Menu
A+ A A-

Equinor résiste au recul du cours des hydrocarbures

prix du petrole OsloOslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a publié vendredi des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu malgré le recul du cours des hydrocarbures.
Sur les trois premiers mois de l'année, le bénéfice net bondit de 33%, à 1,71 milliard de dollars, bénéficiant d'éléments financiers exceptionnels cette fois-ci positifs contrairement au premier trimestre 2018.

Référence sur le marché, le résultat imposable ajusté diminue quant à lui de 5%, à 4,19 milliards, mais ressort sensiblement au-dessus des 3,89 milliards attendus par les analystes.

Après la présentation de ces chiffres qualifiés de "solides" par les analystes de Bernstein, l'action Equinor a progressé à la Bourse d'Oslo, s'adjugeant 1,26% en début de matinée.

"Sur un trimestre marqué par des prix des matières premières plus faibles, nous affichons des résultats nets plus élevés qu'à la même période de l'an dernier", s'est félicité le directeur général, Eldar Saetre, dans un communiqué.

"Nous maintenons une production élevée, continuons à nous focaliser étroitement sur les coûts et sur une stricte discipline dans les investissements, et nous sommes bien partis pour atteindre nos objectifs", a-t-il indiqué.

Anciennement connu sous le nom de Statoil, le groupe a, comme ses concurrents, pâti du recul du cours du baril qui a baissé de 7% en moyenne sur un an, à 55,8 dollars, avant de repartir à la hausse récemment.

Les prix de l'or noir ont grimpé jusqu'à 90 dollars au début de l'automne, mais ont chuté à la fin 2018 après un assouplissement de l'accord de limitation de production de l'OPEP et de ses partenaires. Depuis, l'OPEP a durci les termes de son accord et les cours sont un peu remontés, mais pas au niveau enregistré au début 2018.

Sa production d'hydrocarbures est restée stable sur cette période, à 2,178 millions de barils équivalent-pétrole par jour (Mbep/j), tirée par les actifs internationaux alors que la Norvège reculait. C'est là aussi mieux qu'attendu par le consensus.

Le chiffre d'affaires s'est en revanche nettement contracté (-17%), à 16,5 milliards de dollars.

Contrôlée à 67% par l'État norvégien, la compagnie table en 2019 à une production à peu près stable par rapport à l'an dernier, avec un jalon important en fin d'exercice lié à l'entrée en exploitation prévue de Johan Sverdrup, un gisement géant en mer du Nord.

Lorsqu'il aura atteint son pic, le gisement apportera quelque 300.000 barils par jour à Equinor.

A partir de 2019, la production totale du groupe norvégien devrait croître de 3% par an en moyenne jusqu'en 2025.

Le groupe a aussi confirmé sa prévision d'investir environ 11 milliards de dollars cette année.

(c) AwP

Commenter Equinor résiste au recul du cours des hydrocarbures


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mercredi 06 novembre 2019

    Rosneft: la rentabilité se rétablit au troisième trimestre

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi une forte hausse de son bénéfice net au troisième trimestre sur un...

    mercredi 06 novembre 2019

    Le parapétrolier CGG repasse dans le vert au 3e trimestre

    Paris: Le groupe parapétrolier CGG a annoncé mercredi avoir renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, saluant un bon niveau d'activité notamment...

    vendredi 01 novembre 2019

    Chevron déçoit au 3e trimestre, ralenti par des prix bas du …

    New York: La major pétrolière a annoncé vendredi des résultats décevants au troisième trimestre, pâtissant de bas prix du brut et de...

    jeudi 31 octobre 2019

    Repsol: la rentabilité s'écroule avec les prix du pétrole

    Madrid: Le géant pétrolier espagnol Repsol a annoncé jeudi avoir vu son bénéfice net s'écrouler de près de 47% au troisième trimestre...

    mercredi 30 octobre 2019

    Total: les bénéfices chutent avec les cours des hydrocarbure…

    Paris: Total a annoncé mercredi une chute de ses bénéfices au troisième trimestre, en raison de la baisse des cours du pétrole...

    mardi 29 octobre 2019

    BP dans le rouge au 3e trimestre, plombé par la baisse du br…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP est tombé dans le négatif au 3e trimestre à cause d'une lourde charge exceptionnelle due à...

    mercredi 23 octobre 2019

    TechnipFMC: bénéfice net en retrait au 3e trimestre, avant l…

    Paris: Le groupe de services pétroliers franco-américain TechnipFMC a vu son bénéfice net reculer au troisième trimestre de 84,1%, à 21,8 millions...

    mercredi 23 octobre 2019

    Maurel et Prom: chiffre d'affaires sur 9 mois en hausse, tir…

    Paris: Le groupe pétrolier français Maurel et Prom a vu son chiffre d'affaires grimper de 8% lors des neuf premiers mois de...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 09 décembre 2019 à 12:41

    Les prix des carburants toujours à la hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont encore évolué à la hausse sur la semaine dernière, selon des chiffres...

    lundi 09 décembre 2019 à 11:36

    Le pétrole perd du terrain après une semaine dominée par l'O…

    Londres: Les prix du pétrole retombaient lundi en cours d'échanges européens, après avoir profité la semaine dernières de la réunion de l'Opep...

    samedi 07 décembre 2019 à 11:14

    Mexique: Pemex confirme une découverte 'gigantesque' de pétr…

    Mexico: La compagnie pétrolière mexicaine en difficulté Pemex a confirmé vendredi l'existence d'un "gisement gigantesque" d'un demi-milliard de barils équivalent pétrole (bep)...

    vendredi 06 décembre 2019 à 21:18

    Saudi Aramco va réaliser ses grands débuts boursiers le 11 d…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco va réaliser ses grands débuts à la Bourse de Ryad le 11 décembre, a dévoilé...

    vendredi 06 décembre 2019 à 20:14

    Le pétrole bondit après l'annonce par l'Opep+ de nouvelles b…

    Londres: Les prix du pétrole ont terminé à leur plus haut niveau depuis fin septembre vendredi, se redressant vivement après l'annonce par...

    vendredi 06 décembre 2019 à 18:56

    L'Opep et ses alliés restreignent encore leur production, le…

    Vienne: Les grands pays exportateurs de pétrole et la Russie ont trouvé un accord vendredi pour réduire encore leur production d'au moins...

    vendredi 06 décembre 2019 à 16:40

    L'Opep et ses alliés conviennent de baisses de production su…

    Vienne: Les membres de l'Opep et leurs partenaires, dont la Russie, ont annoncé vendredi à Vienne s'être entendus pour accroître leurs baisses...

    vendredi 06 décembre 2019 à 16:14

    Le pétrole bondit après l'annonce par l'Opep+ de nouvelles b…

    Londres: Les prix du pétrole ont nettement progressé vendredi, atteignant des niveaux plus vus depuis fin septembre après l'annonce par l'Opep et...

    vendredi 06 décembre 2019 à 11:37

    Le pétrole se stabilise en attendant la conclusion de l'Opep…

    Londres: Les prix du pétrole restaient stables vendredi en cours d'échanges européens, alors que l'Opep et ses alliés ont ouvert la porte...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 4 décembre 2019 Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont baissé d'environ -4,9 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA.
    Les analystes tablaient, eux, sur une baisse plus modeste, de l'ordre de -1,7 million de barils.

    Les stocks de pétrole s'établissent ainsi à 447,1 millions de barils.

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite