Menu
A+ A A-

Pétrole: les tensions sur l'offre mondiale vont encore peser sur le marché

prix du petrole ParisParis: Les problèmes de production qui affectent plusieurs importants pourvoyeurs d'or noir dans le monde vont continuer de peser sur le marché cette année, alors que les marges de manoeuvre ailleurs vont devenir limitées, a alerté jeudi l'Agence internationale de l'énergie (AIE).
Depuis plusieurs semaines, le Venezuela, le Canada, la Norvège ou encore la Libye, même si la situation semble s'améliorer pour cette dernière, ont vu leur production baisser ou être pénalisée par des problèmes sur certains sites, poussant l'Arabie saoudite et la Russie à augmenter la leur pour compenser, détaille l'AIE dans son rapport mensuel sur le pétrole.

Toutefois, l'agence, bras énergétique des pays de l'OCDE, ne voit "aucun signe d'un relèvement de la production" dans les pays qui le peuvent, et "qui pourrait apaiser les craintes d'une contraction du marché".

Sur le mois de juin, l'offre libyenne a chuté de 260.000 barils par jour (b/j) du fait de l'interruption de la majorité des exportations après la prise de contrôle de certaines installations par les autorités parallèles. La Compagnie nationale libyenne, reconnue par la communauté internationale, a toutefois annoncé mercredi avoir repris la gestion des terminaux pétroliers.

La production a continué de baisser au Venezuela, en Angola, tout comme en Iran du fait d'un recul des exportations. Et selon l'AIE, l'impact du retour des sanctions américaines ne se fera pleinement sentir que plus tard dans l'année.

Dans les pays non membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), des problèmes sur certains sites et gisements en Alberta (Canada) et en Norvège ont perturbé la production, alors que des tensions sociales entre la compagnie Shell et ses salariés dans ce pays pourraient encore limiter l'offre.

Conséquence: l'AIE a légèrement abaissé à 1,97 millions de barils par jour (contre 2 mbj auparavant), sa prévision de croissance de la production hors OPEP pour cette année.

Dans ce contexte, l'Arabie saoudite a pompé 430.000 b/j supplémentaires en juin, et la Russie près de 100.000 b/j. Et 24 pays, dont les membres de l'OPEP et la Russie, se sont mis d'accord le 22 juin pour augmenter leur production.

Mais seuls trois pays -l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Koweït - ont des capacités de production supplémentaires et immédiatement mobilisables pour continuer de compenser les baisses ailleurs dans le monde, estime l'Agence. Ryad projette notamment de pomper 11 mbj, ce qui ramènerait ses capacités encore disponible sous les 1 mbj, un niveau "sans précédent", remarque l'AIE.


(c) AFP

Commenter Pétrole: les tensions sur l'offre mondiale vont encore peser sur le marché



    Communauté prix du baril


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    dimanche 02 juin 2024

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les…

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de...

    dimanche 02 juin 2024

    Huit pays de l'Opep+ étendent leurs réductions de production…

    Vienne: Huit membres de l'alliance Opep+ vont prolonger leur réductions volontaires de production de pétrole pour quelques mois, avant de les supprimer...

    samedi 11 mai 2024

    Pétrole: l'Irak espère dépasser les 160 milliards de barils …

    Bagdad: L'Irak espère augmenter ses réserves pétrolières à plus de 160 milliards de barils, a déclaré samedi le ministre du Pétrole, Hayan...

    vendredi 03 mai 2024

    🛢️ Pétrole: Irak et Kazakhstan ferment les vannes pour absor…

    Londres: L'Irak et le Kazakhstan vont procéder à des réductions supplémentaires de leur production de pétrole pour compenser le dépassement de leurs...

    jeudi 02 mai 2024

    🛢️ Quelles sont les réductions de la production de pétrole d…

    Londres: Les producteurs de pétrole de l'OPEP+ procèdent à des réductions volontaires de la production pour un total d'environ 2,2 millions de...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite