Menu
A+ A A-

Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de demande d'énergie

cours du petroleLondres: Le géant énergétique britannique BP a revu en baisse ses prévisions de consommation d'énergie mondiale à long terme à cause de l'invasion russe de l'Ukraine, qui pèse sur l'économie et donc sur la demande d'hydrocarbures.
BP a par conséquent diminué de 2,3% ses prévisions de consommation énergétique en 2035 dans le monde par rapport à celles publiées l'an passé, selon son scénario "new momentum", celui qui reflète le plus la direction actuelle du marché face à deux autres hypothèses plus optimistes concernant la baisse des émissions de CO2.

Ce recul des prévisions de BP pour la consommation mondiale d'énergie en 2035 est attribué à une baisse de 5% de la demande de pétrole et de 6% pour le gaz naturel, indique le groupe britannique dans un rapport annuel publié lundi.

Depuis le début du conflit en Ukraine, la forte baisse des livraisons énergétiques de la Russie et la flambée des factures de pétrole et gaz ont conduit beaucoup de consommateurs et d'entreprises à faire des économies d'énergie, accélérant aussi les efforts de transition vers une production énergétique plus locale et souvent plus verte.

Mais BP avertit malgré tout que "les émissions de CO2 ont augmenté chaque année depuis les accords de Paris", en 2015, sur les objectifs de neutralité carbone - à l'exception de 2020, pic de la pandémie de coronavirus -, et appelle à plus de soutien gouvernemental pour accélérer la décarbonisation.

"L'ampleur des perturbations économiques et sociales l'an passé (...) illustre la nécessité d'une transition énergétique ordonnée", insiste Spencer Dale, chef économiste de BP, cité dans la publication du groupe.

Selon les prévisions de BP, la demande pétrolière devrait culminer d'ici dix ans environ avant de reculer, principalement à cause de l'électrification automobile.

D'après le groupe, le pétrole devrait malgré tout garder un rôle majeur dans le mix énergétique mondial pour les 15 à 20 années à venir.


Dans son scénario "new momentum", la demande de gaz naturel augmente encore pendant les décennies à venir, avant de se stabiliser vers 2045.

L'essentiel de la croissance de la production d'électricité devrait venir du solaire et de l'éolien, poursuit BP, ajoutant que "la capture et le stockage de carbone vont jouer un rôle central".

Le déclin naturel des gisements d'hydrocarbures existants "signifie qu'il faudra des investissements continus dans l'exploration et la production de pétrole et gaz sur les trente prochaines années", soutient BP.

Une affirmation dénoncée par l'ONG écologiste Greenpeace, selon une déclaration reçue par l'AFP. "Il est encourageant de voir que l'accent sur la sécurité énergétique mène à un déploiement plus rapide des renouvelables (...) mais le message principal de ces scénarios est que le monde est loin d'atteindre les objectifs des accords de Paris", déplore Greenpeace.

(c) AFP

Commenter Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de demande d'énergie



    Communauté prix du baril


    La Demande mondiale de pétrole

    -Voir toutes les actualités sur la demande de pétrole

    mercredi 29 mai 2024

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 15 mai 2024

    🛢️ Pétrole: l'AIE modère sa prévision de croissance pour 202…

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a revu mercredi légèrement à la baisse sa prévision de croissance de la demande de pétrole...

    mardi 14 mai 2024

    🛢️ Statu quo pour les prévisions de progression de la demand…

    Paris: La demande mondiale d'or noir ne devrait pas faiblir en dépit des incertitudes géopolitiques, indique mardi l'Opep dans son rapport mensuel...

    mardi 14 mai 2024

    🛢️ L'OPEP maintient ses prévisions optimistes de la demande …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a réaffirmé aujourd'hui sa projection d'une croissance solide de la demande mondiale de pétrole...

    vendredi 12 avril 2024

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP: bénéfice net en forte baisse sur un an au premier trimestre

    mardi 07 mai 2024

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a enregistré un bénéfice en forte baisse au premier trimestre en raison de prix du gaz en repli qui ont pesé sur les ventes, et d'un effet de comparaison défavorable.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière BP

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Le vendredi 21 juin 2024

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en zone euro, après de forts gains au cours de la semaine alors que les investisseurs surveillent le risque géopolitique au Moyen-Orient.

    Lire la suite