Menu
A+ A A-

Le pétrole avance sans conviction, l'escalade entre Russie et Ukraine inquiète

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse jeudi sur un marché en panne de conviction, stimulés par l'escalade du conflit russo-ukrainien, avec un incident impliquant le consulat chinois d'Odessa.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a grappillé 0,22%, pour finir à 79,64 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en août, dont c'était le dernier jour de cotation, il a gagné 0,37%, à 75,63 dollars.

"Les cours dérivent vers le haut durant une séance très calme sur le plan des nouvelles", a commenté, dans une note, Edward Moya, d'Oanda.

Pour Robert Yawger, de Mizuho, le marché profitait encore de la tonalité globalement positive pour la demande du rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), publié mercredi.

⛽️ Les volumes d'essence livrés aux États-Unis durant la semaine clôturée le 14 juillet sont restés fermes, au-dessus de leur niveau de l'an passé à la même période, tandis que les produits distillés, qui comprennent le gazole, ont rebondi.

Le contrat de référence sur l'essence a poursuivi son ascension jeudi et enregistré un nouveau sommet depuis fin juin 2022.

🇷🇺 Les opérateurs suivaient également de près les suites des nouvelles frappes aériennes russes sur Odessa, qui ont endommagé le consulat de Chine.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a indiqué, dans un communiqué, "suivre de près ces développements et rester en contact avec les parties concernées".

🇨🇳 Les traders se préoccupent du fait que "la Chine pourrait ne pas être contente" de voir sa mission diplomatique touchée par des bombardements, explique Robert Yawger, ce qui pourrait dégrader les relations avec un client majeur du brut russe.

Après avoir digéré l'annonce des réductions de production saoudienne et d'exportations russes, qui ont ranimé les cours, le marché "cherche une direction", faute d'un catalyseur, selon l'analyste.

Pour Susannah Streeter, il pourrait venir de nouvelles mesures de soutien à l'économie en Chine, dont le rebond consécutif à l'arrêt de la politique zéro-Covid déçoit les économistes.


🔥 Sur les marchés de l'énergie, l'animation a été assurée par le gaz naturel.

Le contrat de référence du gaz américain, a pris près de 6% sur la séance.

Ce sursaut résulte de la vague de chaleur qui frappe le sud des États-Unis depuis plusieurs jours, augmentant la consommation d'électricité, en partie produite grâce à du gaz naturel, a souligné Ryan McKay, de TD Securities.

Même phénomène en Europe, où les pays du sud enregistrent des températures très élévées. Le contrat de référence sur le gaz européen a bondi de plus de 7% jeudi.


(c) AFP

Commenter Le pétrole avance sans conviction, l'escalade entre Russie et Ukraine inquiète



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    mercredi 19 juin 2024 à 12:00

    Le pétrole fléchit avec les premières données sur les stocks…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient légèrement mercredi, de premières données hebdomadaires mitigées sur les réserves commerciales des Etats-Unis mettant fin à...

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite