Menu
A+ A A-

Maurel et Prom tombe dans le rouge en 2015, affecté par la chute du pétrole

prix du petrole ParisParis: La compagnie pétrolière française Maurel et Prom est tombée dans le rouge en 2015, affectée par la forte chute des prix du pétrole qui l'ont conduite à procéder à des dépréciations d'actifs.
Le groupe, qui vient d'absorber son ancienne filiale nigériane MPI, a accusé une perte nette de 95 millions d'euros, contre un bénéfice net de 13 millions d'euros en 2014.

Le résultat opérationnel courant a fondu de 265 millions à 9 millions, pour un chiffre d'affaires (déjà publié) divisé par deux à 276 millions.

Maurel et Prom a dit dans un communiqué avoir souffert de la chute de 47% des prix de l'or noir sur un an, qui l'ont amené à déprécier pour 256 millions d'euros d'actifs dans les activités d'exploration et de forage.

Le groupe a aussi été pénalisé par un recul de sa production de pétrole au Gabon, sa principale zone d'extraction, en raison des arrêts et des limitations de pression sur l'oléoduc d'évacuation.

En part du groupe, celle-ci s'est élevée à 17.078 barils par jour, contre 20.014 b/j l'année précédente, à un prix moyen de 47,1 dollars le baril. En incluant le gaz, elle s'est établie à 18.367 b/j.

Au total, Maurel et Prom a vendu 5,8 millions de barils sur l'année écoulée, soit 16% de moins en un an.

Maurel et Prom anticipe toutefois une nette hausse de sa production à 28.000 b/j en 2016, dont 22.400 en part du groupe, tout en poursuivant la réduction de ses coûts pour affronter un marché dégradé.

En complément des efforts déployés sur les activités de production et afin de prendre en compte l'environnement actuel de prix bas, Maurel et Prom a décidé d'abandonner la majeure partie de son activité d'exploration, avec un budget réduit de 46% à 17 millions de dollars, a expliqué la compagnie, selon laquelle cette activité devrait suivre la même tendance en 2017.

Des activités seront arrêtées ou fermées au Congo, au Pérou, au Mozambique, en Syrie et au Pérou, et des programmes de travaux sont reportés au Canada et en Colombie notamment.

Dans la production, les investissements s'élèveront à 43 millions de dollars.

Après la fusion avec MPI, approuvée en assemblée générale en décembre, Maurel et Prom avait indiqué qu'il continuerait à étudier les partenariats possibles pour se développer et affronter cette période difficile.

L'environnement actuel du marché devrait lui permettre de prendre part dans de bonnes conditions à la concentration inéluctable du secteur et d'envisager de manière sereine les évolutions stratégiques souhaitables, a confirmé jeudi son président, Jean-François Hénin, cité dans le communiqué.

(c) AFP

Commenter Maurel et Prom tombe dans le rouge en 2015, affecté par la chute du pétrole


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 11 décembre 2018 à 13:08

    Le pétrole remonte mais demeure sous pression

    Londres: Les prix du pétrole augmentaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leur niveau de la semaine dernière...

    mardi 11 décembre 2018 à 03:50

    Le pétrole remonte en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole montaient légèrement en Asie mardi mais l'élan consécutif à l'accord Opep de réduction de la production d'or...

    lundi 10 décembre 2018 à 22:13

    Le prix du pétrole baisse en raison de doutes sur l'offre et…

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont retombés lundi alors que l'efficacité d'un accord de réduction de la production signé par...

    lundi 10 décembre 2018 à 20:58

    Rencontre américano-saoudienne après une réunion de l'Opep

    Ryad: Les ministres saoudien et américains de l'Energie ont discuté lundi en Arabie saoudite de l'état du marché pétrolier, après la décision...

    lundi 10 décembre 2018 à 16:54

    Le Sénat revient sur l'exclusion de l'huile de palme des bio…

    Paris: Le Sénat est revenu lundi sur l'exclusion de l'huile de palme de la liste des biocarburants, mesure adoptée par l'Assemblée nationale...

    lundi 10 décembre 2018 à 16:18

    Le prix du pétrole baisse en raison de doutes sur l'offre

    Londres: Les cours du pétrole retombaient lundi en cours d'échanges européens, tandis que l'impact de l'accord de vendredi entre l'Opep et ses...

    lundi 10 décembre 2018 à 12:40

    Blocage d'un des plus grands sites pétroliers en Libye

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé lundi le blocage par un groupe armé de l'un des plus grands...

    lundi 10 décembre 2018 à 12:08

    Le pétrole efface une partie de ses gains de vendredi

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi en cours d'échanges européens, après avoir été dopés vendredi par un accord entre l'Opep et...

    lundi 10 décembre 2018 à 04:37

    Le pétrole se stabilise en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole commençaient à se stabiliser lundi en Asie après un net rebond consécutif à l'accord de réduction de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite