Menu
RSS
A+ A A-

Maurel et Prom tombe dans le rouge en 2015, affecté par la chute du pétrole

prix du petrole ParisParis: La compagnie pétrolière française Maurel et Prom est tombée dans le rouge en 2015, affectée par la forte chute des prix du pétrole qui l'ont conduite à procéder à des dépréciations d'actifs.
Le groupe, qui vient d'absorber son ancienne filiale nigériane MPI, a accusé une perte nette de 95 millions d'euros, contre un bénéfice net de 13 millions d'euros en 2014.

Le résultat opérationnel courant a fondu de 265 millions à 9 millions, pour un chiffre d'affaires (déjà publié) divisé par deux à 276 millions.

Maurel et Prom a dit dans un communiqué avoir souffert de la chute de 47% des prix de l'or noir sur un an, qui l'ont amené à déprécier pour 256 millions d'euros d'actifs dans les activités d'exploration et de forage.

Le groupe a aussi été pénalisé par un recul de sa production de pétrole au Gabon, sa principale zone d'extraction, en raison des arrêts et des limitations de pression sur l'oléoduc d'évacuation.

En part du groupe, celle-ci s'est élevée à 17.078 barils par jour, contre 20.014 b/j l'année précédente, à un prix moyen de 47,1 dollars le baril. En incluant le gaz, elle s'est établie à 18.367 b/j.

Au total, Maurel et Prom a vendu 5,8 millions de barils sur l'année écoulée, soit 16% de moins en un an.

Maurel et Prom anticipe toutefois une nette hausse de sa production à 28.000 b/j en 2016, dont 22.400 en part du groupe, tout en poursuivant la réduction de ses coûts pour affronter un marché dégradé.

En complément des efforts déployés sur les activités de production et afin de prendre en compte l'environnement actuel de prix bas, Maurel et Prom a décidé d'abandonner la majeure partie de son activité d'exploration, avec un budget réduit de 46% à 17 millions de dollars, a expliqué la compagnie, selon laquelle cette activité devrait suivre la même tendance en 2017.

Des activités seront arrêtées ou fermées au Congo, au Pérou, au Mozambique, en Syrie et au Pérou, et des programmes de travaux sont reportés au Canada et en Colombie notamment.

Dans la production, les investissements s'élèveront à 43 millions de dollars.

Après la fusion avec MPI, approuvée en assemblée générale en décembre, Maurel et Prom avait indiqué qu'il continuerait à étudier les partenariats possibles pour se développer et affronter cette période difficile.

L'environnement actuel du marché devrait lui permettre de prendre part dans de bonnes conditions à la concentration inéluctable du secteur et d'envisager de manière sereine les évolutions stratégiques souhaitables, a confirmé jeudi son président, Jean-François Hénin, cité dans le communiqué.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 20 septembre 2018 à 21:08

Le pétrole lesté par les critiques de Trump contre l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, affectés entre autres par les critiques du président américain Donald...

jeudi 20 septembre 2018 à 17:37

Pétrole: les américains Chevron et Exxon rejoignent une init…

Paris: Les géants pétroliers américains Chevron et ExxonMobil ont rejoint jeudi une initiative d'entreprises du secteur pour lutter contre le changement climatique.

jeudi 20 septembre 2018 à 16:07

Le pétrole recule, Trump tempête contre l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a repris ses critiques...

jeudi 20 septembre 2018 à 14:06

Trump exige de l'Opep une réduction immédiate des prix du pé…

Washington: Le président américain Donald Trump a exhorté jeudi l'Organisation des pays exportateurs de pétrole à faire baisser "maintenant" les prix du...

jeudi 20 septembre 2018 à 14:03

Dossier Eni/Shell de corruption au Nigeria: deux premières c…

Milan: Une juge de Milan a prononcé jeudi les deux premières condamnations dans un dossier de corruption présumée au Nigeria impliquant les...

jeudi 20 septembre 2018 à 12:16

Le pétrole monte un peu, le marché reprend son souffle

Londres: Les prix du pétrole montaient très légèrement jeudi en cours d'échanges européens après deux séances de hausse marquée dans un marché...

jeudi 20 septembre 2018 à 10:52

Le Premier ministre Français "assume" la hausse de…

Paris: Le Premier ministre Edouard Philippe a dit jeudi "assumer" la hausse des taxes sur les carburants prévue en 2019, jugeant nécessaire...

jeudi 20 septembre 2018 à 05:41

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper en Asie jeudi, portés par un net repli des stocks de brut aux Etats-Unis...

mercredi 19 septembre 2018 à 21:35

Le pétrole profite d'une nouvelle baisse des stocks de brut …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, portés par l'annonce d'un repli des stocks de brut aux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite