Menu
A+ A A-

COP27 : Les grandes compagnies pétrolières doivent payer pour le changement climatique, disent les nations pauvres aux riches

cours du petroleCharm el-Cheikh: Les dirigeants des pays pauvres ont critiqué les gouvernements riches et les compagnies pétrolières pour être à l'origine du réchauffement de la planète, profitant de leurs discours mardi lors du sommet sur le climat COP27 en Égypte pour leur demander de payer pour les dommages qu'ils infligent à leurs économies.
Les petits États insulaires déjà secoués par des tempêtes océaniques de plus en plus violentes et par l'élévation du niveau de la mer ont appelé les compagnies pétrolières à reverser une partie de leurs énormes bénéfices récents, tandis que les États africains en développement ont réclamé davantage de fonds internationaux.

"L'industrie pétrolière et gazière continue de réaliser près de 3 milliards de dollars américains de bénéfices par jour", a déclaré Gaston Browne, le premier ministre d'Antigua, s'exprimant à la conférence au nom de l'Alliance des petits États insulaires.

"Il est grand temps que ces entreprises soient obligées de payer une taxe mondiale sur le carbone sur leurs bénéfices comme source de financement des pertes et des dommages", a-t-il ajouté. "Pendant qu'elles font des profits, la planète brûle".

Ces commentaires reflètent la tension qui règne dans les négociations internationales sur le climat entre les États riches et les États pauvres, alors que les délégués assistaient à la deuxième journée complète de la conférence de deux semaines dans la station balnéaire de Sharm el-Sheikh.

Le président sénégalais Macky Sall a déclaré à la conférence que les nations pauvres en développement d'Afrique avaient besoin d'un financement accru pour s'adapter à l'aggravation du changement climatique, et qu'elles résisteraient aux appels à un abandon immédiat des combustibles fossiles qui pourrait compromettre leur croissance économique.

"Soyons clairs, nous sommes en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Mais nous, Africains, ne pouvons accepter que nos intérêts vitaux soient ignorés", a-t-il déclaré.

⤵ DES MILLIARDS POUR LA GUERRE

Le président du Sri Lanka, Ranil Wickremesinghe, a déclaré que les gouvernements occidentaux étaient prompts à détourner des milliards de dollars pour la guerre en Ukraine, mais lents à dépenser pour le changement climatique.

"Deux poids, deux mesures sont inacceptables", a-t-il déclaré. "Ce n'est un secret pour personne que le financement du climat n'a pas atteint son objectif... Alors que de nombreuses nations développées jugent bon d'attendre leurs contributions au financement du climat, ces pays étaient également des deux côtés de la guerre en Ukraine et ne semblaient avoir aucun scrupule à dépenser pour une guerre."


Des dizaines d'autres chefs d'État et de gouvernement devaient s'exprimer mardi, mais bon nombre des plus gros pollueurs du monde - dont les États-Unis, la Chine et l'Inde - n'étaient pas au programme.

Le président américain Joe Biden n'arrivera que la semaine prochaine, mais sa délégation a ouvert son pavillon sur le site de la COP27 mardi et l'envoyé spécial John Kerry a fait le tour des lieux.

Pendant ce temps, l'Égypte, hôte de la conférence, a dû faire face aux critiques des militants des droits de l'homme concernant l'emprisonnement du blogueur égypto-britannique Alaa Abd el-Fattah. Abd el-Fattah s'est fait connaître lors du soulèvement populaire de 2011 en Égypte, mais il a été détenu la plupart du temps depuis et fait actuellement une grève de la faim.

Le gouvernement du président égyptien Abdel Fattah al-Sisi espère que l'organisation de la conférence COP27 lui apportera une légitimité internationale à un moment où son économie est en difficulté.

(c) Reuters

Commenter COP27 : Les grandes compagnies pétrolières doivent payer pour le changement climatique, disent les nations pauvres aux riches


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 01 décembre 2022 à 21:15

    Le pétrole finit en ordre dispersé dans un climat d'incertit…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini sur une note contrastée jeudi, en proie au suspense qui entoure la décision...

    jeudi 01 décembre 2022 à 16:05

    Accord provisoire de l'UE pour plafonner le pétrole russe à …

    Bruxelles: Les membres de l'Union européenne, à l'exception de la Pologne, se sont provisoirement mis d'accord jeudi sur un plafonnement du prix...

    jeudi 01 décembre 2022 à 13:45

    L'UE cherche à plafonner le prix du pétrole russe à 60 dolla…

    Bruxelles: L'Union européenne a demandé à ses 27 États membres de soutenir un plafonnement du prix du baril de pétrole russe à...

    jeudi 01 décembre 2022 à 12:20

    Le pétrole en petite hausse avec les espoirs de réouverture …

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement jeudi, toujours encouragés par les espoirs d'allègement de la politique sanitaire chinoise, avant une réunion...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:29

    Le pétrole poursuit son ascension, possible contraction de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur progression mercredi, toujours encouragés par la possibilité d'une réduction de production de...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:21

    Venezuela: Maduro plaide pour une levée complète des sanctio…

    Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a salué mercredi comme un pas dans la "bonne direction" l'autorisation donnée par les Etats-Unis au...

    mercredi 30 novembre 2022 à 17:32

    🛢️ USA: baisse massive des stocks de pétrole, les raffinerie…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont chuté brutalement la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 30 novembre 2022 à 13:25

    Le pétrole profite des spéculations sur une coupe de la prod…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi, toujours poussés par les anticipations du marché d'une réduction de l'objectif de production...

    mercredi 30 novembre 2022 à 11:20

    Un changement de politique peu probable lors de la prochaine…

    Dubai: La décision de l'Opep+ de tenir une réunion en visio-conférence le 4 décembre indique qu'un changement de politique est peu probable...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite