Menu
A+ A A-

Le pétrole toujours soutenu par les tensions en mer Rouge

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole continuent à gagner du terrain mercredi, soutenus par les tensions en mer Rouge susceptibles de perturber l'approvisionnement et de rehausser les coûts de transport des hydrocarbures.
Vers 10H55 GMT (11H55 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février grimpait de 1,22%, à 80,20 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en février également, dont c'est le premier jour de cotation, prenait 1,34%, à 74,93 dollars.

La hausse des prix est toujours "alimentée par les perturbations en mer Rouge et l'augmentation du risque géopolitique au Moyen-Orient", notent les analystes de DNB Markets.

Mardi, les rebelles Houthis du Yémen, soutenus par l'Iran, ont dit vouloir poursuivre leurs attaques sur les navires commerciaux qu'ils estiment "liés à Israël", en guerre avec le mouvement islamiste palestinien Hamas, à la suite de son attaque sanglante et inédite du 7 octobre sur le territoire israélien.

Les attaques se concentrent en particulier près du détroit stratégique de Bab al-Mandeb, qui sépare la péninsule arabique de l'Afrique, et constitue une route commerciale cruciale dans le transport d'hydrocarbures.

Le géant pétrolier et gazier britannique BP avait indiqué lundi suspendre tout transit en mer Rouge.

En cas de détour contraint des navires, par exemple par la route du Cap, "des durées de voyage plus longues augmenteront le coût du transport et de l'assurance et les raffineurs pourraient être contraints de puiser dans les stocks de pétrole brut", estime Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.



Voir aussi: 🌍 Comment les attaques en mer Rouge pourraient affecter le transport du pétrole

Mais selon lui, "en l'absence de perturbations réelles et significatives, une pénurie est peu plausible", à moins que l'Iran ou l'Arabie saoudite soient entraînés dans le conflit, ce qu'il juge "peu probable".

"Les tentatives de trêve temporaire et les intentions américaines de mettre en place une force opérationnelle maritime pourraient également apaiser les tensions", ajoute l'analyste.

La réponse internationale s'organise en effet, avec l'annonce lundi par la Défense américaine de la création d'une force de protection maritime réunissant dix pays.

🛢️ Les investisseurs attendent également la publication de l'état des stocks hebdomadaires commerciaux américains par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) pour la semaine achevée le 15 décembre.

La fédération des professionnels du secteur, l'American Petroleum Institute (API), a estimé mardi soir que les stocks de brut avaient augmenté d'environ 939.000 barils la semaine dernière, et ceux d'essence d'environ 669.000 de barils. Les données de l'API sont réputées toutefois moins fiables que celles de l'EIA.

Les analystes tablent sur une baisse de plus de 2,3 millions de barils des réserves commerciales de brut, mais aussi sur une hausse d'1,35 million de barils d'essence, selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.
(c) AFP

Commenter Le pétrole toujours soutenu par les tensions en mer Rouge



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    mardi 11 juin 2024 à 16:00

    🔥 Gaz naturel : hausse malgré l’arrivée du solaire

    Paris: Le prix du baril de pétrole baisse depuis avril, sous l’effet d’un ralentissement des économies dans le monde, en particulier aux États-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite