Menu
A+ A A-

Le cycle de baisse des prix du pétrole touche à sa fin

prix du petrole RyadRyad: Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé dimanche que le cycle de baisse des prix du pétrole touchait à sa fin, dans un contexte d'amélioration des fondamentaux du marché.
Le cycle actuel de baisse des prix touche à sa fin. Et les fondamentaux du marché en termes d'offre et de demande s'améliorent, a affirmé M. Faleh.

Le responsable saoudien s'exprimait lors d'une conférence de presse à Ryad à laquelle assistaient les ministres de l'Energie de Russie Alexander Novak et du Qatar Mohammed ben Saleh al-Sada, président de l'OPEP, en visite en Arabie saoudite.

M. Faleh, dont le pays est le chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), s'est dit optimiste sur l'évolution des prix du brut, relevant notamment la baisse continue depuis sept ou huit semaines des stocks aux Etats-Unis.

Il a en outre souligné les relations solides entre le royaume saoudien et la Russie, premier producteur de brut dans le monde, en faisant état d'un rapprochement entre les positions des deux pays sur la question du pétrole.

M. Faleh a précisé que le ministre russe de l'Energie, qui a assisté dimanche à une réunion avec ses homologues arabes du Golfe à Ryad, avait rencontré plusieurs responsables saoudiens et visité des installations pétrolières saoudiennes, dont le siège de Saudi Aramco, dans la province Orientale.

Nous sommes arrivés à un niveau inédit de nos relations et de notre coopération, s'est félicité le ministre russe, citant notamment un partenariat technologique sur de nouveaux projets qui seront mis au point dans un futur proche. Ses propos en russe ont été rapportés par l'agence Ria Novosti.

M. Sada a pour sa part relevé que le marché pétrolier se dirige (certes) vers l'équilibre mais il nécessite la conjugaison des efforts.

La phase difficile est terminée mais nous avons besoin de mesures pour rééquilibrer le marché au plus tôt, a-t-il ajouté, soulignant que l'OPEP, qu'il préside, travaillait sur l'élaboration d'une feuille de route pour la coopération entre pays producteurs membres et non-membres du cartel.

Il a aussi évoqué une réunion lundi entre l'OPEP et la Russie en prévision de la conférence du cartel, prévue fin novembre à Vienne.

Le ministre russe a indiqué que ces consultations étaient destinées à mettre au point le mécanisme optimal pour résoudre la question de la stabilisation du marché pétrolier.

Il s'est dit certain que les mesures en cours d'examen devraient satisfaire tous les pays producteurs et consommateurs de pétrole.

L'OPEP a relancé fin septembre le marché en annonçant un accord de principe sur une baisse de la production entre ses membres, qui doivent encore le concrétiser lors du sommet de novembre. Les investisseurs espèrent voir la Russie les rejoindre.

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, qui effectue une tournée au Moyen-Orient et dont le pays est membre de l'OPEP, a eu des entretiens dimanche à Ryad avec des responsables saoudiens. Le Venezuela est confronté à une grave crise économique et politique en raison notamment de la chute des prix du brut.

(c) AFP

Commenter Le cycle de baisse des prix du pétrole touche à sa fin


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 18 septembre 2019 à 12:56

    Le pétrole baisse mais reste soutenu par le risque élevé en …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, alors que les investisseurs suivent de près l'évolution de l'approvisionnement...

    mercredi 18 septembre 2019 à 10:39

    Loukoïl met en garde contre l'achat de pétrole... sur Instag…

    Moscou: Le géant pétrolier russe Loukoïl a mis en garde ses clients contre de fausses offres d'achat de pétrole diffusées sur le...

    mardi 17 septembre 2019 à 21:46

    Suspendu à la production saoudienne, le pétrole se replie ap…

    Cours de clôture: Le prix du brut new-yorkais, qui avait flambé lundi après les attaques contre des infrastructures pétrolières en Arabie saoudite...

    mardi 17 septembre 2019 à 18:11

    Le prix du baril de brut chute sur des espoirs de reprise de…

    Londres: Les prix du pétrole chutaient mardi après des informations de presse indiquant que la production saoudienne pourrait être rétablie d'ici deux...

    mardi 17 septembre 2019 à 17:40

    La production d'Aramco de retour à la normale plus vite que …

    Londres: La production pétrolière saoudienne, réduite de moitié après les attaques du week-end, retrouvera un niveau normal dans deux ou trois semaines...

    mardi 17 septembre 2019 à 17:33

    Le baril de brut perd plus de 6%, espoirs de reprise de la p…

    Londres: Les prix du pétrole chutaient mardi après des informations de presse indiquant que la production saoudienne pourrait être rétablie d'ici deux...

    mardi 17 septembre 2019 à 12:03

    La moitié de la production saoudienne suspendue indisponible…

    Dubaï: Quelque trois millions de barils de pétrole saoudien par jour resteront indisponibles pendant un mois, soit environ la moitié de la...

    mardi 17 septembre 2019 à 11:15

    Le pétrole baisse légèrement, incertitude après l'attaque en…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, dans un contexte incertain après l'explosion des cours la veille...

    mardi 17 septembre 2019 à 09:18

    Les cours du pétrole peinent à refluer après les attaques en…

    Tokyo: Les cours du pétrole n'étaient qu'en très léger recul mardi, après avoir décollé lundi en raison des attaques contre des installations...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Dimanche 15 septembre 2019 Selon le ministre de l'Energie, le prince Abdoulaziz ben Salman, cité samedi par l'agence officielle SPA, 5,7 millions de barils par jour sont concernés par l'interruption partielle, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite