Menu
A+ A A-

Les grandes banques suisses continuent de financer le pétrole amazonien

prix du petrole Zurich (awp)Zurich: Un nouveau rapport publié jeudi par les organisations non gouvernementales (ONG) de défense de l'environnement Stand.earth et Amazon Watch met en avant que, malgré leurs engagements sur la durabilité et la gestion des risques, plusieurs grandes banques, parmi lesquelles UBS et Credit Suisse, restent impliquées dans le financement et l'investissement de l'industrie pétrolière et gazière dans la forêt amazonienne.
Les politiques de responsabilité environnementale, sociale et de bonne gouvernance (ESG) des banques ne gèrent pas correctement les risques, ne sont pas assez solides pour éviter la destruction de l'Amazonie et ne répondent pas au besoin urgent d'arrêter l'expansion des combustibles fossiles à l'échelle mondiale", a déclaré Angeline Robertson, une des principales auteures du document, citée dans un communiqué.

Dans le rapport, UBS et Credit Suisse figurent dans la catégorie des établissements présentant un risque "élevé" que leurs investissements et financement contribuent à la destruction de l'Amazonie. Toutes deux détiennent des centaines de millions de dollars d'obligations émises pour le compte de PetroAmazonas, l'unité d'exploration pétrolière de la compagnie pétrolière nationale équatorienne, PetroEcuador.

Les deux plus importants groupes bancaires helvétiques fournissent également des financements, via des facilités de crédit renouvelables, à des "négociants en pétrole problématiques", dont Gunvor et Vitol, qui ont été impliqués dans de récents scandales de corruption. Selon les ONG, les instituts en cause disposent bien de politiques en la matière, mais ne considèrent la corruption "que comme un risque commercial".

Credit Suisse continue par ailleurs de financer le commerce du pétrole de la région de Putumayo, en Amazonie colombienne, qui fait face à une forte résistance indigène et à des répressions policières brutales, "malgré les politiques existantes en matière de biodiversité et de droits humains qui indiquent clairement que (la banque) ne devrait pas financer dans la région".

Politiques ESG lacunaires

Les politiques ESG adoptées par les banques "comportent des lacunes qui permettent à l'argent de continuer à affluer vers les entreprises impliquées dans l'expansion pétrolière, la déforestation, la perte de biodiversité, la pollution, la corruption et la violation des droits des peuples autochtones", estime Mme Robertson.

Sollicité par Le Temps, UBS dit n'avoir reçu qu'une version préliminaire du rapport, qui présente "certains défauts méthodologiques". Le numéro un bancaire helvétique "s'engage à respecter les normes environnementales et sociales les plus élevées" et assure avoir refusé des transactions "dont l'origine du pétrole est associée de manière vérifiable à des violations de ces normes".

De son côté, Credit Suisse dit "s'engager à lutter contre le changement climatique, à protéger la biodiversité et à respecter les droits de l'homme". La banque aux deux voiles "réexamine et adapte régulièrement ses instructions spécifiques à des secteurs", citant l'introduction de "restrictions supplémentaires concernant le financement des énergies fossiles".


Les auteurs du rapport signalent que, depuis la finalisation du texte, Credit Suisse a participé avec deux autres établissements à l'émission d'une obligation de 150 millions de dollars pour GeoPark, une compagnie pétrolière chilienne opérant en Amazonie colombienne, suspecter de payer des groupes paramilitaires pour assurer la poursuite de ses activités sur les territoires de groupes indigènes opposés aux opérations pétrolières.
(c) AFP

Commenter Les grandes banques suisses continuent de financer le pétrole amazonien



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    jeudi 22 février 2024 à 13:30

    Le pétrole hésite entre risque géopolitique et demande moros…

    New York: Les prix du pétrole hésitent jeudi, pris entre le risque géopolitique au Moyen-Orient après de nouvelles frappes, et les perspectives...

    jeudi 22 février 2024 à 12:00

    Le pétrole remonte, le risque géopolitique reprend le dessus

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en petite hausse jeudi poussé par le risque géopolitique au Moyen-Orient, les investisseurs scrutant la situation...

    jeudi 22 février 2024 à 09:30

    Repsol a vu son bénéfice annuel reculer

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a vu ses profits chuter de 25% en 2023, en raison de la volatilité des...

    mercredi 21 février 2024 à 21:35

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont redressés mercredi, les investisseurs prenant position avant...

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite