Menu
RSS
A+ A A-

Le chinois Sinopec poursuit le groupe pétrolier vénézuélien PDVSA pour impayés

prix du petrole pékinPékin: Le conglomérat d'Etat chinois Sinopec poursuit aux Etats-Unis le groupe pétrolier vénézuélien PDVSA pour des factures impayées mais cette procédure est un "différend commercial ordinaire", a assuré vendredi Pékin, premier créancier de Caracas, affirmant vouloir maintenir sa "coopération" avec le pays.
Sinopec, un géant énergétique chinois sous contrôle étatique, réclame à PDVSA le paiement "d'au moins" 23,7 millions de dollars, accusant l'entreprise publique vénézuélienne de "rupture de contrat" et de "fraude", selon la plainte déposée fin novembre devant un tribunal de Houston (sud-est des Etats-Unis).

Le Venezuela, tout comme PDVSA, est considéré en défaut de paiement partiel, mais conserve la confiance de la Chine. Le pays sud-américain doit entre 20 et 30 milliards de dollars au géant asiatique, selon des estimations.

Mais la procédure judiciaire entamée par Sinopec USA, la filiale américaine du groupe chinois, pourrait augurer de frictions entre les deux pays.

Selon cette plainte, Sinopec a vendu en 2012 pour 45.000 tonnes de barres d'acier à Bariven, une filiale entièrement contrôlée par PDVSA, pour un montant total dépassant 43 millions de dollars.

Sinopec assure avoir bien acheminé les marchandises, mais PDVSA, après avoir assuré le premier paiement, n'a acquitté qu'environ la moitié des sommes demandées, selon le texte de la plainte consulté par l'AFP.

Le groupe chinois accuse PDVSA d'avoir utilisé Bariven comme "paravent pour perpétrer une fraude contre Sinopec", la "dépouillant sciemment de ses actifs dans l'objectif de priver ses créanciers, comme Sinopec, de toute compensation".

En conséquences, "nous recourons à des outils judiciaires pour protéger les droits et intérêts de notre groupe", a insisté vendredi auprès de l'AFP Lu Dapeng, porte-parole de Sinopec à Pékin. Avant d'ajouter: "Il ne faut y voir rien d'autre, il est superflu de chercher des explications plus compliquées".

De même, Pékin s'est efforcé de temporiser: même si Sinopec est un groupe d'Etat, "il s'agit d'un différend commercial ordinaire" qu'il ne faut "pas surinterpréter", a commenté vendredi Geng Shuang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, lors d'une conférence de presse.

"Nous attachons une grande importance au développement des relations sino-vénézuéliennes", a-t-il insisté. "Nous voulons (...) conduire sur une base d'égalité et de bénéfices mutuels une coopération dans tous les domaines" avec Caracas.

Mi-novembre, la Chine avait assuré maintenir sa confiance dans son partenaire sud-américain en détresse financière. "Nous sommes persuadés que le gouvernement et le peuple vénézuéliens ont la capacité de gérer de façon appropriée (...) leur problème de dette", avait alors martelé M. Geng.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient à nouveau mercredi en Asie, dans un contexte de craintes sur une augmentation de l'offre et...

mardi 17 juillet 2018 à 23:06

Une Bourse américaine lance un contrat sur le pétrole basé à…

New York: La plateforme boursière américaine Intercontinental Exchange (ICE) a annoncé mardi le lancement d'un nouveau contrat à terme sur le pétrole...

mardi 17 juillet 2018 à 22:00

Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé mardi l'arrêt des exportations de brut depuis le terminal de Zaouia en...

mardi 17 juillet 2018 à 21:47

Les cours du pétrole remontent au lendemain d'un plongeon

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement rebondi mardi après un plongeon de plus de 4% la veille, alors que...

mardi 17 juillet 2018 à 16:29

Les cours du pétrole divergent, prévision de baisse des stoc…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les analystes estimaient...

mardi 17 juillet 2018 à 12:37

Le pétrole en baisse, vers une nouvelle augmentation de la p…

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les Etats-Unis...

mardi 17 juillet 2018 à 05:12

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi sous l'effet d'achats à bon compte après avoir plongé à des plus bas de trois...

lundi 16 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole chute, les craintes liées à la production s'estom…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé lundi alors que les craintes liées à une potentielle insuffisance de l'offre...

lundi 16 juillet 2018 à 18:56

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite