Menu
A+ A A-

ExxonMobil: "pas pressé" pour la cession de sites en France (CEO)

cours du petroleNew York: Le directeur général du géant américain du pétrole et du gaz ExxonMobil a indiqué vendredi ne pas être "pressé" concernant la cession d'activités en France, un projet annoncé il y a deux semaines.
"Nous ne sommes pas pressés. Nous prenons notre temps pour nous assurer que nous trouvons le bon acheteur, avec une proposition ayant la bonne valorisation", a indiqué Darren Woods, interrogé lors d'une audioconférence avec des analystes, à l'occasion de la publication des résultats du premier trimestre.

ExxonMobil a fait part le 11 avril d'une réduction de ses activités à Port-Jérôme-sur-Seine (Seine-Maritime) ainsi que d'un projet de vente, via sa filiale Esso France, de plusieurs sites à Rhône Energies.

Ce dernier est un consortium suisse composé du géant du négoce Trafigura et de l'exploitant américain de raffineries Entara, qui veut racheter une raffinerie à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), ainsi que des dépôts Esso à Toulouse (Haute-Garonne) et Villette-de-Vienne (Isère).

Ce qui a été décidé dernièrement en France "est le dernier exemple d'une tendance en cours depuis longtemps", a précisé M. Woods, expliquant qu'il s'agissait désormais, pour le groupe, de disposer "d'infrastructures intégrées produisant toute une gamme de produits".

Ces sites "intégrés" doivent, selon lui, être en mesure de "produire des produits pétroliers, mais aussi des produits chimiques, des lubrifiants et, en gros, toute une série de produits à haute valeur".

Ceci permet "de limiter les coûts d'approvisionnement pour que les marges augmentent", a ajouté M. Woods.

"Nous continuerons à optimiser et à améliorer ces raffineurs au mieux de nos possibilités", mais "nous nous sentons plutôt bien concernant notre position actuelle" au niveau du portefeuille, a-t-il relevé.


De son côté, la directrice financière Kathy Michaels a souligné que "l'environnement d'investissement en Europe [était] à coup sûr un peu plus difficile" depuis 2022.

Elle a mentionné des taxes supplémentaires prélevées sur le secteur énergétique, de nouvelles obligations en matière de publications, ainsi que des réglementations sur la réduction de l'empreinte carbone.

"Tout ceci fait de l'Europe une option d'investissement plus difficile", a-t-elle précisé. "C'est l'une des choses que nous regardons dans n'importe quel endroit du monde (...) lorsque nous envisageons de futurs investissements".

Entre janvier et mars, le groupe texan a engrangé un chiffre d'affaires de 83,08 milliards de dollars (-4% sur un an) et un bénéfice net de 8,22 milliards (-28,1%), qui est inférieur au consensus des analystes de Factset. Il a surtout été affecté par des marges réduites dans le raffinage et par une baisse des cours du gaz naturel.

(c) AFP


Commenter ExxonMobil: "pas pressé" pour la cession de sites en France (CEO)



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin de gaz

    mercredi 15 mai 2024

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin de gaz liquéfié (GNL) pour "très longtemps", écartant de fait le risque de surcapacité.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Exxon

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite