Menu
A+ A A-

AIE relève légèrement sa prévision de demande mondiale pour 2012

prix-du-petrole Paris Paris : L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a légèrement relevé mercredi sa prévision de demande mondiale de pétrole pour 2012, car en dépit des incertitudes économiques, le Japon devrait consommer davantage d'or noir en raison de l'arrêt de ses centrales nucléaires.

En revanche, sa prévision de croissance de la demande mondiale pour 2011 a été un peu revue à la baisse, à +1,4%, en raison du ralentissement de la croissance mondiale et de prix encore élevés.

Alors qu'elle avait encore relevé sa prévision le mois dernier, l'AIE, qui représente les intérêts des pays industrialisés, estime désormais que la consommation en 2011 devrait augmenter de 1,2 million de barils par jour (mbj) à 89,5 mbj.

Dans son rapport mensuel publié mercredi, l'AIE explique au contraire que pour 2012, la demande devrait croître de 1,6 mbj, soit 1,8%, à 91,1 mbj. L'agence avait livré mi-juillet sa première prévision pour 2012, qui était alors d'une hausse de 1,5 mbj.

Les arrêts de réacteurs nucléaires au Japon vont être compensés en 2011 et 2012 par une utilisation plus importante du pétrole pour générer de l'électricité, soit environ 250.000 barils par jour de plus qu'en temps normal, détaille l'AIE.

Cela compense un ajustement à la baisse des prévisions de la consommation des Etats-Unis et de la Chine.

Mais si le PIB mondial devait progresser autour de 3% au lieu des 4% prévus pour 2011/2012, cela "diminuerait la demande mondiale de 300.000 barils par jour en 2011 et de 1,3 mbj en 2012", prévient l'AIE, reconnaissant que son scénario de croissance actuel "peut sembler optimiste vu le climat du moment".

En effet, en dehors de la situation exceptionnelle au Japon, qui le poussera à consommer davantage de pétrole, les différents indicateurs plaident plutôt pour un tassement de la demande.

"En plus de la pression exercée par des prix du pétrole élevés, le gonflement des dettes souveraines et un paysage fiscal assez incertain dans les pays développés ont, pour le moment, entamé la confiance des consommateurs et entraîné une rigueur économique accrue", détaille l'AIE.

"En outre, les pays émergents ont commencé à ralentir, alors que les effets en décalé des mesures monétaires prises pour freiner l'inflation persistent", ajoute-t-elle.

La crainte d'une croissance ralentie, aux Etats-Unis et dans le monde, a récemment fait chuter les cours du pétrole. Mercredi matin, le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre valait 81,02 dollars et celui du Brent de la Mer du Nord 104,41 USD.

Selon l'AIE, l'offre mondiale de pétrole a de son côté progressé en juillet de 100.000 barils par jour à 30,05 mbj, la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ayant quasiment retrouvé le niveau qu'elle avait avant le début du conflit en Libye.

Revoyant en légère baisse sa prévision de demande pour 2011 et 2012, l'Opep a affirmé pour sa part mardi que, sous l'impulsion de l'Arabie Saoudite et de l'Angola, le cartel avait pompé 30,07 mbj le mois dernier, un niveau supérieure de 0,7 mbj à celui précédent le conflit en Libye.

En juin, les membres de l'AIE avaient décidé de puiser dans leurs stocks stratégiques pour compenser l'arrêt des exportations libyennes. Dans son rapport mensuel, l'agence explique qu'elle n'a pas prolongé cette mesure, mais que ce n'est pas non plus "officiellement terminé". Elle espère y voir plus clair sur la situation du marché d'ici septembre.

jq



(AWP / 10.08.2011 10h31)


Commenter AIE relève légèrement sa prévision de demande mondiale pour 2012



    Communauté prix du baril


    La Demande mondiale de pétrole

    -Voir toutes les actualités sur la demande de pétrole

    vendredi 12 avril 2024

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 14 mars 2024

    🛢️ La demande de pétrole plus importante que prévu au 1er tr…

    Paris: La demande mondiale de pétrole devrait "augmenter plus fortement que prévu" au premier trimestre 2024, alimentée notamment par une amélioration des...

    mardi 13 février 2024

    🛢️ L'OPEP maintient ses prévisions pour 2024

    Vienne: La demande mondiale de pétrole devrait connaître une croissance marquée en 2024, nourrie par les pays non-membres de l'OCDE, en premier...

    jeudi 18 janvier 2024

    🛢️ L'offre de pétrole attendue à son plus haut en 2024, selo…

    Paris: L'offre mondiale de pétrole devrait en 2024 atteindre un niveau record, sauf perturbations majeures au Moyen-Orient, tandis qu'un ralentissement de la...

    mercredi 17 janvier 2024

    🛢️ L'Opep s'attend à une croissance "robuste" de l…

    Paris: La demande de pétrole est partie pour connaître en 2025 une "croissance robuste", vers un nouveau record, selon des premières prévisions...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite