Menu
A+ A A-

La demande de pétrole en bonne voie pour dépasser le pic d'avant pandémie

prix du petrole ParisParis: La demande mondiale de pétrole devrait dépasser les niveaux d'avant la pandémie d'ici fin 2022, en contradiction avec les efforts nécessaires pour contenir le réchauffement du climat, prédit l'Agence internationale de l'énergie (AIE) vendredi.
"La demande de pétrole mondiale va continuer de se reprendre", sur fond de vaccination et de reprise économique, écrit-elle dans un rapport mensuel contenant ses premières prévisions détaillées pour l'an prochain.

"D'ici la fin de 2022, la demande devrait surpasser les niveaux d'avant-Covid", prédit l'Agence, qui avait le mois dernier souligné dans un rapport fracassant la nécessité de réduire cette demande pour empêcher une catastrophe climatique.

Après un déclin record de 8,6 millions de barils (mb/j) en 2020, la demande mondiale devrait rebondir de 5,4 mb/j cette année puis de 3,1 mb/j l'an prochain, pour s'établir à 99,5 mb/j en moyenne.

Elle devrait être de 100,6 mb/j au quatrième trimestre de 2022, selon l'AIE. Le pic de la demande mondiale avait jusqu'à présent été atteint au quatrième trimestre de 2019, juste avant le déclenchement de la crise, à 100,5 mb/j.

"La reprise sera inégale non seulement parmi les régions mais aussi entre les secteurs et les produits", note toutefois l'AIE.

Elle juge ainsi que la fin de la pandémie est en vue dans les pays développés mais que le faible rythme de vaccination pourrait toujours remettre en cause la reprise dans d'autres pays.

"Les produits pétrochimiques seront encouragés par la demande robuste pour les plastiques tandis que le commerce mondial soutiendra la demande pour les carburants maritimes", prévoit-elle encore.


Mais "le secteur de l'aviation sera le plus lent à se remettre alors que certaines restrictions sur les voyages devraient rester en vigueur jusqu'à ce que la pandémie soit fermement sous contrôle".

L'essence devrait également rester sous son niveau d'avant crise en raison de la pérennisation du télétravail dans de nombreux secteurs d'activité et de la progression des véhicules électriques.

"Enormes efforts"


"Répondre à la croissance attendue de la demande ne devrait pas représenter un problème", estime l'AIE, en soulignant notamment les capacités de production supplémentaires de l'OPEP et ses alliés, dont la Russie.

Ces pays, regroupés au sein de l'OPEP+, avaient volontairement restreint leur production pour soutenir les cours pendant la crise mais commencent désormais à ouvrir le robinet.

Même après avoir augmenté leur production d'environ 2 mb/j en mai et juin, les pays de l'OPEP+ auront encore le potentiel pour produire 6,9 mb/j supplémentaires, estime l'AIE.

Et en cas de levée des sanctions internationales contre l'Iran, ce sont 1,4 mb/j supplémentaires qui pourraient être remis sur le marché assez rapidement.

En revanche, l'AIE souligne une nouvelle fois les difficultés posées pour mettre le monde sur le chemin de la neutralité carbone et limiter le réchauffement climatique.

"La demande pétrolière devrait continuer à augmenter, soulignant les énormes efforts nécessaires pour atteindre les ambitions affichées", remarque-t-elle.

L'AIE, qui conseille des pays développés sur leur politique énergétique, avait dans un rapport publié en mai souligné les décisions à prendre pour tenter de garder le réchauffement climatique sous contrôle conformément à l'Accord de Paris.

Elle préconisait notamment d'oublier dès maintenant tout projet d'exploration pétrolière ou gazière et de ne plus vendre de voiture thermique neuve au-delà de 2035.

Cela supposait également que la demande pétrolière "ne revienne jamais à son pic de 2019", écrivait l'AIE en mai.

Elle devait ainsi décliner régulièrement pour atteindre 72 mb/j en 2030, puis 24 mb/j en 2050, soit une chute de près de 75% à cet horizon.

(c) AFP

Commenter La demande de pétrole en bonne voie pour dépasser le pic d'avant pandémie


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 21 septembre 2021 à 21:40

    Le pétrole en légère hausse, tensions sur l'offre et la dema…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en petite hausse mardi, inspirés par Wall Street mais tiraillés entre une offre...

    mardi 21 septembre 2021 à 12:00

    Le pétrole se reprend, l'offre américaine toujours diminuée

    Londres: Les prix du pétrole brut regagnaient mardi une partie du terrain cédé la veille, soutenus par le resserrement de la production...

    mardi 21 septembre 2021 à 08:02

    USA: Shell cède ses actifs dans le bassin permien à ConocoPh…

    New York: Le groupe anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé lundi la vente à son concurrent ConocoPhillips de ses actifs dans le...

    lundi 20 septembre 2021 à 22:10

    Le pétrole recule, inquiétudes sur la demande, en Chine et a…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse lundi au terme d'une journée marquée par des inquiétudes sur...

    lundi 20 septembre 2021 à 17:30

    Le pétrole baisse, plombé par l'aversion au risque

    Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi dans un marché frileux, inquiets de la possible chute du géant chinois de l'immobilier Evergrande...

    lundi 20 septembre 2021 à 13:20

    ⛽️ Les prix des carburants poursuivent leur hausse

    Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises continuaient leur hausse la semaine passée. Pour sa part, le cours moyen du pétrole Brent daté...

    lundi 20 septembre 2021 à 12:07

    Le pétrole recule fortement, plombé par l'aversion au risque

    Londres: Les cours du pétrole reculaient fortement lundi dans un marché frileux, inquiets de la possible chute du géant chinois de l'immobilier...

    vendredi 17 septembre 2021 à 22:19

    Le pétrole consolide après une semaine faste, le dollar n'ai…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, au terme d'une semaine où la plupart des indicateurs étaient au vert...

    vendredi 17 septembre 2021 à 19:48

    Les livraisons de pétrole iranien violent la souveraineté du…

    Dubai: Le Premier ministre libanais, Najib Mikati, a déclaré que les importations de pétrole iranien organisées par le Hezbollah constituaient une violation...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite