Menu
A+ A A-

Les grandes banques suisses continuent de financer le pétrole amazonien

prix du petrole Zurich (awp)Zurich: Un nouveau rapport publié jeudi par les organisations non gouvernementales (ONG) de défense de l'environnement Stand.earth et Amazon Watch met en avant que, malgré leurs engagements sur la durabilité et la gestion des risques, plusieurs grandes banques, parmi lesquelles UBS et Credit Suisse, restent impliquées dans le financement et l'investissement de l'industrie pétrolière et gazière dans la forêt amazonienne.
Les politiques de responsabilité environnementale, sociale et de bonne gouvernance (ESG) des banques ne gèrent pas correctement les risques, ne sont pas assez solides pour éviter la destruction de l'Amazonie et ne répondent pas au besoin urgent d'arrêter l'expansion des combustibles fossiles à l'échelle mondiale", a déclaré Angeline Robertson, une des principales auteures du document, citée dans un communiqué.

Dans le rapport, UBS et Credit Suisse figurent dans la catégorie des établissements présentant un risque "élevé" que leurs investissements et financement contribuent à la destruction de l'Amazonie. Toutes deux détiennent des centaines de millions de dollars d'obligations émises pour le compte de PetroAmazonas, l'unité d'exploration pétrolière de la compagnie pétrolière nationale équatorienne, PetroEcuador.

Les deux plus importants groupes bancaires helvétiques fournissent également des financements, via des facilités de crédit renouvelables, à des "négociants en pétrole problématiques", dont Gunvor et Vitol, qui ont été impliqués dans de récents scandales de corruption. Selon les ONG, les instituts en cause disposent bien de politiques en la matière, mais ne considèrent la corruption "que comme un risque commercial".

Credit Suisse continue par ailleurs de financer le commerce du pétrole de la région de Putumayo, en Amazonie colombienne, qui fait face à une forte résistance indigène et à des répressions policières brutales, "malgré les politiques existantes en matière de biodiversité et de droits humains qui indiquent clairement que (la banque) ne devrait pas financer dans la région".

Politiques ESG lacunaires

Les politiques ESG adoptées par les banques "comportent des lacunes qui permettent à l'argent de continuer à affluer vers les entreprises impliquées dans l'expansion pétrolière, la déforestation, la perte de biodiversité, la pollution, la corruption et la violation des droits des peuples autochtones", estime Mme Robertson.

Sollicité par Le Temps, UBS dit n'avoir reçu qu'une version préliminaire du rapport, qui présente "certains défauts méthodologiques". Le numéro un bancaire helvétique "s'engage à respecter les normes environnementales et sociales les plus élevées" et assure avoir refusé des transactions "dont l'origine du pétrole est associée de manière vérifiable à des violations de ces normes".

De son côté, Credit Suisse dit "s'engager à lutter contre le changement climatique, à protéger la biodiversité et à respecter les droits de l'homme". La banque aux deux voiles "réexamine et adapte régulièrement ses instructions spécifiques à des secteurs", citant l'introduction de "restrictions supplémentaires concernant le financement des énergies fossiles".


Les auteurs du rapport signalent que, depuis la finalisation du texte, Credit Suisse a participé avec deux autres établissements à l'émission d'une obligation de 150 millions de dollars pour GeoPark, une compagnie pétrolière chilienne opérant en Amazonie colombienne, suspecter de payer des groupes paramilitaires pour assurer la poursuite de ses activités sur les territoires de groupes indigènes opposés aux opérations pétrolières.
(c) AFP

Commenter Les grandes banques suisses continuent de financer le pétrole amazonien


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 27 mai 2022 à 22:20

    Le pétrole au plus haut depuis deux mois, achats de couvertu…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont de nouveau progressé vendredi à la faveur d'achats de couverture avant un long week-end...

    vendredi 27 mai 2022 à 13:55

    Le Brent pourrait dépasser 150$ le baril si l'offre de pétro…

    Charlotte: Le baril de Brent de mer du Nord pourrait dépasser les 150 dollars en cas de forte diminution des exportations du...

    vendredi 27 mai 2022 à 11:58

    Le pétrole profite du début de la saison des déplacements au…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi, le marché se réjouissant des perspectives de forte demande avec le début de...

    jeudi 26 mai 2022 à 21:52

    Le pétrole bondit, le marché craint l'été et les grands dépl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont bondi jeudi, à quelques heures d'un week-end férié qui va marquer le début de...

    jeudi 26 mai 2022 à 11:23

    Le pétrole en hausse timide, une augmentation de la demande …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse jeudi, soutenus par une augmentation de la demande attendue aux États-Unis avec l'ouverture...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:48

    Le pétrole grignote du terrain après un rapport américain mi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi, soutenus par la possibilité d'un accord européen sur les importations russes, dans...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:25

    La production de pétrole russe a augmenté de 8% au 1er trime…

    Moscou: La production de pétrole brut russe, y compris le condensat de gaz naturel, a bondi de 8% sur un an au...

    mercredi 25 mai 2022 à 17:37

    🛢️USA: les stocks de pétrole baissent moins que prévu, produ…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont moins reculé que prévu la semaine dernière, selon...

    mardi 24 mai 2022 à 22:51

    Petrobras recule à la Bourse de Sao Paulo après le limogeage…

    Sao paulo: Les actions de la compagnie publique Petrobras ont perdu jusqu'à plus de 4% à la Bourse de Sao Paulo mardi...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite