Menu
A+ A A-

Esso France a presque triplé son bénéfice net en 2016

prix du petrole ParisParis: Le raffineur Esso SAF, filiale française du géant pétrolier américain ExxonMobil, a dégagé un bénéfice net presque triplé en 2016 grâce à des effets stock positifs, malgré une activité en repli sous l'effet de la baisse du prix des produits pétroliers.
Le résultat net est ressorti à 276 millions d'euros l'an dernier, contre 100 millions d'euros l'année précédente, pour un chiffre d'affaires en recul de 10% à 11,1 milliards d'euros, a annoncé le groupe jeudi.

Cette performance est soutenue par la forte progression du résultat opérationnel, qui s'est établi à 385 millions d'euros (dont 250 millions d'euros d'effets stocks positifs), près de trois fois plus que les 137 millions enregistrés en 2015.

Hors effets stocks et autres éléments d'ajustement, le résultat opérationnel ajusté a toutefois baissé de 20% à 120 millions d'euros.

"Dans un contexte de repli des marges de raffinage, la baisse du résultat opérationnel ajusté du groupe limitée à 30 millions d'euros, reflète l'amélioration de la performance opérationnelle au second semestre et une réduction des charges d'exploitation", a néanmoins affirmé Esso SAF dans un communiqué.

Ses deux raffineries françaises, à Gravenchon (Seine-Maritime) et Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), ont traité au total 14,7 millions de tonnes de pétrole brut l'an dernier (sur une capacité totale de 18,5 millions de tonnes), tandis que les ventes de produits raffinés ont atteint 24,4 millions de m3, des niveaux stables sur un an.

Les grèves du printemps dans le secteur du raffinage, qui ont épargné les deux sites du groupe, ont eu un impact "assez limité", générant surtout des problèmes d'approvisionnement, a commenté le PDG d'Esso SAF, Hervé Brouhard, lors d'une conférence de presse.

La filiale à près de 83% d'ExxonMobil a dit poursuivre "ses efforts de réduction et de maîtrise des coûts" dans un contexte de surcapacités en Europe, rappelant être toujours "exposé aux incertitudes concernant l'évolution du prix du pétrole brut et du dollar, à la volatilité des prix des produits pétroliers et des marges de raffinage".

"Nous avons proposé de ne pas distribuer de dividende au titre de l'année 2016. (...) La priorité est la reconstitution de nos réserves considérablement réduites après les résultats négatifs des dernières années", a expliqué M. Brouhard: la perte nette cumulée sur les quatre exercices depuis 2013 s'élève à 176 millions d'euros.

Après la cession de son réseau français de stations-service et de ses activités d'avitaillement d'aéroports régionaux en France, l'entreprise entend poursuivre son recentrage sur son coeur de métier, le raffinage, et continuer à développer ses ventes intérieures.

Ainsi, la cession de l'activité de distribution de produits pétroliers aux particuliers de Worex, qui représente environ 15% des volumes de cette filiale d'Esso, contre 85% pour la vente en gros, est à l'étude, selon Esso SAF.

(c) AFP

Commenter Esso France a presque triplé son bénéfice net en 2016


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    lundi 01 avril 2019

    Saudi Aramco: bénéfice net de 111,1 milliards de dollars en …

    Dubaï: Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a dévoilé lundi pour la première fois ses comptes aux agences de notation dans la...

    jeudi 14 mars 2019

    Paie doublée pour le patron de Shell en 2018

    Londres: Le directeur général de Royal Dutch Shell a vu sa rémunération plus que doubler l'an passé à plus de 20 millions...

    vendredi 08 mars 2019

    Le groupe parapétrolier CGG réduit sa perte en 2018

    Paris: Le groupe parapétrolier CGG, qui évalue notamment les ressources en hydrocarbures du sous-sol pour le compte des compagnies pétrolières, a réduit...

    lundi 04 mars 2019

    Loukoïl: le bénéfice net en hausse de près de 50% en 2018

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole, le groupe privé Loukoïl, a publié lundi un bénéfice net en hausse de 48% pour...

    vendredi 15 février 2019

    Eni: bénéfice net ajusté presque doublé en 2018

    Rome: Le géant pétrolier et gazier italien Eni, porté par la hausse du prix du brut, a annoncé vendredi un bond de...

    jeudi 07 février 2019

    Total: le bénéfice 2018 grimpe porté par les cours et la pro…

    Paris: Le groupe pétrolier et gazier Total a annoncé jeudi un bénéfice 2018 en forte hausse, porté par la progression des cours...

    mardi 05 février 2019

    Rosneft: bénéfice net plus que doublé en 2018

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi avoir plus que doublé son bénéfice net en 2018, profitant comme l'ensemble...

    mardi 05 février 2019

    BP multiplie presque par 3 son bénéfice en 2018

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a annoncé mardi un bénéfice multiplié quasiment par trois en 2018, dopé comme l'ensemble du secteur...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Exxon étudie la vente de champs gaziers et pétroliers au Nigeria

    mardi 02 avril 2019

    New York: Exxon Mobil a récemment discuté de la vente d'un ensemble de champs gaziers et pétroliers au Nigeria, alors que le groupe américain cherche à se concentrer sur le pétrole de schiste aux Etats-Unis et des gisements prometteurs en...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2019 à 06:06

    Le pétrole continue de grimper en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, dopés par des informations faisant état d'une baisse du...

    jeudi 18 avril 2019 à 22:21

    Les prix du pétrole montent avant un week-end prolongé

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu avancé jeudi et affiché une nouvelle semaine de hausse à la veille...

    jeudi 18 avril 2019 à 16:32

    Les prix du pétrole divergent dans un marché indécis

    Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, à la veille du long week-end pascal vendredi et lundi.

    jeudi 18 avril 2019 à 12:15

    Le pétrole recule un peu avant un long week-end pascal

    Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens alors que le marché britannique sera fermé vendredi et lundi...

    jeudi 18 avril 2019 à 06:38

    Les cours du pétrole inertes en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole n'évoluaient guère jeudi en Asie en dépit de la baisse des réserves américaines de brut, les analystes...

    mercredi 17 avril 2019 à 22:24

    Le pétrole recule, privilégie la production russe aux stocks…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mercredi malgré un recul des stocks américains, les courtiers s'interrogeant sur l'avenir...

    mercredi 17 avril 2019 à 17:21

    Recul surprise des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis (EI…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière et les importations ont chuté...

    mercredi 17 avril 2019 à 12:14

    Le pétrole grimpe avant les données officielles sur les stoc…

    Londres: Le prix du pétrole de Brent bondissait mercredi en cours d'échanges européens à son plus haut niveau en cinq mois, galvanisés...

    mercredi 17 avril 2019 à 07:54

    Le pétrole orienté à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mercredi en Asie, après des estimations d'une baisse inattendue des réserves de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 16 avril 2019 Pour la semaine achevée le 12 avril, les analystes tablent sur une hausse de 2 millions de barils des stocks de brut, sur une baisse de 2,55 millions de barils des stocks d'essence et sur une baisse d'un million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite