Menu
A+ A A-

ExxonMobil promet un million de dollars pour défendre la taxe carbone

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil s'est engagé mardi à verser un million de dollars pour soutenir les efforts destinés à faire adopter aux Etats-Unis une taxe carbone, une première pour un géant pétrolier accusé a fortiori d'avoir financé pendant des années des études climato-sceptiques.
"Nous apportons une contribution d'un million de dollars sur deux ans à American for Carbon Dividends", a déclaré à l'AFP Scott Silvestri, un porte-parole du groupe.

Cette association, co-dirigée par deux anciens sénateurs --le républicain Trent Lott et le démocrate John Breaux-- veut faire adopter par le Congrès une taxe carbone pour lutter contre le changement climatique.

La décision du géant pétrolier tranche avec des années de tensions avec des ONG environnementalistes qui l'accusent entre autres d'avoir dissimulé des études scientifiques sur le rôle néfaste des énergies fossiles dans le changement climatique.

Ces ONG demandent par ailleurs généralement à ExxonMobil de réduire ses investissements dans l'exploration de nouveaux puits pétroliers.

"Nous avons toujours été partisans d'un prix du carbone neutre depuis une décennie", a affirmé M. Silvestri.

C'est la première fois qu'une grande major pétrolière américaine apporte son soutien financier à une action de lobbying pro-climat aux États-Unis. Un soutien qui intervient au lendemain de l'attribution du prix Nobel d'économie aux Américains William Nordhaus et Paul Romer qui intègrent le changement climatique dans leurs modèles.

Un million de dollars représente les revenus engrangés par ExxonMobil toutes les deux minutes en 2017, selon les calculs de l'agence Bloomberg. Le groupe a par ailleurs consacré 11,4 millions de dollars à ses activités de lobbying l'an dernier.

La "taxe dividende carbone" soutenue par ExxonMobil serait fixée à 40 dollars la tonne de CO2 et serait appelée à augmenter progressivement.

Concrètement, le prix du gallon d'essence (3,78 litres) à la pompe serait augmenté de 36 cents, ce qui rapporterait aux autorités initialement 200 milliards de dollars qui seraient par la suite redistribués aux ménages, soit en moyenne 2.000 dollars par famille de quatre personnes par an.

Cette solution, destinée à remplacer les mesures préalablement mises en place par l'administration de Barack Obama, telles que le plafond d'émissions pour les centrales à charbon, permettrait de réduire les émissions américaines en dépit du retrait des États-Unis par Donald Trump de l'accord de Paris sur le climat.

L'une des dispositions l'accompagnant vise toutefois à protéger les groupes pollueurs de poursuites judiciaires.


(c) AFP

Commenter ExxonMobil promet un million de dollars pour défendre la taxe carbone


    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Exxon Mobil : va investir plus que prévu d'ici 2020, le titre recule

    mercredi 06 mars 2019

    New York: Exxon Mobil a annoncé mercredi qu'il allait investir plus que prévu en 2020 afin de donner un coup de pouce à sa production, une déclaration qui ne plaît guère aux acteurs de marché qui avaient plutôt espéré du...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite