Menu
A+ A A-

Face à la baisse du pétrole, Chevron porte à 15 mds USD ses cessions d'actifs

prix-du-petrole New YorkNew York: La major pétrolière américaine Chevron a décidé de porter à 15 milliards de dollars, soit une hausse de 50%, ses cessions d'actifs d'ici 2017 afin de répondre au plongeon des prix du pétrole qui affecte sa rentabilité.
Dans une présentation faite aux analystes à New York mardi, le PDG John Watson a annoncé que le programme des cessions d'actifs va être étendu. Il passe ainsi de 10 milliards de dollars à 15 milliards de dollars d'ici 2017, est-il détaillé dans des documents publiés en même temps par Chevron.

L'an dernier, le groupe californien a cédé pour 6 milliards de dollars d'actifs, en cédant notamment au gouvernement du Tchad pour 1,3 milliard de dollars ses parts (25%) dans une concession pétrolière se trouvant au sud du pays, dont la production de brut est d'environ 18.000 barils équivalent pétrole nets par jour.

L'accord comprenait aussi la cession d'installations et de parts dans un oléoduc qui relie les champs pétroliers de Doba (Tchad) au port de Kribi (Cameroun).

Ces désinvestissements vont se poursuivre dans la prospection de gaz et de pétrole de schiste, a indiqué mardi Chevron sans autres précisions.

Le groupe a arrêté récemment ses projets en Roumanie, en Pologne, en Ukraine et en Lituanie.

Ces annonces s'inscrivent dans la stratégie du deuxième groupe énergétique américain de faire des économies pour pouvoir continuer à distribuer des dividendes à ses actionnaires dans un contexte de chute de plus de 50% des prix du pétrole en moins d'un an.

Fin janvier, Chevron avait annoncé qu'il n'investirait que 35 milliards de dollars dans ses projets d'exploration pétrolière en 2015, soit une baisse de 13% (5 milliards de dollars) par rapport à 2014, et qu'il privilégierait les projets offrant les opportunités les plus lucratives.

Le plongeon des cours de l'or noir force les groupes énergétiques et leurs fournisseurs de services à se serrer la ceinture.

Outre Chevron, le grand rival ExxonMobil a décidé de réduire ses investissements de 4,5 milliards, soit une baisse de 12% sur un an, à 34 milliards de dollars.

Le groupe britannique Royal Dutch Shell a annoncé lui une réduction de plus de 15 milliards de dollars de ses investissements.

lo/jld/nas

CHEVRON

EXXONMOBIL

ROYAL DUTCH SHELL PLC







Commenter Face à la baisse du pétrole, Chevron porte à 15 mds USD ses cessions d'actifs


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Chevron: résultats trimestriels mitigés malgré un gros bénéfice

    vendredi 01 février 2019

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi des résultats contrastés au quatrième trimestre, marqués par une flambée de son bénéfice net en dépit de la volatilité des cours du brut.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    mercredi 20 février 2019 à 12:24

    Le pétrole recule, le risque d'une demande affaiblie persist…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens mais restaient à des niveaux élevés alors que l'affaiblissement de l'économie...

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    mardi 19 février 2019 à 15:41

    Les prix des carburants au plus haut depuis deux mois en Fra…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, dans le sillage des...

    mardi 19 février 2019 à 12:12

    Le pétrole diverge après des plus hauts en trois mois

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leurs plus hauts depuis trois mois atteints...

    mardi 19 février 2019 à 04:28

    Le pétrole en ordre dispersé en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie alors que les investisseurs marquent une pause après les récentes hausse et un...

    lundi 18 février 2019 à 17:22

    Frets maritimes: les frets secs rebondissent, les pétroliers…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers de produits...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite