Menu
A+ A A-

Rosneft prévoit une hausse de près de 50% de ses investissements en 2017

prix du petrole MoscouMoscou: Le géant russe du pétrole Rosneft prévoit d'augmenter de près de 50% le montant de ses investissements en roubles cette année pour lancer de nouveaux gisements, après avoir atteint une production record l'an dernier, a indiqué lundi son patron Igor Setchine.
Le groupe contrôlé par l'Etat russe prévoit des investissements de 1.100 milliards de roubles en 2017, soit 17,2 milliards d'euros au cours actuel, contre 750 milliards de roubles (11,8 milliards d'euros) en 2016, puis de 1.300 milliards de roubles (20,4 milliards d'euros) en 2018, a déclaré M. Setchine lors d'une rencontre avec le président Vladimir Poutine retransmise à la télévision.

"Une attention particulière sera portée à la mise en exploitation de nouveaux gisements", a-t-il expliqué.

Il a précisé que la production d'hydrocarbures du groupe avait atteint un niveau record pendant l'année 2016 malgré "une grande volatilité sur le marché des hydrocarbures", à 265 millions de tonnes équivalent pétrole (soit plus de 5 millions de barils par jour), dont 210 millions de tonnes de pétrole et 67 milliards de m3 de gaz.

Il n'a pas précisé quel était le niveau actuel de production du groupe après l'accord entre la Russie et autres grands pays exportateurs de pétrole pour réduire l'offre et soutenir les prix.

En 2016, les investissements ont porté "essentiellement sur l'intensification du forage en Sibérie Occidentale et pour les nouveaux projets" avec au total 1.300 puits mis en service, soit 43% de plus qu'un an plus tôt et un nombre record, a souligné Igor Setchine, un proche du président russe.

Ces activités ont permis d'augmenter les réserves du groupe de 290 millions de tonnes, selon lui.

Après avoir grossi en avalant les ruines du groupe Ioukos de l'opposant Mikhaïl Khodorkovski démantelé par la justice au début des années 2000, Rosneft a connu en 15 ans une croissance considérable de manière parfois controversée.

L'an dernier, il a pris le contrôle de son concurrent Bachneft, sixième producteur russe d'hydrocarbures privatisé par l'Etat à la suite d'une procédure judiciaire visant son ex-propriétaire.

Malgré les sanctions le visant à cause de la crise ukrainienne, il a aussi vu l'arrivée à son capital fin 2016 d'un consortium comprenant un fonds souverain du Qatar et le négociant en matières premières Glencore par une opération de privatisation très opaque.

(c) AFP

Commenter Rosneft prévoit une hausse de près de 50% de ses investissements en 2017


    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Rosneft: bénéfice net plus que doublé au 3T après le relâchement de l'off…

    mardi 06 novembre 2018

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi avoir plus que doublé son bénéfice net sur un an au troisième trimestre dans un contexte conjugué de hausse des prix et de la production, les pays exportateurs ayant augmenté...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 18 janvier 2019 à 21:55

    Le pétrole aidé par l'espoir d'avancées dans les négociation…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution...

    vendredi 18 janvier 2019 à 12:07

    Le pétrole remonte, le marché optimiste sur les négociations…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution du conflit...

    vendredi 18 janvier 2019 à 10:38

    Pétrole: l'équilibrage du marché risque de prendre du temps …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a prévenu vendredi que le rééquilibrage du marché du pétrole risquait de s'apparenter à un "marathon...

    vendredi 18 janvier 2019 à 04:25

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en Asie, portés par une réduction de la production de l'Opep et des informations sur...

    jeudi 17 janvier 2019 à 22:12

    Le pétrole recule, miné par la production américaine et la g…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi sous l'effet d'une production américaine gonflant à de nouveaux records et des...

    jeudi 17 janvier 2019 à 19:15

    L'Opep veut éviter un nouvel engorgement du marché

    Londres: L'Opep veut éviter une accumulation des stocks au-delà de leur moyenne de cinq ans avec le nouvel accord de réduction de...

    jeudi 17 janvier 2019 à 16:14

    Le pétrole baisse, la production américaine inquiète

    Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que la production américaine a encore battu son propre record...

    jeudi 17 janvier 2019 à 13:38

    Recul de la production de pétrole de l'Opep en décembre

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a réduit sa production en décembre pour le deuxième mois consécutif, une baisse tirée...

    jeudi 17 janvier 2019 à 12:07

    Le pétrole recule, les Etats-Unis pompent toujours plus

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que la production américaine a encore battu son propre record...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 18 janvier 2019 AIE L'AIE table sur un cours du baril de Brent à 61 dollars en moyenne pour 2019, après 71 dollars en 2018, soit une baisse de 14%.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite