Menu
A+ A A-

Rosneft quadruple son bénéfice net au 1er semestre

prix du petrole MoscouMoscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi avoir quadruplé son bénéfice net au premier semestre sous l'effet de la hausse des prix du brut et expliqué vouloir privilégier désormais la croissance interne après des années d'acquisitions tous azimuts.
Entre janvier et juin, le groupe semi-public, qui vient d'annoncer un programme inédit de rachat d'actions pour doper sa valeur boursière, a dégagé un bénéfice net de 309 milliards de roubles (environ 4,2 milliards d'euros au taux de change actuel), soit quatre fois plus qu'un an plus tôt.

Son chiffre d'affaires a augmenté de 35% à 3.787 milliards de roubles (51,4 milliards d'euros), tandis que son excédent brut d'exploitation (Ebitda), indicateur très suivi des marchés, a bondi de 49% à 950 milliards de roubles (12,9 milliards d'euros).

Dans un communiqué, l'influent patron du groupe Igor SetChine a expliqué ces résultats par "une amélioration significative des conditions macroéconomiques" alors que les prix du pétrole ont nettement remonté en début d'année, ainsi que par les "efforts pour renforcer l'efficacité du groupe".

"Les acquisitions stratégiques clés réalisées en période de faibles prix du pétrole sont terminées. Le groupe se concentre sur la croissance organique et la monétisation des synergies dégagées de ces acquisitions", a-t-il ajouté.

Visé par des sanctions occidentales depuis la crise ukrainienne, le groupe qui s'est toujours jugé sous-évalué au vu de sa production et de ses réserves gigantesques, a annoncé ces derniers mois des mesures pour soutenir le cours de son action.

Lundi, il a annoncé que son conseil d'administration avait validé un programme de rachat d'actions représentant jusqu'à 2 milliards de dollars courant jusqu'en 2020.

Mardi, le titre évoluait à des niveaux record en progressant 1,3% à 424,55 roubles vers 07H30 GMT, soit une capitalisation boursière d'environ 61 milliards d'euros contre environ 300 milliards d'euros pour l'américain ExxonMobil qui pourtant produit moins que lui.

La production moyenne d'hydrocarbures du groupe russe au deuxième trimestre était stable à 5,7 millions de barils équivalent pétrole par jour (3,6 millions pour ExxonMobil).


(c) AFP

Commenter Rosneft quadruple son bénéfice net au 1er semestre


    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Rosneft veut rassurer sur ses projets pétroliers au Venezuela

    mardi 04 juin 2019

    Moscou: Le patron du géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi que les projets communs avec le groupe public pétrolier vénézuélien PDVSA avaient été en hausse en 2018 et ne devraient pas "diminuer significativement" en 2019, malgré la profonde...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 16 juillet 2019 à 22:35

    L'Iran dit avoir porté secours à un pétrolier dans le Golfe

    Dubai: Plusieurs bâtiments de la marine iranienne sont venus porter assistance à un pétrolier étranger en panne dans le Golfe, a déclaré...

    mardi 16 juillet 2019 à 21:29

    Le pétrole en net recul avec l'espoir d'une détente entre Et…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte baisse mardi, reculant après des signaux d'apaisement entre les Etats-Unis et...

    mardi 16 juillet 2019 à 12:30

    Léger rebond du pétrole après sa baisse de la veille

    Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement mardi après leur baisse de la veille et alors que la production dans le Golfe...

    lundi 15 juillet 2019 à 21:47

    Le pétrole recule un peu alors que la tempête Barry s'éloign…

    New York:  Les prix du pétrole ont terminé en baisse lundi alors que la tempête tropicale Barry s'éloignait, sans avoir fait trop...

    lundi 15 juillet 2019 à 12:41

    Les prix des carburants repartent à la hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont progressé dans leur ensemble la semaine dernière, avec une hausse plus marquée...

    lundi 15 juillet 2019 à 11:32

    Le pétrole monte dans un marché prudent

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu lundi, dans un marché prudent et qui restait inquiet face aux surplus attendus.

    samedi 13 juillet 2019 à 18:43

    Londres relâchera le pétrolier iranien s'il ne va pas en Syr…

    Londres: Le chef de la diplomatie britannique a informé samedi son homologue iranien que Londres laisserait repartir le pétrolier Grace 1 arraisonné...

    vendredi 12 juillet 2019 à 21:16

    Entre Iran et tempête tropicale, le pétrole termine la semai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en petite hausse vendredi à la fin d'une semaine marquée par des tensions...

    vendredi 12 juillet 2019 à 13:41

    L'AIE maintient sa perspective d'un marché pétrolier excéden…

    Paris: La récente décision de l'Opep de prolonger l'accord de production "ne change pas la perspective" d'un marché pétrolier excédentaire, estime l'Agence...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 10 juillet 2019 Lors de la semaine achevée le 5 juillet, les réserves commerciales de brut ont baissé de 9,5 millions de barils pour s'établir à 459,00 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient un repli de 2,9 millions de barils.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite