Menu
RSS
A+ A A-

Face à la baisse du pétrole, Chevron porte à 15 mds USD ses cessions d'actifs

prix-du-petrole New YorkNew York: La major pétrolière américaine Chevron a décidé de porter à 15 milliards de dollars, soit une hausse de 50%, ses cessions d'actifs d'ici 2017 afin de répondre au plongeon des prix du pétrole qui affecte sa rentabilité.
Dans une présentation faite aux analystes à New York mardi, le PDG John Watson a annoncé que le programme des cessions d'actifs va être étendu. Il passe ainsi de 10 milliards de dollars à 15 milliards de dollars d'ici 2017, est-il détaillé dans des documents publiés en même temps par Chevron.

L'an dernier, le groupe californien a cédé pour 6 milliards de dollars d'actifs, en cédant notamment au gouvernement du Tchad pour 1,3 milliard de dollars ses parts (25%) dans une concession pétrolière se trouvant au sud du pays, dont la production de brut est d'environ 18.000 barils équivalent pétrole nets par jour.

L'accord comprenait aussi la cession d'installations et de parts dans un oléoduc qui relie les champs pétroliers de Doba (Tchad) au port de Kribi (Cameroun).

Ces désinvestissements vont se poursuivre dans la prospection de gaz et de pétrole de schiste, a indiqué mardi Chevron sans autres précisions.

Le groupe a arrêté récemment ses projets en Roumanie, en Pologne, en Ukraine et en Lituanie.

Ces annonces s'inscrivent dans la stratégie du deuxième groupe énergétique américain de faire des économies pour pouvoir continuer à distribuer des dividendes à ses actionnaires dans un contexte de chute de plus de 50% des prix du pétrole en moins d'un an.

Fin janvier, Chevron avait annoncé qu'il n'investirait que 35 milliards de dollars dans ses projets d'exploration pétrolière en 2015, soit une baisse de 13% (5 milliards de dollars) par rapport à 2014, et qu'il privilégierait les projets offrant les opportunités les plus lucratives.

Le plongeon des cours de l'or noir force les groupes énergétiques et leurs fournisseurs de services à se serrer la ceinture.

Outre Chevron, le grand rival ExxonMobil a décidé de réduire ses investissements de 4,5 milliards, soit une baisse de 12% sur un an, à 34 milliards de dollars.

Le groupe britannique Royal Dutch Shell a annoncé lui une réduction de plus de 15 milliards de dollars de ses investissements.

lo/jld/nas

CHEVRON

EXXONMOBIL

ROYAL DUTCH SHELL PLC







Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 août 2018 à 06:36

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi, après avoir bouclé vendredi une septième semaine d'affilée dans le rouge...

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite