Menu
RSS
A+ A A-

Repsol: 1,2 milliard d'euros de pertes en 2015 après des provisions

prix du petrole madridMadrid: La compagnie pétrolière espagnole Repsol a confirmé jeudi que le montant de ses pertes atteignait 1,227 milliard d'euros en 2015 après avoir passé des provisions exceptionnelles pour un montant de 2,9 milliards d'euros à la suite de la chute des cours du brut.
Il y a un an, la compagnie avait publié un bénéfice net 2014 de 1,61 milliard d'euros, multiplié par huit par rapport à 2013.

Le groupe est frappé de plein fouet par la dégringolade du pétrole, à l'instar du français Total, du britannique BP, de l'anglo-néerlandais Shell ou encore de l'américain ExxonMobil. Un excès d'offre a fait fondre les cours du brut.

L'action de Repsol, en chute peu après l'ouverture de la Bourse de Madrid jeudi, est rapidement repassée dans le vert, à +1,88% à 09H00 GMT, à 8,74 euros, dans un marché en hausse de 1,38%.

Les résultats de la compagnie ont été "très influencés par le contexte de prix bas du pétrole et du gaz et l'absence de production en Libye", au bord de la guerre civile, même s'ils sont "compensés par les marges importantes dans le secteur de la raffinerie et la chimie", a expliqué Repsol dans son rapport.

Hors provisions et mesures exceptionnelles, la compagnie assure que ses résultats auraient été bénéficiaires de 1,860 md EUR, en progression de 9% par rapport à 2014.

A valeur d'inventaire courante ("curent cost of supply, CSS), un critère qui rend ses résultats comparables à ceux des compagnies pétrolières américaines, son excédent brut d'exploitation atteint les 5,013 milliards, supérieur de 5,6% à celui de 2014.

Les activités d'exploration et de production ("upstream") sont dans le rouge et "le résultat net ajusté est inférieur de 1,498 milliard à celui de 2014", relève Repsol. Le groupe souligne cependant "une augmentation des volumes de production, principalement pour les projets stratégiques du Brésil et du Venezuela".

Le bénéfice des activités de raffinage ("downstream") a en revanche plus que doublé, atteignant les 2,150 milliards d'euros (résultat net ajusté).

A la fin de l'année, la dette nette de Repsol s'élevait à 1,935 milliard d'euros.

(c) AFP

La Compagnie pétrolière Espagnole Repsol

Le pétrole libyen, une manne exploitée en dents de scie

mardi 26 juin 2018

Paris: Les plus abondantes réserves d'Afrique, exploitées en dents de scie: alors que le bras de fer reprend entre autorités politiques rivales pour le contrôle de l'or noir, quelques éléments sur le pétrole libyen.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Repsol

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 septembre 2018 à 22:11

Canada: le gouvernement veut relancer un projet d'oléoduc co…

Ottawa: Le gouvernement canadien a ordonné vendredi au régulateur du secteur de l'énergie de revoir l'évaluation environnementale d'un projet d'élargissement d'un oléoduc...

vendredi 21 septembre 2018 à 21:56

Le pétrole termine en hausse à l'approche d'une réunion de l…

NYC/Cours de clôture: Après avoir flirté avec le seuil symbolique des 80 dollars le baril, le pétrole londonien a terminé en modeste...

vendredi 21 septembre 2018 à 17:51

Autriche: un oléoduc utilisé pour produire de l'électricité

Vienne: Un oléoduc traversant les Alpes a été équipé d'une turbine lui permettant de produire de l'électricité pour l'équivalent de 3.000 foyers...

vendredi 21 septembre 2018 à 16:24

Le pétrole remonte, le marché hésite après le tweet de Trump

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs pertes de la veille dans un marché à la...

vendredi 21 septembre 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché volatil après un tweet de Trum…

Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs pertes de la veille dans un marché à la...

vendredi 21 septembre 2018 à 07:38

Le pétrole sans direction claire en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions opposées, dans la foulée de critiques du président américain Donald Trump contre...

jeudi 20 septembre 2018 à 21:08

Le pétrole lesté par les critiques de Trump contre l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, affectés entre autres par les critiques du président américain Donald...

jeudi 20 septembre 2018 à 17:37

Pétrole: les américains Chevron et Exxon rejoignent une init…

Paris: Les géants pétroliers américains Chevron et ExxonMobil ont rejoint jeudi une initiative d'entreprises du secteur pour lutter contre le changement climatique.

jeudi 20 septembre 2018 à 16:07

Le pétrole recule, Trump tempête contre l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a repris ses critiques...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite