Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse, entre demande chinoise menacée et exportations iraniennes

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole débutaient lundi la semaine dans le rouge, les investisseurs se montrant toujours inquiets quant à la santé économique et donc la demande chinoise d'or noir, l'augmentation des exportations iraniennes pesant également sur les prix.
Vers 09H35 GMT (11H35 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en août, perdait 0,43% à 76,28 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juillet, abandonnait aussi 0,43% à 71,47 dollars.

🇨🇳 "Les investisseurs craignant que les plans de la Chine pour soutenir l'économie ne soient pas suivis d'effets", commentent les analystes de DNB.

La semaine dernière, la banque centrale chinoise a abaissé son taux directeur à court terme, une mesure pour aider l'activité de la deuxième économie mondiale dans un contexte d'essoufflement de la reprise post-Covid.

Mais "la faiblesse des données économiques chinoises et les nouvelles hausses de taux d'intérêt des autres grandes banques centrales continuent d'assombrir les perspectives" de la demande mondiale, résume John Plassard, analyste chez Mirabaud.

Tamas Varga, analyste pour PVM Energy, rappelle également qu'en Chine, premier pays importateur de brut au monde, "le marché de l'immobilier ne s'est pas remis de l'effondrement de l'année dernière".

De nombreuses données économiques pour le mois de mai laissent aussi les investisseurs inquiets quant à la santé de l'économie du pays, et donc quant à la résilience de la demande de brut.


"Les ventes au détail et la production industrielle ont été inférieures aux prévisions", souligne M. Varga, et les exportations chinoises "se sont contractées pour la première fois depuis trois mois".

"Pour parler franchement, la reprise après la levée des restrictions sanitaires à la fin de l'année dernière n'est pas à la hauteur", assène l'analyste.

🇮🇷 En parallèle, "l'augmentation des exportations de brut Iranien continue de peser sur le prix du pétrole", affirment les analystes de DNB, avec des niveaux d'exportation et de production touchant des sommets malgré les sanctions américaines.

Les exportations de brut Iranien ont atteint 1,5 million de barils par jour en mai selon les analystes, qui citent des données de Kpler, "soit le taux mensuel le plus élevé depuis 2018".

La participation au marché pétrolier de l'Iran est fortement limitée depuis 2018 et le rétablissement des sanctions économiques américaines par l'administration de Donald Trump.

"Malgré cela, les exportations ont augmenté pendant le mandat de son successeur, le président Joe Biden", affirment les analystes de DNB.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse, entre demande chinoise menacée et exportations iraniennes



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie...

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    New York: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie des...

    mardi 27 février 2024 à 12:00

    Le pétrole presque stable face à des signaux contradictoires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, pris entre les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et l'environnement de taux élevés qui pourrait peser...

    mardi 27 février 2024 à 11:00

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent...

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite