Menu
A+ A A-

Les dépôts pétroliers de Lorient et Brest toujours bloqués

prix du petrole rennesRennes: Les dépôts pétroliers de Brest et Lorient restent paralysés mardi, provoquant des ruptures de carburants dans certaines stations-services du Finistère et du Morbihan, a-t-on appris auprès des préfectures.
Mardi matin, la préfecture du Morbihan faisait état d'une "situation de statu quo autour du DPL", le dépôt pétrolier de Lorient. "Il n'y a pas d'arrêté de restriction pour le moment", a ajouté la préfecture en confirmant que "des stations-services sont en rupture" de carburant.

Le dépôt de Lorient qui approvisionne une partie des stations-services du Morbihan, est bloqué depuis sept jours par des patrons d'entreprises des travaux publics, en soutien aux "gilets jaunes".

Trois engins de chantier bloquent les accès au dépôt, a indiqué le directeur du dépôt Marc Lhonoré à l'AFP qui a déposé plainte contre les entreprises à l'origine de l'action.

Depuis 09H00, le tribunal de commerce de Lorient examine "des assignations de transporteurs" impliqués dans le blocage, selon une procédure en référé.

"J'espère qu'on va arriver à un accord", a souligné M. Lhonoré confirmant que "certaines stations sont en rupture de gazole et d'essence" et que d'autres "limitent les livraisons" de carburant.

À Brest, le dépôt pétrolier était lui aussi toujours bloqué par des "gilets oranges" (indépendants du BTP).

Les manifestants ne laissent passer que les camions qui ravitaillent les quatre stations réquisitionnées dans le département par la préfecture pour délivrer de l'essence aux services de secours (médecins, infirmiers, ambulances...).

Dimanche soir, le préfet du Finistère Pascal Lelarge a annoncé des restrictions d'usage à compter de lundi "afin de garantir l'accès au carburant au plus grand nombre et la capacité des services de secours et d'urgence à intervenir".

Selon un "gilet orange", Julien Camblan, artisan terrassier à Kersaint-Plabennec, des manifestants sont convoqués au commissariat de Brest pour "entrave à la circulation". Ils ont prévu de s'y rendre à une dizaine à 17H00.

"Ils veulent nous mettre la pression, mais on ne lâchera rien. On est des Bretons", a assuré ce manifestant qui depuis mercredi dort sur place. "Ça les embête qu'on reste calmes et que tout se passe très bien", a-t-il souligné.


(c) AFP

Commenter Les dépôts pétroliers de Lorient et Brest toujours bloqués


    Le pétrole en France

    lundi 16 septembre 2019

    Les prix des carburants en hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont augmenté la semaine précédente, avec une hausse plus marquée pour le gazole...

    dimanche 15 septembre 2019

    La France condamne les attaques contre les installations pét…

    Paris: La France a condamné dimanche les attaques de drone menées samedi par les rebelles yéménites Houthis contre des installations pétrolières saoudiennes...

    lundi 09 septembre 2019

    Vallourec: contrat de 900 mio USD avec la compagnie pétroliè…

    Paris: Le fabricant de tubes sans soudure Vallourec a chiffré lundi à 900 millions de dollars sa part d'un contrat annoncé en...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 17 septembre 2019 à 21:46

    Suspendu à la production saoudienne, le pétrole se replie ap…

    Cours de clôture: Le prix du brut new-yorkais, qui avait flambé lundi après les attaques contre des infrastructures pétrolières en Arabie saoudite...

    mardi 17 septembre 2019 à 18:11

    Le prix du baril de brut chute sur des espoirs de reprise de…

    Londres: Les prix du pétrole chutaient mardi après des informations de presse indiquant que la production saoudienne pourrait être rétablie d'ici deux...

    mardi 17 septembre 2019 à 17:40

    La production d'Aramco de retour à la normale plus vite que …

    Londres: La production pétrolière saoudienne, réduite de moitié après les attaques du week-end, retrouvera un niveau normal dans deux ou trois semaines...

    mardi 17 septembre 2019 à 17:33

    Le baril de brut perd plus de 6%, espoirs de reprise de la p…

    Londres: Les prix du pétrole chutaient mardi après des informations de presse indiquant que la production saoudienne pourrait être rétablie d'ici deux...

    mardi 17 septembre 2019 à 12:03

    La moitié de la production saoudienne suspendue indisponible…

    Dubaï: Quelque trois millions de barils de pétrole saoudien par jour resteront indisponibles pendant un mois, soit environ la moitié de la...

    mardi 17 septembre 2019 à 11:15

    Le pétrole baisse légèrement, incertitude après l'attaque en…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, dans un contexte incertain après l'explosion des cours la veille...

    mardi 17 septembre 2019 à 09:18

    Les cours du pétrole peinent à refluer après les attaques en…

    Tokyo: Les cours du pétrole n'étaient qu'en très léger recul mardi, après avoir décollé lundi en raison des attaques contre des installations...

    lundi 16 septembre 2019 à 21:06

    Les prix de l'or noir s'enflamment après les attaques contre…

    Cours de clôture: De Moscou à Washington, les autorités ont tenté de rassurer les marchés lundi en affirmant que les attaques contre...

    lundi 16 septembre 2019 à 18:10

    Quantité substantielle de pétrole disponible (ministre US)

    Washington: Le ministre américain de l'Energie, Rick Perry a tenté de freiner la flambée des prix du pétrole lundi déclenchée par une...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Dimanche 15 septembre 2019 Selon le ministre de l'Energie, le prince Abdoulaziz ben Salman, cité samedi par l'agence officielle SPA, 5,7 millions de barils par jour sont concernés par l'interruption partielle, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite