Menu
A+ A A-

🌍 Comment les attaques en mer Rouge pourraient affecter le transport du pétrole et du gaz

prix du pétroleLondres: Plusieurs compagnies maritimes et quelques transporteurs de gaz naturel liquéfié (GNL) ont décidé d'éviter la principale route commerciale mondiale est-ouest, à la suite des attaques répétées lancées par le groupe houthi du Yémen contre des navires commerciaux à l'extrémité sud de la mer Rouge. 
Ces attaques font planer le spectre d'une nouvelle perturbation du commerce international, après les bouleversements provoqués par la pandémie, et ont incité une opération internationale, dirigée par les États-Unis, à patrouiller dans les eaux proches du Yémen.

LA ROUTE DE LA MER ROUGE EST-ELLE IMPORTANTE POUR LE MARCHÉ DU GNL ?


Les attaques ont rendu l'accès au canal de Suez plus périlleux. Environ 12% du trafic maritime mondial y transite et 4% à 8% des cargaisons mondiales de GNL y sont passées en 2023.

Selon la société d'analyse Vortexa, 8,2 millions de barils par jour (bpj) de pétrole brut et de produits pétroliers ont traversé la mer Rouge de janvier à novembre.

Cette année, un total de 16,2 millions de tonnes métriques (MMt), soit 51% des échanges de GNL, ont transité par le canal de Suez depuis l'est du bassin atlantique, tandis que 15,7 MMt ont emprunté le canal depuis l'ouest du bassin pacifique, selon S&P Global Commodity Insights.


QUELS SONT LES PRINCIPAUX EXPÉDITEURS QUI EMPRUNTENT CET ITINÉRAIRE ?


Le canal de Suez est l'une des artères les plus importantes du commerce mondial du pétrole.

Le trafic vers le nord - à hauteur de 3,9 millions de bpj cette année - est dominé par les importations européennes, principalement de pétrole brut en provenance des producteurs du Moyen-Orient et également de distillats moyens en provenance de l'Inde et du Moyen-Orient, a déclaré Jay Maroo, responsable de l'intelligence et de l'analyse pour la région Moyen-Orient-Afrique du Nord chez Vortexa.

Le trafic vers le sud - 2,9 millions de bpj en 2023 à ce jour - comprend des flux de brut, principalement de la Russie vers des clients asiatiques, ainsi que des produits raffinés, du naphta et du mazout, a-t-il ajouté.

Le Qatar, les États-Unis et la Russie sont les expéditeurs les plus actifs de GNL via le canal de Suez.


LES PRIX SONT-ILS AFFECTÉS ?


Les prix au comptant du GNL en Asie sont actuellement de 12,3 dollars par million d'unités thermiques britanniques (mmBtu) et sont restés dans cette fourchette depuis le début des attaques.

Les stocks élevés en Europe et en Asie du Nord limitent la demande et devraient freiner la croissance des prix au comptant au cours du premier semestre 2024.

Les prix du pétrole, quant à eux, se sont redressés ces derniers jours pour atteindre environ 79 dollars le baril mardi, mais restent inférieurs à leur moyenne du quatrième trimestre, d'environ 83,30 dollars le baril.

Les prix ont chuté ces dernières semaines en raison des inquiétudes concernant la demande et des indications de plus en plus nombreuses selon lesquelles l'offre mondiale sera excédentaire jusqu'en 2024.

"La récente hausse des prix du pétrole est compréhensible, mais elle ne durera pas, à moins que l'offre de pétrole ne soit matériellement affectée", a déclaré Tamas Varga, du courtier en pétrole PVM.

Cependant, les prix du fret pétrolier sont déjà affectés.

Selon Vortexa, les tarifs de réservation d'un Suezmax - un navire capable de passer à pleine charge par le canal - pour transporter du brut du Moyen-Orient vers l'Europe ont augmenté de 25% en une semaine.

Les primes d'assurance pour les risques de guerre ont augmenté de 2.000 à 10.000 dollars en raison des perturbations, a déclaré à Reuters une source maritime qui a refusé d'être nommée.


COMMENT LES ACTEURS DU MARCHÉ PERÇOIVENT-ILS LE RISQUE ?


Les acteurs du marché du brut et des produits pétroliers ont déclaré que l'ampleur de l'impact sera déterminée par la durée des perturbations du transport maritime résultant des attaques des Houthis.

"Nous n'avons pas encore observé d'achats de panique ou de changement de comportement chez les raffineurs", a déclaré un analyste d'une société de négoce.

Les retards risquent surtout d'avoir un impact sur les bruts moyennement acides des producteurs du Moyen-Orient, qui pourraient être remplacés par des bruts de qualité similaire en provenance du Brésil, de la Guyane et de la Norvège, a déclaré un négociant en brut à Reuters.

Les acteurs du marché du GNL estiment quant à eux que le commerce du GNL ne sera probablement pas affecté et que toute perturbation n'aura pas d'impact massif sur l'offre mondiale.

La majorité d'entre eux estiment que les expéditions américaines, si elles se dirigent vers la Chine et l'Asie, ne pourraient être retardées qu'à court terme si les cargaisons sont réacheminées.

"Les risques physiques liés au transit du GNL par Suez sont plus importants pour maintenir l'approvisionnement atlantique vers l'Europe que pour empêcher l'approvisionnement Qatari d'atteindre l'Europe" a indiqué Jake Horslen, analyste principal du GNL chez Energy Aspects.

Commenter 🌍 Comment les attaques en mer Rouge pourraient affecter le transport du pétrole et du gaz



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite