Menu
A+ A A-

Fioul: la filiale de vente en ligne de Total bientôt rentable

prix du petrole ParisParis: La filiale de Total dédiée à la vente en ligne de fioul en France, Fioulmarket, approche de la rentabilité, a indiqué son PDG Stéphane Séguin jeudi, grâce à une forte croissance, malgré la baisse constante de la consommation française de fioul de chauffage.
D'ici un ou deux ans, nous serons vraisemblablement rentables, a affirmé M. Séguin, lors d'une rencontre avec la presse, soit cinq à six ans après le lancement de cette plateforme par Total pour s'adapter à la montée en puissance du commerce en ligne, même dans l'énergie.

L'an dernier, le site internet créé en 2012 a vu son activité croître de plus de 60% pour se hisser à 35 millions d'euros de chiffre d'affaires, a détaillé son dirigeant.

Avec plus de 60.000 clients aujourd'hui, Fioulmarket estime occuper 40 à 45% du marché de la vente en ligne de fioul, à peu près à égalité avec son principal concurrent Fioulreduc, créé la même année.

Si l'ensemble des ventes sur internet ne représentent toutefois encore que 4 à 5% du marché total du fioul, nuance M. Séguin, il parie sur une croissance forte dans les prochaines années, portée par le développement des services en ligne dans l'énergie.

Une grosse partie, peut-être même la moitié du fioul sera vendue sur internet dans 10 ans, estime-t-il.

Pour Total, l'atout de Fioulmarket est aussi de pouvoir optimiser la logistique de ses filiales de distribution de fioul.

D'autant que le marché du fioul domestique ne cesse de se contracter en France ces dernières années.

Il est passé d'un peu plus de 20 millions de m3 en 1993 à moins de 8 millions l'an dernier, du fait de la montée en puissance du gaz et de l'électricité comme modes de chauffage, mais aussi des chaudières à bois.

Le durcissement de la fiscalité sur les énergies fossiles pourrait aussi accélérer l'abandon du fioul chez les 4,6 millions de foyers qui se chauffent encore avec cette énergie.

L'augmentation de la TICPE (taxe sur les produits pétroliers) en 2015 et 2016 a eu un impact global d'environ 40 euros sur le prix des 1.000 litres de fioul, avec un prix total qui a oscillé entre 550 et 750 euros, a estimé M. Séguin.

Mais, étant donné le niveau bas des cours du pétrole, cela s'est révélé pour l'instant plutôt indolore pour les consommateurs, a-t-il observé.

(c) AFP

Commenter Fioul: la filiale de vente en ligne de Total bientôt rentable


    La Compagnie pétrolière française Total

    Total : chute de la marge de raffinage au 4e trimestre

    mardi 15 janvier 2019

    Paris: Selon l'indicateur de marge de raffinage européen (ERMI), la marge de raffinage de Total a chuté à 29,1 dollars par tonne au quatrième trimestre 2018, contre 39,9 dollars au trimestre précédent, mais 35,5 dollars un an auparavant.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 24 janvier 2019 à 11:07

    Arabie Saoudite: "Nous pomperons le dernier baril de pé…

    Ryad: L’Arabie saoudite n’achète pas le récit du "peak oil" (demande maximale de pétrole). Le plus gros producteur de l’OPEP continue de...

    jeudi 24 janvier 2019 à 05:28

    Le pétrole recule en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reculaient en Asie jeudi, plombés par les inquiétudes sur un ralentissement de la demande mondiale et des...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:30

    Le pétrole lesté par la prudence des investisseurs

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi dans un marché empreint de prudence alors que persistent les...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:29

    Une guerre des prix du pétrole avec les États-Unis nuirait à…

    Davos: La Russie ne devrait pas essayer de réduire la production américaine de schiste avec une guerre des prix du pétrole, car...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:14

    La compagnie chinoise CNOOC prévoit ses plus fortes dépenses…

    Singapour: CNOOC, le plus grand producteur de pétrole offshore de Chine, prévoit que ses dépenses en capital pour 2019 seront les plus...

    mercredi 23 janvier 2019 à 17:03

    Les compagnies pétrolières US disent à l'Opep que leur prod…

    New York: Les compagnies pétrolières américaines ont tenté mercredi d'apaiser les craintes de l'Opep de perdre des parts de marché, expliquant que...

    mercredi 23 janvier 2019 à 15:57

    La compagnie pétrolière Vénézuélienne PDVSA annonce une bais…

    Caracas: La compagnie pétrolière PDVSA appartenant à l’État vénézuélien, a déclaré que sa dette avait diminué de 5% l’an dernier, pour atteindre...

    mercredi 23 janvier 2019 à 12:35

    Le pétrole remonte dans un marché volatil

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mercredi en cours d'échanges européens, effaçant une partie de leurs pertes de la veille dans un...

    mercredi 23 janvier 2019 à 04:21

    Le pétrole stable en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient stables, mercredi en Asie, au lendemain d'une baisse provoquée par un regain d'inquiétude quant à l'économie...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 janvier 2019 Chine Les raffineries chinoises ont traité en moyenne 12,07 millions de barils de pétrole brut par jour en 2018, en hausse de 6,8% par rapport à l’année précédente.

    7 facteurs qui influenceront les prix du pétrole en 2019

    Le mercredi 23 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    2019: L'année dernière, les prix du pétrole ont atteint leur plus haut niveau en quatre ans, avant de plonger à plus de 30 dollars. De nombreux facteurs ont joué pendant cette période de volatilité, notamment les sanctions iraniennes et la promesse en résultant de l’OPEP + de stimuler la production pour éviter une pénurie d’approvisionnement. La volatilité semble s’être maintenue jusqu’en 2019, l’incertitude régnant dans plusieurs domaines clés des marchés pétroliers de cette année.

    Lire la suite

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite