Menu
A+ A A-

Les géants du pétrole et de l'internet champions du lobbying à Bruxelles

prix du petrole bruxellesBruxelles: Les services de la Commission européenne les plus sollicités par les représentants d'intérêts sont ceux traitant des dossiers Climat et Energie, Emploi et Croissance et Economie numérique, révèle une étude publiée mercredi à Bruxelles, pointant les gros budgets lobbying des géants du secteur pétrolier et de l'internet.
Cette étude de l'organisation Transparency International (TI) se fonde sur l'analyse de 4.138 rendez-vous avec des lobbyistes ayant été déclarés entre décembre 2014 et juin 2015 par les Commissaires européens, les membres de leurs cabinets et les directeurs généraux de la Commission.

Elle met en évidence que 75% de ces lobby meetings concernent des représentants du secteur privé (entreprises, fédérations professionnelles et consultants).

Le dernier quart concerne la société civile: pour 18%, il s'agit de réunions avec des organisations non-gouvernementales (ONG), pour 4% avec des think tanks (centres de réflexion) et pour 2% avec des collectivités territoriales, est-il précisé.

Les cinq grands services de la Commission les plus sollicités par tous ces représentants d'intérêt, privé et public, soit près de 8.000 organisations enregistrées volontairement au registre ad hoc de l'UE, sont dans l'ordre: Climat et Energie (487 des 4.138 rendez-vous), Emploi et croissance (398), Economie Numérique (366), Marchés financiers (295) et Transport (274).

Et pour les trois premiers, les rendez-vous avec les représentants de la société civile sont encore plus minoritaires qu'ailleurs, entre 4% et 8% du total, souligne l'étude.

Treize multinationales dépensent au moins 2,5 millions d'euros par an pour leur lobbying auprès de l'UE, selon les chiffres de TI. Parmi elles deux françaises: EDF (11e avec 2,5 millions d'euros) et Total (13e, environ 2,5 aussi).

Les trois plus dépensières, ex-aequo avec 4,5 millions d'euros chacune, sont Microsoft et les deux géants pétroliers Shell et ExxonMobil, suivis de Deutsche Bank (près de 4 millions) et Dow Europe GmBH, filiale allemande du groupe américain Dow Chemical (3,75 M).

Google (6e avec 3,5 millions d'euros) et General Electric (7e avec 3,25 millions) sont les deux groupes du classement ayant obtenu les plus de rendez-vous dans les bureaux de la Commission, respectivement 29 et 26 en six mois.

La Commission Juncker, installée en novembre 2014, a rendu obligatoires à compter du 1er décembre 2014 les déclarations de rencontres avec des représentants d'intérêts.

Sollicités par l'AFP à propos de l'étude de TI, les services de M. Juncker ont rappelé mercredi ce souci de transparence. Citoyens et parties intéressées sont libres d'utiliser les chiffres publiés (par Bruxelles) dans leur propre intérêt légitime, ont-ils ajouté, mais nous ne nous livrons à aucun exercice de classement.


(c) AFP

Commenter Les géants du pétrole et de l'internet champions du lobbying à Bruxelles


    La Compagnie pétrolière française Total

    TotalEnergies se renforce en Libye

    mardi 23 novembre 2021

    Paris: TotalEnergies a annoncé mardi la signature de plusieurs accords avec la Libye pour favoriser le "développement durable" des ressources naturelles du pays, dans un communiqué.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    ExxonMobil et Chevron, renfloués par la reprise, évitent de grossir à tou…

    vendredi 30 juillet 2021

    New York: Les majors pétrolières américaines ExxonMobil et Chevron ont renoué avec les gros profits au deuxième trimestre à la faveur du regain de la demande, mais gardent le frein sur les investissements au moment où les préoccupations environnementales gagnent...

    La Compagnie pétrolière Shell

    Shell veut transférer son siège au Royaume-Uni

    lundi 15 novembre 2021

    Londres: Le géant anglo-néerlandais des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé lundi vouloir transférer son siège et sa résidence fiscale des Pays-Bas vers le Royaume-Uni, une décision immédiatement qualifiée de "surprise désagréable" par le gouvernement néerlandais.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 26 novembre 2021 à 21:14

    Le variant fait baisser de plus de 10% le pétrole

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont vécu vendredi leur pire journée en 17 mois, heurtés de plein fouet par la...

    vendredi 26 novembre 2021 à 17:21

    Le nouveau variant sème la panique sur les marchés du pétrol…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en chute libre vendredi, plongeant de 10% par rapport à la clôture de la veille, emportés...

    vendredi 26 novembre 2021 à 12:47

    Le nouveau variant du Covid-19 fait chuter fortement les cou…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en forte chute vendredi devant le risque que fait peser sur la demande d'or noir le...

    vendredi 26 novembre 2021 à 10:43

    📈 La Bank Of America prédit un prix du baril de Brent à 120$…

    New York: Bank of America, la plus grande banque américaine, a déclaré dans une note de recherche que le cours du Brent, indice...

    vendredi 26 novembre 2021 à 09:38

    Le baril de pétrole WTI chute de plus de 5%, inquiétudes sur…

    Londres: Les prix du pétrole chutaient vendredi matin, en particulier le baril de WTI, qui lâchait plus de 5% à New York...

    jeudi 25 novembre 2021 à 13:19

    Le pétrole à l'équilibre, attente d'une réaction de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole faisaient du surplace jeudi dans une séance raccourcie pour Thanksgiving, les investisseurs attendant pour se positionner la...

    mercredi 24 novembre 2021 à 22:33

    Le pétrole stable après les stocks américains et l'appel de …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mercredi, dans un marché à faible volume avant le jour férié de...

    mercredi 24 novembre 2021 à 18:41

    L'Opep+ ne songe pas à geler la hausse progressive de sa pro…

    Moscou: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (OPEP+) ne discutent pas actuellement d'une éventuelle suspension de l'augmentation prévue de leur...

    mercredi 24 novembre 2021 à 17:55

    La pression monte sur l'Opep+ pour faire baisser les prix du…

    Paris: La pression est encore montée d'un cran mercredi sur les producteurs de pétrole de l'Opep+ pour qu'ils augmentent leur production et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 23 novembre 2021 Le président américain Joe Biden a annoncé que les Etats-Unis puiseront dans leurs réserves stratégiques de pétrole libérant ainsi environ 50 millions de barils de plus. Cette décision inédite visant à faire baisser les cours du pétrole a été prise avec la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud ainsi que la Grande-Bretagne.

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite

    📈 En octobre 2021, le prix du pétrole accélère

    Le lundi 22 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2021, le prix du pétrole en euros accélère nettement (+13,8 % après +5,2 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) rebondissent (+3,3 %, après −1,6 %) autant du fait des matières premières alimentaires (+2,5 % après −1,1 %) que des matières premières industrielles (+4,5 % après −2,4 %). Le prix du pétrole accélère En octobre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) est en nette hausse (+12,1 % après +5,1 %), s’établissant en moyenne à 83,5 $. En euros, l'accélération du...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite