Menu
RSS
A+ A A-

Shell cède ses activités de gaz de pétrole liquéfié à Hong Kong et Macao

prix du petrole LondresLondres: Le géant anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé mercredi la vente de ses activités dans le gaz de pétrole liquéfié (LPG) à Hong Kong et Macao à l'irlandais DCC Energy pour 150,3 millions de dollars.
Cette cession, qui doit être bouclée au premier trimestre 2018 une fois obtenus les feux verts réglementaires, ne signifie pas pour autant que le groupe quitte ces marchés, où il y exerce d'autres activités, selon un communiqué.

En parallèle, Shell va signer un accord de licence avec DCC Energy afin que sa marque reste visible malgré la vente de l'activité qu'il conduit dans ces régions depuis 60 ans. Il distribue le LPG à des clients particuliers (plus de 100.000 ménages) et industriels.

Pour l'irlandais DCC Energy, il s'agit de sa première expansion hors d'Europe, où il concentre jusqu'à présent l'essentiel de ses activités dans le pétrole et le LPG.

De son côté, John Abbott, le directeur pour l'aval (raffinage, distribution) de Shell, cité dans le communiqué, explique que "cette vente est cohérente avec l'engagement stratégique de Shell de se concentrer sur les activités aval dans des domaines où nous pouvons être plus compétitifs".

"Il s'agit d'une de nos dernières activités de LPG que nous possédons en totalité et cette vente marque une nouvelle étape dans la stratégie actuelle de Shell de réaliser pour 30 milliards de dollars de cession d'actifs entre 2016 et 2018", complète-t-il.

Sur ce montant, 15 milliards ont été engagés en 2016 par le groupe, qui se remet doucement sur pied grâce à une relative meilleure tenue des cours du brut depuis la fin de l'année dernière.

Depuis le début de l'année, il a engagé la vente de champs d'hydrocarbures en mer du Nord, d'actifs dans le sable bitumineux au Canada ou encore de ses activités dans le pétrole et le gaz onshore (terrestre) au Gabon, pour plusieurs milliards de dollars au total.

La major entend mettre l'accent sur l'exploitation en eaux profondes et dans le gaz, en s'appuyant pour ce dernier sur les actifs récemment absorbés avec l'acquisition du britannique BG Group.

(c) AFP


Commenter Shell cède ses activités de gaz de pétrole liquéfié à Hong Kong et Macao

La Compagnie pétrolière Shell

Royal Dutch Shell voit son bénéfice net quasiment tripler en 2017

jeudi 01 février 2018

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé jeudi un bond spectaculaire de ses résultats en 2017, le bénéfice net ayant pratiquement triplé à la faveur de la remontée des cours du pétrole et du gaz.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite