars à Londres, en hausse de 0,15% par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance perdait 0,13% à 54,99 dollars.

Mercredi, l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) a fait état d'une hausse de 5,7 millions de barils des réserves commerciales de brut, lors de la semaine achevée le 25 octobre, là où les analystes interrogés par Bloomberg anticipaient une hausse plus modeste de 500.000 barils.

Le pétrole s'apprêtait néanmoins à terminer le mois au-dessus de son niveau de début octobre alors que les prix "ont été fortement correlés avec l'optimisme économique qui, à de son côté, a été alimenté par la Fed et les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine", a relevé Craig Erlam, analyste pour Oanda.

La Chine a indiqué jeudi que les pourparlers sur la guerre commerciale avec les États-Unis "progressent", alors que Washington a dit espérer signer un accord partiel avec le géant asiatique dans les prochaines semaines.

Par ailleurs, "les attentes concernant de nouvelles coupes dans la production de l'OPEP se renforcent avant la réunion du cartel prévu en décembre", a souligné Ipek Ozkardeskaya, analyste pour London Capital Group.

Mercredi, le président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé qu'il souhaiterait que son pays adhère à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole.

Si une requête formelle était faite et approuvée, selon les derniers chiffres de l'organisation, "l'OPEP et ses alliés contrôleraient plus de 50% de la production mondiale, contre 47% actuellement", a fait remarquer Tamas Varga, analyste pour PVM.

(c) AwP

Commenter Le pétrole se stabilise au lendemain d'une forte hausse des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    Pétrole: la Russie annonce une coupe de sa production de 471…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    jeudi 29 février 2024 à 08:55

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    mercredi 28 février 2024 à 21:25

    Le pétrole en très léger repli après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont très légèrement baissé mercredi après une augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis plus...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite