Menu
RSS
A+ A A-

Shell cède ses activités de gaz de pétrole liquéfié à Hong Kong et Macao

prix du petrole LondresLondres: Le géant anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé mercredi la vente de ses activités dans le gaz de pétrole liquéfié (LPG) à Hong Kong et Macao à l'irlandais DCC Energy pour 150,3 millions de dollars.
Cette cession, qui doit être bouclée au premier trimestre 2018 une fois obtenus les feux verts réglementaires, ne signifie pas pour autant que le groupe quitte ces marchés, où il y exerce d'autres activités, selon un communiqué.

En parallèle, Shell va signer un accord de licence avec DCC Energy afin que sa marque reste visible malgré la vente de l'activité qu'il conduit dans ces régions depuis 60 ans. Il distribue le LPG à des clients particuliers (plus de 100.000 ménages) et industriels.

Pour l'irlandais DCC Energy, il s'agit de sa première expansion hors d'Europe, où il concentre jusqu'à présent l'essentiel de ses activités dans le pétrole et le LPG.

De son côté, John Abbott, le directeur pour l'aval (raffinage, distribution) de Shell, cité dans le communiqué, explique que "cette vente est cohérente avec l'engagement stratégique de Shell de se concentrer sur les activités aval dans des domaines où nous pouvons être plus compétitifs".

"Il s'agit d'une de nos dernières activités de LPG que nous possédons en totalité et cette vente marque une nouvelle étape dans la stratégie actuelle de Shell de réaliser pour 30 milliards de dollars de cession d'actifs entre 2016 et 2018", complète-t-il.

Sur ce montant, 15 milliards ont été engagés en 2016 par le groupe, qui se remet doucement sur pied grâce à une relative meilleure tenue des cours du brut depuis la fin de l'année dernière.

Depuis le début de l'année, il a engagé la vente de champs d'hydrocarbures en mer du Nord, d'actifs dans le sable bitumineux au Canada ou encore de ses activités dans le pétrole et le gaz onshore (terrestre) au Gabon, pour plusieurs milliards de dollars au total.

La major entend mettre l'accent sur l'exploitation en eaux profondes et dans le gaz, en s'appuyant pour ce dernier sur les actifs récemment absorbés avec l'acquisition du britannique BG Group.

(c) AFP

La Compagnie pétrolière Shell

Renvoi au 20 juin du procès pour corruption au Nigeria contre Eni et Shel…

lundi 14 mai 2018

Milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, soupçonnées de corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria, a été renvoyé au 20 juin par le tribunal de Milan, dans le nord de l'Italie.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 15 juin 2018 à 21:32

Le pétrole chute, redoutant une escalade des sanctions comme…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement reculé vendredi, après une nouvelle brusque escalade des tensions commerciales entre Washington et...

vendredi 15 juin 2018 à 16:12

Le pétrole recule, l'Opep se divise

Londres: Les cours du pétrole creusaient leurs pertes sur la semaine vendredi en cours d'échanges européens alors que les désaccords entre membres...

vendredi 15 juin 2018 à 12:31

Le pétrole recule à une semaine de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens à une semaine de la réunion de l'Organisation des pays exportateurs...

vendredi 15 juin 2018 à 05:43

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des directions opposées vendredi en Asie, des combats autour de deux sites pétroliers libyens le...

jeudi 14 juin 2018 à 21:31

Le pétrole recule à Londres, une hausse de la production de …

NYC/Cours de clôture: Les pétrole coté à Londres a reculé jeudi alors que la Russie a affirmé qu'une hausse marquée de la...

jeudi 14 juin 2018 à 20:19

Nouveaux combats autour de sites pétroliers en Libye

Benghazi: Des combats ont éclaté jeudi entre forces rivales autour de deux importants sites pétroliers dans l'est de la Libye, perturbant de...

jeudi 14 juin 2018 à 17:57

Le pétrole recule, la Russie réclame une hausse de productio…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que la Russie a affirmé qu'une hausse de production marquée...

jeudi 14 juin 2018 à 17:20

Pétrole: vers une hausse de production de 300.000 barils/jou…

Moscou: Les pays de l'Opep et ses partenaires menés par la Russie, qui se réunissent fin juin pour assouplir leur accord de...

jeudi 14 juin 2018 à 12:26

Les cours du pétrole divergent avant l'Opep

Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les divisions s'accentuent entre partisans d'un assouplissement de l'accord...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite