Menu
A+ A A-

Les dépôts pétroliers de Lorient et Brest toujours bloqués

prix du petrole rennesRennes: Les dépôts pétroliers de Brest et Lorient restent paralysés mardi, provoquant des ruptures de carburants dans certaines stations-services du Finistère et du Morbihan, a-t-on appris auprès des préfectures.
Mardi matin, la préfecture du Morbihan faisait état d'une "situation de statu quo autour du DPL", le dépôt pétrolier de Lorient. "Il n'y a pas d'arrêté de restriction pour le moment", a ajouté la préfecture en confirmant que "des stations-services sont en rupture" de carburant.

Le dépôt de Lorient qui approvisionne une partie des stations-services du Morbihan, est bloqué depuis sept jours par des patrons d'entreprises des travaux publics, en soutien aux "gilets jaunes".

Trois engins de chantier bloquent les accès au dépôt, a indiqué le directeur du dépôt Marc Lhonoré à l'AFP qui a déposé plainte contre les entreprises à l'origine de l'action.

Depuis 09H00, le tribunal de commerce de Lorient examine "des assignations de transporteurs" impliqués dans le blocage, selon une procédure en référé.

"J'espère qu'on va arriver à un accord", a souligné M. Lhonoré confirmant que "certaines stations sont en rupture de gazole et d'essence" et que d'autres "limitent les livraisons" de carburant.

À Brest, le dépôt pétrolier était lui aussi toujours bloqué par des "gilets oranges" (indépendants du BTP).

Les manifestants ne laissent passer que les camions qui ravitaillent les quatre stations réquisitionnées dans le département par la préfecture pour délivrer de l'essence aux services de secours (médecins, infirmiers, ambulances...).

Dimanche soir, le préfet du Finistère Pascal Lelarge a annoncé des restrictions d'usage à compter de lundi "afin de garantir l'accès au carburant au plus grand nombre et la capacité des services de secours et d'urgence à intervenir".

Selon un "gilet orange", Julien Camblan, artisan terrassier à Kersaint-Plabennec, des manifestants sont convoqués au commissariat de Brest pour "entrave à la circulation". Ils ont prévu de s'y rendre à une dizaine à 17H00.

"Ils veulent nous mettre la pression, mais on ne lâchera rien. On est des Bretons", a assuré ce manifestant qui depuis mercredi dort sur place. "Ça les embête qu'on reste calmes et que tout se passe très bien", a-t-il souligné.


(c) AFP

Commenter Les dépôts pétroliers de Lorient et Brest toujours bloqués


    Le pétrole en France

    mercredi 21 septembre 2022

    La 'contribution' de l'UE devrait coûter 1 milliard d'euros …

    Paris: Le projet européen de "contribution de solidarité" sur les bénéfices des entreprises de combustibles fossiles devrait coûter plus d'un milliard d'euros...

    mercredi 21 septembre 2022

    TotalEnergies reconnaît une ruée et des pénuries dans ses st…

    Paris: La remise à la pompe appliquée depuis le 1er septembre par TotalEnergies a entraîné une ruée des clients particuliers dans ses...

    lundi 19 septembre 2022

    ⛽️ Les prix des carburants poursuivent leur baisse, le gazol…

    Paris: Les prix des carburants routiers Français poursuivaient leur baisse la semaine passée, en particulier le diesel. Cette chute s'explique par la réduction mise en...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 23 septembre 2022 à 21:42

    Le pétrole WTI clôture sous 80 dollars, une première depuis …

    Londres: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété américaine de pétrole de référence, a clôturé vendredi sous 80 dollars...

    vendredi 23 septembre 2022 à 16:00

    🇩🇪 Les importations allemandes de pétrole ont augmenté de 13…

    Berlin: Le volume des importations allemandes de pétrole brut a augmenté de 13,5 % au cours des sept premiers mois de 2022...

    vendredi 23 septembre 2022 à 15:20

    Le pétrole dévisse avec les craintes de récession, le WTI so…

    Londres: Les cours du pétrole brut dévissaient vendredi, le WTI coté à New York plongeant sous 80 dollars le baril pour la...

    vendredi 23 septembre 2022 à 12:21

    Le pétrole flanche après les décisions des banques centrales

    Londres: Les prix du pétrole perdaient du terrain vendredi, après une salve de hausses des taux de plusieurs banques centrales à travers...

    jeudi 22 septembre 2022 à 22:01

    Le pétrole en petite hausse, le risque de récession compense…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite hausse jeudi, dans un marché qui ne réagit que faiblement à...

    jeudi 22 septembre 2022 à 15:50

    Ne pas investir dans le pétrole et le gaz serait "le ch…

    New York: Couper les investissements dans les combustibles fossiles serait le chemin de l'enfer pour les États-Unis. C'est ce qu'a déclaré le...

    jeudi 22 septembre 2022 à 11:15

    Le pétrole monte avec le risque en Ukraine

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient dans le vert, dopés par le risque géopolitique sur l'offre revenu sur le devant de la...

    mercredi 21 septembre 2022 à 18:26

    La 'contribution' de l'UE devrait coûter 1 milliard d'euros …

    Paris: Le projet européen de "contribution de solidarité" sur les bénéfices des entreprises de combustibles fossiles devrait coûter plus d'un milliard d'euros...

    mercredi 21 septembre 2022 à 17:21

    🛢️USA: hausse moindre qu'attendu des stocks hebdomadaires de…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 23 septembre 2022 Le marché pétrolier devrait connaitre un dernier trimestre très volatil cette année. Jusqu'à présent, 2022 a été l'année avec la deuxième plus grande volatilité depuis 1990, la première ayant été observée en 2020.

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite