Menu
A+ A A-

Rosneft prévoit une hausse de près de 50% de ses investissements en 2017

prix du petrole MoscouMoscou: Le géant russe du pétrole Rosneft prévoit d'augmenter de près de 50% le montant de ses investissements en roubles cette année pour lancer de nouveaux gisements, après avoir atteint une production record l'an dernier, a indiqué lundi son patron Igor Setchine.
Le groupe contrôlé par l'Etat russe prévoit des investissements de 1.100 milliards de roubles en 2017, soit 17,2 milliards d'euros au cours actuel, contre 750 milliards de roubles (11,8 milliards d'euros) en 2016, puis de 1.300 milliards de roubles (20,4 milliards d'euros) en 2018, a déclaré M. Setchine lors d'une rencontre avec le président Vladimir Poutine retransmise à la télévision.

"Une attention particulière sera portée à la mise en exploitation de nouveaux gisements", a-t-il expliqué.

Il a précisé que la production d'hydrocarbures du groupe avait atteint un niveau record pendant l'année 2016 malgré "une grande volatilité sur le marché des hydrocarbures", à 265 millions de tonnes équivalent pétrole (soit plus de 5 millions de barils par jour), dont 210 millions de tonnes de pétrole et 67 milliards de m3 de gaz.

Il n'a pas précisé quel était le niveau actuel de production du groupe après l'accord entre la Russie et autres grands pays exportateurs de pétrole pour réduire l'offre et soutenir les prix.

En 2016, les investissements ont porté "essentiellement sur l'intensification du forage en Sibérie Occidentale et pour les nouveaux projets" avec au total 1.300 puits mis en service, soit 43% de plus qu'un an plus tôt et un nombre record, a souligné Igor Setchine, un proche du président russe.

Ces activités ont permis d'augmenter les réserves du groupe de 290 millions de tonnes, selon lui.

Après avoir grossi en avalant les ruines du groupe Ioukos de l'opposant Mikhaïl Khodorkovski démantelé par la justice au début des années 2000, Rosneft a connu en 15 ans une croissance considérable de manière parfois controversée.

L'an dernier, il a pris le contrôle de son concurrent Bachneft, sixième producteur russe d'hydrocarbures privatisé par l'Etat à la suite d'une procédure judiciaire visant son ex-propriétaire.

Malgré les sanctions le visant à cause de la crise ukrainienne, il a aussi vu l'arrivée à son capital fin 2016 d'un consortium comprenant un fonds souverain du Qatar et le négociant en matières premières Glencore par une opération de privatisation très opaque.

(c) AFP

Commenter Rosneft prévoit une hausse de près de 50% de ses investissements en 2017


    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Rosneft chercher à rassurer sur ses affaires au Venezuela

    mardi 05 février 2019

    Moscou: Le géant pétrolier russe semi-public Rosneft a cherché à rassurer sur ses investissements très politiques au Venezuela, empêtré dans une crise au sommet de l'Etat, source d'incertitude pour un groupe en bonne santé financière.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 18 avril 2019 à 22:21

    Les prix du pétrole montent avant un week-end prolongé

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu avancé jeudi et affiché une nouvelle semaine de hausse à la veille...

    jeudi 18 avril 2019 à 16:32

    Les prix du pétrole divergent dans un marché indécis

    Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, à la veille du long week-end pascal vendredi et lundi.

    jeudi 18 avril 2019 à 12:15

    Le pétrole recule un peu avant un long week-end pascal

    Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens alors que le marché britannique sera fermé vendredi et lundi...

    jeudi 18 avril 2019 à 06:38

    Les cours du pétrole inertes en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole n'évoluaient guère jeudi en Asie en dépit de la baisse des réserves américaines de brut, les analystes...

    mercredi 17 avril 2019 à 22:24

    Le pétrole recule, privilégie la production russe aux stocks…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mercredi malgré un recul des stocks américains, les courtiers s'interrogeant sur l'avenir...

    mercredi 17 avril 2019 à 17:21

    Recul surprise des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis (EI…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière et les importations ont chuté...

    mercredi 17 avril 2019 à 12:14

    Le pétrole grimpe avant les données officielles sur les stoc…

    Londres: Le prix du pétrole de Brent bondissait mercredi en cours d'échanges européens à son plus haut niveau en cinq mois, galvanisés...

    mercredi 17 avril 2019 à 07:54

    Le pétrole orienté à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mercredi en Asie, après des estimations d'une baisse inattendue des réserves de...

    mardi 16 avril 2019 à 22:05

    Le pétrole monte à la veille d'un rapport sur les stocks amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu avancé mardi dans un marché sans direction claire, à la veille de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 16 avril 2019 Pour la semaine achevée le 12 avril, les analystes tablent sur une hausse de 2 millions de barils des stocks de brut, sur une baisse de 2,55 millions de barils des stocks d'essence et sur une baisse d'un million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite