Menu
A+ A A-

Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baisses de taux d'intérêts

cours du pétroleLondres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion de l'OPEP+, qui se tiendra finalement en ligne début juin.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC) le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet baissait de 0,76%, à 80,74 dollars.

Celui de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain de même échéance abandonnait 0,83%, à 76,23 dollars.

Les deux références du brut ont souffert du fait que "les paris sur des baisses de taux s'estompent", en raison de données économiques inspirant à les garder élevés plus longtemps, résume Tamas Varga, de PVM Energy.

🇺🇸 Le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale (Fed) "a révélé de sérieuses réserves parmi les décideurs sur l'efficacité du cycle actuel de resserrement monétaire" pour diminuer l'inflation aux États-Unis, détaille l'analyste.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage de la semaine dernière dans le pays ont également diminué signalant une bonne forme du marché de l'emploi américain, ajoute-t-il.

Par ailleurs, l'indice PMI de S&P Global a montré une accélération de l'activité aux États-Unis en mai, remontant à 54,4 points, son plus haut niveau depuis 25 mois, bien en-dessus des 51,1 points sur lesquels tablaient les économistes.

Or des taux d'intérêts élevés aux États-Unis peuvent freiner la demande américaine et mondiale de pétrole.

Ils sont également susceptibles de favoriser le dollar dans le futur, ce qui pèse sur les achats de pétrole, souvent libellés dans cette devise. Le billet vert restait cependant déprimé en début de séance.


La prochaine réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés de l'accord OPEP+ se déroulera via vidéoconférence le 2 juin, et non pas à Vienne (Autriche) un jour plus tôt, comme initialement prévu, d'après une déclaration sur le site de l'organisation.

Lors de la réunion de novembre déjà, l'alliance avait opéré un changement de dernière minute et organisé la réunion virtuellement.

A un peu plus d'une semaine de la rencontre, "les prix du pétrole devraient faire du surplace", estime Barbara Lambrecht, analyste chez Commerzbank, car "les membres du cartel de production élargi ont jusqu'à présent été très discrets dans leurs déclarations publiques, contribuant ainsi à limiter les fluctuations des prix ces derniers jours".

Le marché s'attend à ce que la réunion décide de "renouveler le plafond de production actuel", pense M. Varga.

Mais selon l'analyste de PVM Energy, cela "ne suffirait probablement pas" à améliorer la trajectoire descendante des prix, "sur un marché (du brut) excédentaire", où l'offre dépasse pour l'instant la demande.

(c) AFP

Commenter Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baisses de taux d'intérêts



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite