Menu
RSS
A+ A A-

Le parapétrolier Subsea 7 va supprimer 274 postes en France

prix-du-petrole ParisParis: Le groupe de services pétroliers Subsea 7 prévoit de supprimer 274 postes en France, dans le cadre d'un plan de restructuration qui touchera près de 20% de l'ensemble de ses effectifs dans le monde, a-t-on appris de source syndicale et auprès de la direction.
Dans un communiqué, Subsea 7 France a indiqué avoir présenté un projet de restructuration qui inclut une réduction d'effectifs portant sur 274 postes, alors que le groupe emploie un peu moins de 1.000 personnes dans l'Hexagone.

L'entreprise souligne qu'elle privilégiera les départs volontaires et que tout sera également mis en oeuvre pour favoriser et faciliter, via des mesures d'accompagnement spécifiques, les reclassements internes et externes.

Le groupe, coté à la Bourse d'Oslo et dont le siège est à Londres, avait annoncé le 12 mai la suppression d'environ 2.500 emplois d'ici au début 2016, soit près de 20% de ses effectifs globaux (13.500), et la vente de jusqu'à un quart de sa flotte en raison de la baisse du prix du pétrole. Le détail des zones touchées n'avait pas été précisé à ce moment-là.

L'entreprise avait justifié ces mesures par des conditions économiques difficiles sur le marché du pétrole et du gaz et par la baisse de la charge de travail.

Des arguments également mis en avant mercredi par le président de Subsea 7 France, Gaël Cailleaux, pour lequel le contexte est très mauvais avec une chute des prix du baril qui fait que beaucoup de projets deviennent non viables.

Les compagnies pétrolières ont moins de moyens pour investir, donc beaucoup de projets sont décalés, a-t-il expliqué à l'AFP.

Dans ce contexte, nous devons prendre des mesures pour réduire nos coûts. Cela passe aussi par une diminution de la flotte et nous oblige à réduire les effectifs, a-t-il ajouté.

Selon un délégué du personnel, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, aux 274 suppressions de postes sur 974 CDI, s'ajouteront les prestataires de service qui travaillaient pour nous dans l'entreprise, presque une centaine.

Le représentant du personnel indique que des licenciements interviendront s'il n'y a pas suffisamment de candidats au plan de départs volontaires dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).

Implantée en France à Suresnes (Hauts-de-Seine), Subsea 7 est spécialisé dans les infrastructures pétrolières sous-marines.

chl-abb-jta/jg/nas

SUBSEA 7



(c) AFP


Commenter Le parapétrolier Subsea 7 va supprimer 274 postes en France

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite