Menu
RSS
A+ A A-

"Pétrole contre nourriture": Total débouté en cassation

prix du petrole ParisParis: La Cour de cassation a rejeté mercredi le pourvoi du pétrolier Total contre sa condamnation en 2016 à l'amende maximale pour corruption d'agent public étranger, en contournant le programme de l'ONU "Pétrole contre nourriture".
Le programme onusien, en vigueur de 1996 à 2003, était destiné à atténuer les effets de l'embargo imposé à l'Irak après l'invasion du Koweit en 1990. Il permettait au régime de Saddam Hussein de vendre du pétrole, en quantités limitées, en échange de biens humanitaires et de consommation.

Mais Bagdad avait contourné ce programme par le biais de ventes parallèles et de surfacturations, en encaissant des ristournes sur les ventes de millions de barils.

Après une relaxe générale en juillet 2013, le groupe français Total a été condamné en février 2016 par la cour d'appel de Paris à 750.000 euros d'amende pour corruption d'agent public étranger, le pétrolier suisse Vitol à 300.000 euros d'amende et onze autres prévenus, dont d'ex-diplomates ou hommes d'affaires, à des amendes allant de 5.000 euros avec sursis à 100.000 euros.

Les principaux acteurs de cette affaire s'étaient pourvus en cassation. L'avocat de Total, Patrice Spinosi, avait notamment estimé qu'on ne pouvait "pas parler de corruption d'agent public étranger quand le bénéficiaire de l'infraction était l'Etat lui-même".

La plus haute juridiction judiciaire française, qui a rejeté les principaux recours, a balayé cet argument, estimant que "l'incrimination française de corruption active d'agent public étranger ne prévoit pas que la corruption suppose l'enrichissement personnel du corrompu".

"Plus de 2.000 entreprises ont fait la même chose, la France est le seul pays à avoir prononcé une condamnation pour corruption", a réagi auprès de l'AFP Me Spinosi, déplorant une "exception française". "Total n'a jamais pensé participer à une activité illicite", a-t-il souligné.

"On ne pouvait pas faire autrement en Irak à cette époque", a abondé Emmanuel Piwnica, l'avocat de la société suisse Vitol, qui a bataillé en vain pour échapper à une nouvelle sanction après avoir déjà été condamnée en 2007 par la justice américaine à payer 17,5 millions de dollars "exactement pour les mêmes faits".

Un deuxième volet de cette affaire avait abouti le 18 juin 2015 à la relaxe de 14 sociétés, dont Renault Trucks, Legrand et Schneider Electric. Le procès en appel, différé dans l'attente de la décision de la Cour de cassation, devrait se tenir dans les mois qui viennent.


(c) AFP

La Compagnie pétrolière française Total

Total se veut rassurant sur l'approvisionnement des stations-service

lundi 11 juin 2018

Paris: Total a recommandé lundi à ses clients de "conserver leurs habitudes de consommation de carburant", se voulant rassurant sur l'approvisionnement des stations-service alors que des agriculteurs bloquent depuis dimanche soir les routes d'accès à plusieurs raffineries et dépôts...


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 juin 2018 à 16:52

USA: les stocks de brut chutent, ceux de produits raffinés m…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé deux fois plus fortement que prévu la semaine dernière, tandis que...

mercredi 20 juin 2018 à 16:29

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "respon…

milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria...

mercredi 20 juin 2018 à 16:08

Le pétrole en hausse, l'Iran et l'Arabie saoudite jouent leu…

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions...

mercredi 20 juin 2018 à 15:30

L'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions avan…

Vienne: L'Arabie saoudite a plaidé mercredi en faveur d'une augmentation de la production de pétrole de l'Opep, avant une réunion du cartel...

mercredi 20 juin 2018 à 12:58

Pétrole: la Libye perd des milliards de dollars en raison de…

Tripoli: Le patron de la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) Mustafa Sanallah déplore, dans un entretien à l'AFP, des milliards de...

mercredi 20 juin 2018 à 12:25

Le pétrole remonte après un commentaire de l'Iran

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran a indiqué ne pas croire à un...

mercredi 20 juin 2018 à 08:31

Le pétrole aux Féroé: un rendez-vous pour le moment manqué

Tórshavn (danemark): Toujours pas l'ombre d'une plateforme en vue... Après avoir nourri les attentes et galvanisé les rêves d'indépendance au tournant du...

mercredi 20 juin 2018 à 07:20

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi à la faveur d'estimations jugées favorables sur l'état des stocks de brut américain.

mardi 19 juin 2018 à 22:12

Le pétrole rattrapé par l'hostilité commerciale entre Chine …

NYC/Cours de clôture: A quelques jours d'un important sommet de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), les prix du pétrole ont...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite