Menu
A+ A A-

Des terminaux pétroliers européens ciblés par des cyberattaques

cours du petroleBruxelles: Des cyberattaques ont pris pour cibles des installations portuaires en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique, poussant les autorités judiciaires à enquêter, notamment sur des soupçons d'"extorsion de fonds" au détriment d'opérateurs allemands du secteur pétrolier.
Selon un courtier spécialisé établi à Rotterdam (Pays-Bas), cette série de piratages informatiques qui a commencé il y a plusieurs jours concerne en premier lieu des terminaux pétroliers, ce qui perturbe les livraisons dans plusieurs grands ports sur fond de flambée des prix de l'énergie.

L'agence de coopération policière Europol, interrogé par l'AFP à La Haye, a déclaré avoir offert son appui "aux autorités allemandes" à propos de ce piratage.

Ce dernier vise Hambourg, la grande cité portuaire du nord de l'Allemagne, ainsi qu'au moins six terminaux pétroliers de ports belges et néerlandais, d'après le quotidien belge De Morgen, qui a cité notamment Anvers et Amsterdam.

En Allemagne, le parquet de Hambourg a annoncé avoir ouvert une enquête contre X pour "extorsion de fonds" après la cyberattaque de terminaux pétroliers.


Plan d'urgence

"Le point de départ de la procédure a été une plainte pénale déposée par une entreprise victime d'une attaque par rançongiciel", a dit le parquet à l'AFP.

Cette société, Oiltanking, filiale du groupe allemand Marquard & Bahls (stockage de pétrole), a confirmé avoir été "victime d'un cyberincident affectant (ses) systèmes informatiques".

L'incident a été découvert le 29 janvier et a entraîné le déclenchement de "plans d'urgence" chez Oiltanking et Mabanaft, autre filiale du même groupe, dont les activités d'"approvisionnement terrestre" en pétrole ont également été fortement perturbées.

Il s'agirait d'"un sabotage délibéré" concernant "onze sites d'Oiltanking en Allemagne", selon les informations du Morgen, qui précise que cet opérateur fournit notamment le géant Shell.


Clé de déchiffrement

Côté Belgique et Pays-Bas, la cyberattaque perturbe les activités des terminaux de Sea-Tank, filiale du groupe Sea-invest (stockage et transbordement de vrac) dont le siège social est à Gand, dans le nord-ouest de la Belgique.

Le port fluvial de Gand et les plateformes d'Anvers-Zeebruges (sociétés portuaires désormais fusionnées) ont été affectés, ce qui a conduit la justice belge à ouvrir une enquête.

"Je peux confirmer" cette enquête, a simplement déclaré Kristof Aerts, porte-parole du parquet d'Anvers joint par l'AFP.

"A ce stade il ne semble pas s'agir d'une attaque coordonnée" et les motivations sont "probablement crapuleuses", a fait valoir le Centre national de la cybersécurité aux Pays-Bas, assurant "suivre de près les développements".

Un responsable de la firme de courtage Riverlake établie à Rotterdam (premier port de marchandises d'Europe devant Anvers et Hambourg) a évoqué le piratage de logiciels empêchant le déchargement de barges pétrolières.

"Il y a eu une cyberattaque sur plusieurs terminaux, dont certains ont été perturbés. Leur logiciel a été piraté et ils ne peuvent pas traiter les barges. En gros, le système opérationnel est en panne", a déclaré à l'AFP ce courtier, Jelle Vreeman.

Selon le journal Handelsblatt, citant un rapport d'enquête allemand, les pirates à l'origine des attaques ont utilisé le rançongiciel BlackCat, découvert fin 2021 par les experts en cybersécurité et jugé plus innovant que ses rivaux.

Le principe de la fraude est de s'introduire dans le système informatique d'une entreprise pour crypter ses données et les rendre illisibles, puis de réclamer une rançon pour livrer une clef de déchiffrement. Depuis peu, les pirates doublent leur action par un chantage à la publication de données volées.

Selon les experts, les pirates derrière BlackCat utilisent le russe pour ce programme, mais cela ne peut suffire à attribuer le piratage à des auteurs russes, tant les tactiques de dissimulation et de camouflage sont courantes parmi les hackers.

(c) AFP

Commenter Des terminaux pétroliers européens ciblés par des cyberattaques



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:20

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    mercredi 15 mai 2024 à 13:28

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin d…

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite