Menu
A+ A A-

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'ici à 2040 (Total)

prix du petrole ParisParis: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré par Total et présenté lundi à la presse.
Ce scénario est composé d'hypothèses et d'incertitudes et se veut plus une piste de réflexion qu'une vérité, a d'emblée précisé la compagnie pétrolière.

Selon l'étude, d'ici à 2040 la demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10 millions de barils par jour (mb/j) par rapport à 2015 (92,5 mb/j).

Dans son scénario, le groupe a tablé sur le fait que la demande devrait baisser dans les secteurs du bâtiment (-2 mb/j), de l'énergie (-3 mb/j) et dans les usages non énergétiques (-1 mb/j).

En revanche, concernant le secteur des transports (56% de la consommation de pétrole en 2015), la demande pourrait s'accroître.

Selon Total, la croissance du nombre de kilomètres parcourus sera telle (entre 3% et 4% par an selon les secteurs) qu'elle ne pourra être compensée par les gains d'efficacité des moteurs et les différents substituables (véhicules électriques, biogaz, etc.)

La demande pour le transport individuel pourrait augmenter de 2 mb/j d'ici à 2040, celle pour le transport routier de 6 mb/j, celle des bateaux de 1 mb/j et celle de l'aviation de 4 mb/j.

Pour élaborer ce scénario, Total s'est basée sur le fait que les ventes de véhicules électriques atteindront 50% des ventes dans le transport individuel en 2040.

"C'est l'efficacité des moteurs qui va être l'élément le plus important" de la réduction de demande de pétrole, a précisé la compagnie.

Quant au secteur de la pétrochimie (plastique), la demande pourrait augmenter de 3 mb/j, en prenant en compte un taux de recyclage de 25%.

Pour relativiser ces chiffres, Total a précisé comment pourraient évoluer ces données avec d'autres hypothèses.

Par exemple, si les véhicules électriques représentaient 70% des ventes en 2040, la demande diminuerait de 3 mb/j par rapport au scénario actuel (mais augmenterait de 2mb/j s'ils ne représentaient que 30% des ventes).

Une modification de plus ou moins 0,5 point du taux de croissance annuel du nombre de kilomètres parcourus ferait aussi varier la demande de pétrole de -8 mb/j à +9 mb/j.

Le scénario moyen proposé par Total reste néanmoins bien au-dessus de celui imaginé par l'Agence internationale de l'énergie qui, pour maintenir la température à +2°C d'ici à la fin du siècle, prévoit une réduction de la demande autour de 75 mb/j en 2035.


(c) AFP

Commenter La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'ici à 2040 (Total)


    La Compagnie pétrolière française Total

    Total va déplacer des activités de Londres à Paris et Genève

    vendredi 15 février 2019

    Paris: Le géant pétrolier Total va déplacer certaines de ses activités de Londres vers Paris et Genève, mais a insisté dans un communiqué vendredi sur le fait que "le Brexit n'est absolument pas un facteur motivant ce projet".


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 24 mars 2019 à 06:47

    A Corpus Christi au Texas, le 'robinet' du pétrole américain…

    Corpus christi: Nouveaux oléoducs, allongement des terminaux, creusement sous la mer risqué pour l'environnement: pour satisfaire les ambitions exportatrices d'or noir des...

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite