Menu
A+ A A-

Eni affiche des profits record en 2022, dopés par l'or noir

cours du petroleMilan: Eni a affiché en 2022 un bénéfice net record de 13,8 milliards d'euros, son meilleur depuis plus de deux décennies, dopé par la flambée des cours du gaz et du pétrole dans le sillage de la guerre en Ukraine.
Malgré un quatrième trimestre en berne, le géant italien des hydrocarbures a ainsi plus que doublé ses profits par rapport à 2021, déjà une année faste.

Ce résultat annuel, publié jeudi, est cependant légèrement inférieur au consensus des analystes de Factset Estimates, qui tablait sur un bénéfice de 14,02 milliards d'euros.

Autre record, le bénéfice opérationnel (Ebit) ajusté - un indicateur scruté de près par les marchés car il exclut des éléments exceptionnels - a doublé à 20,4 milliards d'euros.

Le nouveau plan stratégique 2023-2026 d'Eni, présenté par son PDG Claudio Descalzi, fixe un objectif plus modéré pour cette année, un Ebit de 13 milliards d'euros.

Fort de ces bénéfices, M. Descalzi a annoncé une hausse de 7% du dividende pour 2023 à 0,94 euro par action et un rachat d'actions de 2,2 milliards d'euros.

Les profits d'Eni surviennent en plein débat mondial sur les bénéfices record des majors pétrolières, dégagés en pleine urgence climatique et crise du pouvoir d'achat des ménages.

Le groupe a dû débourser en fin d'année 0,7 milliard d'euros dans le cadre de la taxation des "surprofits" des géants énergétiques instaurée par l'Italie pour soutenir familles et entreprises face à l'envolée des prix.

Cet impôt de solidarité a pesé sur le bénéfice net du quatrième trimestre, qui a chuté de 84% à 550 millions d'euros, restant nettement en dessous des attentes des analystes.

Le bénéfice net ajusté du trimestre a cependant bondi de 47% à 2,5 milliards d'euros.


⤵ Chute du titre

"L'essentiel de ces bénéfices ira sous forme de dividendes et de rachats d'actions au profit des actionnaires" au lieu "d'investir dans un virage sérieux vers la décarbonation", ont protesté dans un communiqué Greenpeace Italie et l'ONG ReCommon.

Eni a confirmé jeudi son objectif de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 35% d'ici 2030 par rapport à 2018 et de 80% jusqu'à 2040, avant d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050.

Le groupe a profité l'an dernier, à l'instar de l'ensemble des groupes pétroliers, de l'envolée des cours des hydrocarbures qui s'est cependant tassée au dernier trimestre.

Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord s'est élevé à 101,19 dollars en moyenne en 2022, en hausse de 43%.

Les concurrents d'Eni ont affiché, eux aussi, des bénéfices insolents en 2022.

L'américain ExxonMobil a ainsi dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars, le britannique Shell a aligné 42,3 milliards de dollars, suivi de l'américain Chevron avec 35,5 milliards de dollars et du français TotalEnergies avec 20,5 milliards de dollars.

Ces résultats n'ont cependant pas convaincu les investisseurs: à la Bourse de Milan, le titre Eni a chuté de 5,36%, à 13,35 euros à la clôture, dans un marché en hausse de 0,65%.


⤵ Fin du gaz russe

Eni a "contribué à la stabilité de l'approvisionnement énergétique de l'Italie et de l'Europe" en diversifiant les fournisseurs de gaz, a souligné M. Descalzi.

"Au cours de l'année, nous avons été en mesure de finaliser des accords et des activités visant à remplacer totalement le gaz russe d'ici 2025", a-t-il assuré.

Parmi les pays qui ont augmenté leurs livraisons de gaz à l'Italie, il a cité l'Algérie, l'Egypte, le Mozambique, le Congo et le Qatar.

Dans le cadre de son nouveau plan stratégique, Eni prévoit de porter la part du gaz dans sa production à 60% d'ici 2030, contre environ 50% actuellement.

"Le gaz est le seul hydrocarbure qui peut accompagner la transition énergétique", a fait valoir M. Descalzi.

Le géant italien compte également investir 37 milliards d'euros sur la période 2023-2026, dont 9,5 milliards cette année.

Le chiffre d'affaires d'Eni a bondi de 73% à 132,2 milliards d'euros en 2022, un résultat nettement supérieur aux attentes des analystes.

Seul bémol, la production d'hydrocarbures d'Eni a baissé de 4% à 1,61 million de barils par jour.

(c) AFP

Commenter Eni affiche des profits record en 2022, dopés par l'or noir



    Communauté prix du baril


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    vendredi 29 mars 2024

    TotalEnergies ne fait "pas de superprofits en France…

    Paris: TotalEnergies ne fait pas de superprofits "en France", a affirmé vendredi le PDG de la compagnie pétrogazière française, régulièrement citée dans...

    jeudi 14 mars 2024

    Eni: dividendes en hausse et investissements en baisse pour …

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni s'est engagé jeudi à augmenter nettement la rémunération de ses actionnaires et adopter une approche...

    jeudi 29 février 2024

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    jeudi 22 février 2024

    Repsol a vu son bénéfice annuel reculer

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a vu ses profits chuter de 25% en 2023, en raison de la volatilité des...

    vendredi 16 février 2024

    Eni: chute du bénéfice en 2023, dû au recul des cours

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a vu son bénéfice net chuter de 66% à 4,74 milliards d'euros (4,5 milliards de...

    mercredi 07 février 2024

    TotalEnergies dégage un nouveau bénéfice record en 2023

    Paris: TotalEnergies a dégagé en 2023 un bénéfice net de 21,4 milliards de dollars (environ 18,6 milliards de francs), un nouveau record...

    mercredi 07 février 2024

    Nouveau bénéfice record pour TotalEnergies, hausse du divide…

    Paris: TotalEnergies a publié mercredi un bénéfice net part du groupe record de 21 milliards de dollars au titre de 2023, malgré...

    vendredi 02 février 2024

    ExxonMobil et Chevron: résultats en baisse dans le sillage d…

    New York: Les géants américains du pétrole et du gaz ExxonMobil et Chevron ont publié vendredi des résultats en repli au quatrième...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite