Menu
RSS
A+ A A-

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'ici à 2040 (Total)

prix du petrole ParisParis: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré par Total et présenté lundi à la presse.
Ce scénario est composé d'hypothèses et d'incertitudes et se veut plus une piste de réflexion qu'une vérité, a d'emblée précisé la compagnie pétrolière.

Selon l'étude, d'ici à 2040 la demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10 millions de barils par jour (mb/j) par rapport à 2015 (92,5 mb/j).

Dans son scénario, le groupe a tablé sur le fait que la demande devrait baisser dans les secteurs du bâtiment (-2 mb/j), de l'énergie (-3 mb/j) et dans les usages non énergétiques (-1 mb/j).

En revanche, concernant le secteur des transports (56% de la consommation de pétrole en 2015), la demande pourrait s'accroître.

Selon Total, la croissance du nombre de kilomètres parcourus sera telle (entre 3% et 4% par an selon les secteurs) qu'elle ne pourra être compensée par les gains d'efficacité des moteurs et les différents substituables (véhicules électriques, biogaz, etc.)

La demande pour le transport individuel pourrait augmenter de 2 mb/j d'ici à 2040, celle pour le transport routier de 6 mb/j, celle des bateaux de 1 mb/j et celle de l'aviation de 4 mb/j.

Pour élaborer ce scénario, Total s'est basée sur le fait que les ventes de véhicules électriques atteindront 50% des ventes dans le transport individuel en 2040.

"C'est l'efficacité des moteurs qui va être l'élément le plus important" de la réduction de demande de pétrole, a précisé la compagnie.

Quant au secteur de la pétrochimie (plastique), la demande pourrait augmenter de 3 mb/j, en prenant en compte un taux de recyclage de 25%.

Pour relativiser ces chiffres, Total a précisé comment pourraient évoluer ces données avec d'autres hypothèses.

Par exemple, si les véhicules électriques représentaient 70% des ventes en 2040, la demande diminuerait de 3 mb/j par rapport au scénario actuel (mais augmenterait de 2mb/j s'ils ne représentaient que 30% des ventes).

Une modification de plus ou moins 0,5 point du taux de croissance annuel du nombre de kilomètres parcourus ferait aussi varier la demande de pétrole de -8 mb/j à +9 mb/j.

Le scénario moyen proposé par Total reste néanmoins bien au-dessus de celui imaginé par l'Agence internationale de l'énergie qui, pour maintenir la température à +2°C d'ici à la fin du siècle, prévoit une réduction de la demande autour de 75 mb/j en 2035.


(c) AFP

La Compagnie pétrolière française Total

Total se veut rassurant sur l'approvisionnement des stations-service

lundi 11 juin 2018

Paris: Total a recommandé lundi à ses clients de "conserver leurs habitudes de consommation de carburant", se voulant rassurant sur l'approvisionnement des stations-service alors que des agriculteurs bloquent depuis dimanche soir les routes d'accès à plusieurs raffineries et dépôts...


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 juin 2018 à 16:52

USA: les stocks de brut chutent, ceux de produits raffinés m…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé deux fois plus fortement que prévu la semaine dernière, tandis que...

mercredi 20 juin 2018 à 16:29

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "respon…

milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria...

mercredi 20 juin 2018 à 16:08

Le pétrole en hausse, l'Iran et l'Arabie saoudite jouent leu…

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions...

mercredi 20 juin 2018 à 15:30

L'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions avan…

Vienne: L'Arabie saoudite a plaidé mercredi en faveur d'une augmentation de la production de pétrole de l'Opep, avant une réunion du cartel...

mercredi 20 juin 2018 à 12:58

Pétrole: la Libye perd des milliards de dollars en raison de…

Tripoli: Le patron de la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) Mustafa Sanallah déplore, dans un entretien à l'AFP, des milliards de...

mercredi 20 juin 2018 à 12:25

Le pétrole remonte après un commentaire de l'Iran

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran a indiqué ne pas croire à un...

mercredi 20 juin 2018 à 08:31

Le pétrole aux Féroé: un rendez-vous pour le moment manqué

Tórshavn (danemark): Toujours pas l'ombre d'une plateforme en vue... Après avoir nourri les attentes et galvanisé les rêves d'indépendance au tournant du...

mercredi 20 juin 2018 à 07:20

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi à la faveur d'estimations jugées favorables sur l'état des stocks de brut américain.

mardi 19 juin 2018 à 22:12

Le pétrole rattrapé par l'hostilité commerciale entre Chine …

NYC/Cours de clôture: A quelques jours d'un important sommet de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), les prix du pétrole ont...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite