Menu
A+ A A-

Le pétrole toujours soutenu par les tensions en mer Rouge

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole continuent à gagner du terrain mercredi, soutenus par les tensions en mer Rouge susceptibles de perturber l'approvisionnement et de rehausser les coûts de transport des hydrocarbures.
Vers 10H55 GMT (11H55 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février grimpait de 1,22%, à 80,20 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en février également, dont c'est le premier jour de cotation, prenait 1,34%, à 74,93 dollars.

La hausse des prix est toujours "alimentée par les perturbations en mer Rouge et l'augmentation du risque géopolitique au Moyen-Orient", notent les analystes de DNB Markets.

Mardi, les rebelles Houthis du Yémen, soutenus par l'Iran, ont dit vouloir poursuivre leurs attaques sur les navires commerciaux qu'ils estiment "liés à Israël", en guerre avec le mouvement islamiste palestinien Hamas, à la suite de son attaque sanglante et inédite du 7 octobre sur le territoire israélien.

Les attaques se concentrent en particulier près du détroit stratégique de Bab al-Mandeb, qui sépare la péninsule arabique de l'Afrique, et constitue une route commerciale cruciale dans le transport d'hydrocarbures.

Le géant pétrolier et gazier britannique BP avait indiqué lundi suspendre tout transit en mer Rouge.

En cas de détour contraint des navires, par exemple par la route du Cap, "des durées de voyage plus longues augmenteront le coût du transport et de l'assurance et les raffineurs pourraient être contraints de puiser dans les stocks de pétrole brut", estime Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.



Voir aussi: 🌍 Comment les attaques en mer Rouge pourraient affecter le transport du pétrole

Mais selon lui, "en l'absence de perturbations réelles et significatives, une pénurie est peu plausible", à moins que l'Iran ou l'Arabie saoudite soient entraînés dans le conflit, ce qu'il juge "peu probable".

"Les tentatives de trêve temporaire et les intentions américaines de mettre en place une force opérationnelle maritime pourraient également apaiser les tensions", ajoute l'analyste.

La réponse internationale s'organise en effet, avec l'annonce lundi par la Défense américaine de la création d'une force de protection maritime réunissant dix pays.

🛢️ Les investisseurs attendent également la publication de l'état des stocks hebdomadaires commerciaux américains par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) pour la semaine achevée le 15 décembre.

La fédération des professionnels du secteur, l'American Petroleum Institute (API), a estimé mardi soir que les stocks de brut avaient augmenté d'environ 939.000 barils la semaine dernière, et ceux d'essence d'environ 669.000 de barils. Les données de l'API sont réputées toutefois moins fiables que celles de l'EIA.

Les analystes tablent sur une baisse de plus de 2,3 millions de barils des réserves commerciales de brut, mais aussi sur une hausse d'1,35 million de barils d'essence, selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.
(c) AFP

Commenter Le pétrole toujours soutenu par les tensions en mer Rouge



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite