Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse, entre demande chinoise menacée et exportations iraniennes

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole débutaient lundi la semaine dans le rouge, les investisseurs se montrant toujours inquiets quant à la santé économique et donc la demande chinoise d'or noir, l'augmentation des exportations iraniennes pesant également sur les prix.
Vers 09H35 GMT (11H35 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en août, perdait 0,43% à 76,28 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juillet, abandonnait aussi 0,43% à 71,47 dollars.

🇨🇳 "Les investisseurs craignant que les plans de la Chine pour soutenir l'économie ne soient pas suivis d'effets", commentent les analystes de DNB.

La semaine dernière, la banque centrale chinoise a abaissé son taux directeur à court terme, une mesure pour aider l'activité de la deuxième économie mondiale dans un contexte d'essoufflement de la reprise post-Covid.

Mais "la faiblesse des données économiques chinoises et les nouvelles hausses de taux d'intérêt des autres grandes banques centrales continuent d'assombrir les perspectives" de la demande mondiale, résume John Plassard, analyste chez Mirabaud.

Tamas Varga, analyste pour PVM Energy, rappelle également qu'en Chine, premier pays importateur de brut au monde, "le marché de l'immobilier ne s'est pas remis de l'effondrement de l'année dernière".

De nombreuses données économiques pour le mois de mai laissent aussi les investisseurs inquiets quant à la santé de l'économie du pays, et donc quant à la résilience de la demande de brut.


"Les ventes au détail et la production industrielle ont été inférieures aux prévisions", souligne M. Varga, et les exportations chinoises "se sont contractées pour la première fois depuis trois mois".

"Pour parler franchement, la reprise après la levée des restrictions sanitaires à la fin de l'année dernière n'est pas à la hauteur", assène l'analyste.

🇮🇷 En parallèle, "l'augmentation des exportations de brut Iranien continue de peser sur le prix du pétrole", affirment les analystes de DNB, avec des niveaux d'exportation et de production touchant des sommets malgré les sanctions américaines.

Les exportations de brut Iranien ont atteint 1,5 million de barils par jour en mai selon les analystes, qui citent des données de Kpler, "soit le taux mensuel le plus élevé depuis 2018".

La participation au marché pétrolier de l'Iran est fortement limitée depuis 2018 et le rétablissement des sanctions économiques américaines par l'administration de Donald Trump.

"Malgré cela, les exportations ont augmenté pendant le mandat de son successeur, le président Joe Biden", affirment les analystes de DNB.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse, entre demande chinoise menacée et exportations iraniennes



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite