Menu
A+ A A-

Le pétrole termine en hausse à la fin d'une semaine difficile

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse vendredi, soutenus par un regain de tensions géopolitiques après l'arraisonnement par la Grande-Bretagne d'un pétrolier iranien et par des chiffres solides sur l'emploi américain.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre s'est apprécié de 93 cents pour finir à 64,23 dollars à Londres.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en août a gagné 16 cents pour clôturer à 57,51 dollars.

Après avoir débuté la séance européenne en baisse, les cours se sont repris au début de la séance américaine.

"Nous avons un marché agité du fait du jour férié" jeudi aux États-Unis, a commenté Phil Flynn, analyste pour Price Futures Group.

Les cours continuaient toutefois à monter alors que la situation reste tendue au Moyen-Orient, selon Andy Lipow de Lipow Oil Associates. "Le fait que les Britanniques aient saisi un pétrolier iranien (jeudi) et que les Iraniens menacent à leur tour de saisir un pétrolier britannique accroît les tensions au moment où le conflit entre Téhéran et Washington est déjà vif", a-t-il souligné.

Soupconné de livrer du pétrole à la Syrie en violation des sanctions contre Damas, le navire iranien a été arraisonné jeudi au large du territoire britannique de Gibraltar. Téhéran a demandé vendredi à la Grande-Bretagne de le relâcher "immédiatement", accusant Londres d'avoir agi sur ordre des États-Unis.

Les cours ont aussi pu profiter selon Andy Lipow des chiffres bien meilleurs que prévu sur les créations d'emploi aux États-Unis, "qui pourraient se traduire par une hausse de la demande en carburant aux États-Unis dans les prochaines semaines".

Mais malgré le rebond des prix du baril de brut en cours de séance, M. Flynn a souligné que le pétrole restait handicapé par les prévisions pessimistes sur le front de la demande au niveau mondial pour 2020.

Le baril de la mer du Nord "s'apprête à clore sa pire semaine depuis mai, alors que la décision de l'OPEP+ de diminuer sa production pour neuf mois supplémentaires a été interprétée comme insuffisante pour répondre à l'affaiblissement de la demande mondiale", a remarqué Ipek Ozkardeskaya, analyste pour London Capital Group.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses dix partenaires ont en effet décidé en début de semaine de prolonger jusqu'à mars 2020 leur accord de baisse de production, conclu fin 2016 pour soutenir les prix du brut.

Le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a malgré tout perdu sur la semaine environ 3,4%, et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. 1,6%.

(c) AwP

Commenter Le pétrole termine en hausse à la fin d'une semaine difficile



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite