Menu
A+ A A-

ExxonMobil et Chevron en route vers leur meilleure année depuis 2014

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil et Chevron ont annoncé vendredi de gros profits trimestriels, suggérant qu'ils sont en voie pour enregistrer leur meilleure année après deux ans à se serrer la ceinture face au plongeon des prix du pétrole.
Leurs profits ont augmenté à une vitesse effrénée dans le sillage du rebond des prix du baril du pétrole, qui s'est vendu en moyenne à 48,16 dollars à New York lors des trois derniers mois, en hausse de 6,7% sur un an.

Ils ont flambé d'environ 50% au troisième trimestre, ExxonMobil enregistrant un bénéfice net de 3,97 milliard de dollars et Chevron un gain de 1,95 milliard.

Leur rival français Total a également fait part vendredi d'un bond de 39% à 2,72 milliards de dollars de son bénéfice net.

"La trésorerie se trouve à un tournant positif, avec la production de pétrole et de gaz qui augmente et les investissements qui baissent", a déclaré John Watson, le PDG de Chevron qui doit prochainement quitter ses fonctions.

La hausse des prix de l'or noir est alimentée par la décision fin 2016 de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres pays partenaires, dont la Russie, de réduire leurs extractions pour limiter l'offre sur le marché mondial.

Le cartel et ses partenaires se réuniront à nouveau le 30 novembre à Vienne pour évoquer une prolongation de l'accord au-delà de mars 2018, une décision qui semble de plus en plus probable.

Au vu de ces vents favorables, les analystes de Factset estiment que les cinq plus grosses majors pétrolières occidentales - Exxon, Chevron, Total, BP et Royal Dutch Shell -- devraient gagner plus de 50 milliards de dollars de bénéfices en 2017. Ce sont leurs meilleurs profits combinés depuis 2014, année où le baril du pétrole s'est vendu pour la dernière au-dessus du seuil de 110 dollars.

Convaincre les marchés


Outre le prix du baril, la rentabilité des majors est essentiellement nourrie par la chasse aux coûts et un virage vers le raffinage marqué par le renoncement aux méga-projets dans l'exploration de nouveaux gisements d'hydrocarbures pour des projets moins ambitieux et moins coûteux.

L'enveloppe destinée aux investissements a diminué de 2,7% à 14,08 milliards de dollars lors des neuf premiers mois de l'année chez Exxon, et de 22% à 13,4 milliards chez Chevron.

Les géants pétroliers limitent en outre désormais le recours aux sous-traitants et demandent aux sociétés de services pétroliers comme Schlumberger, Halliburton et Baker Hughes, filiale de General Electric, de brader les prix de leurs technologies utilisées dans le forage de puits pétroliers.

Il y a également l'arrivée aux commandes d'une nouvelle génération de dirigeants, qualifiés de "gestionnaires".

Ils ont en commun d'avoir fait leurs armes dans le raffinage, qui comprend les stations-services. C'est le cas de Darren Woods, qui a succédé à Rex Tillerson chez ExxonMobil, et de Michael Wirth qui prendra ses fonctions le 1er février chez Chevron. Ce dernier a notamment été vice-président exécutif de la division en charge des activités de raffinage et de la production de produits chimiques.

Total et Shell sont également dirigées par des anciens "raffineurs".

Traditionnellement, quand les prix du brut sont bas, les coûts de traitement sont allégés, ce qui profite aux raffineurs.

Au troisième trimestre, le bénéfice opérationnel de cette activité s'est envolé de 70,3% à 1,81 milliard de dollars chez Chevron, et constitue ainsi le gros des profits.

La production et l'exploration pétrolière ne sont plus que l'ombre d'elles-mêmes, même si elles montrent des signes de redressement, en affichant par exemple un bénéfice opérationnel de 1,80 milliard de dollars chez Exxon au troisième trimestre.

Cette activité a été longtemps la vache à lait des majors mais est devenue déficitaire lors des deux dernières années, en raison de l'effondrement des prix et des dépréciations d'actifs.

Il reste toutefois encore aux majors pétrolières à convaincre les marchés financiers de la pérennité de leurs bénéfices alors qu'elles ne disposent pas de contrats les couvrant contre l'instabilité des prix du brut.

Le titre Exxon a perdu plus de 8% depuis le début de l'année et celui de Chevron plus de 3% alors même que les indices boursiers américains alignent les records.


(c) AFP

Commenter ExxonMobil et Chevron en route vers leur meilleure année depuis 2014


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Pétrole: des pertes gigantesques et de sombres perspectives

    mercredi 05 août 2020

    Paris: Les grandes compagnies pétrolières et gazières viennent d'annoncer des pertes gigantesques de plusieurs dizaines de milliards de dollars avec la crise du Covid-19, qui les contraint à s'adapter plus vite face à de sombres perspectives.

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    dimanche 09 août 2020

    Chute des prix du pétrole: bénéfice net de Saudi Aramco au 2…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a fait état dimanche d'une chute de 73,4 % de son bénéfice net au deuxième...

    vendredi 07 août 2020

    Maurel et Prom: lourde perte au 1er semestre avec la chute d…

    Paris: Le producteur français d'hydrocarbures Maurel & Prom a annoncé vendredi être tombé dans le rouge avec une lourde perte au premier...

    mardi 04 août 2020

    BP essuie une perte massive et baisse son dividende dans un …

    Londres: Le géant pétrolier BP a subi une perte massive de 16,8 milliards de dollars au deuxième trimestre, conséquence de la crise...

    vendredi 31 juillet 2020

    Secoué par la chute du pétrole, ExxonMobil subit la pire per…

    New York: La major américaine ExxonMobil, affectée par la chute des cours du brut générée par la pandémie de coronavirus et les...

    vendredi 31 juillet 2020

    Chevron, subit une perte nette de 8,3 milliards de dollars a…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron, lestée par plusieurs charges liées entre autres au plongeon des cours de l'or noir ou...

    jeudi 30 juillet 2020

    Shell subit une perte abyssale de 18,1 milliards au 2e trime…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi une perte nette abyssale de 18,1 milliards de dollars (16,5 milliards...

    jeudi 30 juillet 2020

    Total accuse sa première perte trimestrielle depuis 2015

    Paris: Total a enregistré au deuxième trimestre sa première perte nette depuis 2015, plombé par de lourdes dépréciations annoncées la veille ainsi...

    mercredi 29 juillet 2020

    Total annonce 8,1 milliards de dollars de dépréciations d'ac…

    Paris: Le géant pétrolier et gazier français Total a annoncé mercredi des dépréciations d'actifs pour 8,1 milliards de dollars, dont 7 milliards...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Pétrole: des pertes gigantesques et de sombres perspectives

    mercredi 05 août 2020

    Paris: Les grandes compagnies pétrolières et gazières viennent d'annoncer des pertes gigantesques de plusieurs dizaines de milliards de dollars avec la crise du Covid-19, qui les contraint à s'adapter plus vite face à de sombres perspectives.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 août 2020 à 21:42

    Le pétrole se replie face aux perspectives d'une demande en …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé vendredi, dans le sillage de la veille, lestés par les perspectives moroses de...

    vendredi 14 août 2020 à 18:07

    Washington confirme la saisie de pétrole iranien destiné au …

    Washington: Les Etats-Unis ont confirmé vendredi avoir saisi la cargaison de quatre tankers transportant du pétrole iranien à destination du Venezuela pour...

    vendredi 14 août 2020 à 13:40

    Le pétrole se replie devant les perspectives d'une demande e…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en baisse vendredi, dans le sillage de la veille, lestés par les perspectives moroses de l'Agence...

    vendredi 14 août 2020 à 10:33

    Rosneft continue de souffrir de la crise sanitaire et pétrol…

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi une forte baisse de son bénéfice net au deuxième trimestre sur un...

    jeudi 13 août 2020 à 21:45

    Le pétrole lesté par les nouvelles prévisions de l'AIE sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi alors que l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a abaissé ses...

    jeudi 13 août 2020 à 14:32

    CS et UBS financeraient le controversé pétrole d'Amazonie

    Genève: Selon un rapport publié par plusieurs ONG, des banques helvétiques, dont Credit Suisse et UBS, jouent un rôle central dans le...

    jeudi 13 août 2020 à 12:07

    Le pétrole à l'équilibre, les investisseurs digèrent les sto…

    Londres: Les cours du pétrole étaient stables jeudi, au lendemain d'un rapport montrant une forte baisse des réserves de brut aux Etats-Unis...

    mercredi 12 août 2020 à 21:18

    Le pétrole au plus haut depuis mars après la forte baisse de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé mercredi à leur plus haut niveau depuis mars après un rapport montrant une...

    mercredi 12 août 2020 à 17:46

    USA: les stocks de pétrole brut reculent fortement pour la 3…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont nettement reculé pour la troisième semaine de suite avec la baisse de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite