Menu
A+ A A-

Le pétrole encore soutenu par les tensions en mer Rouge malgré une hausse des stocks américains

cours de clôture du pétroleCours de clôture: Les cours du pétrole sont restés dans le vert mercredi, marginalement soutenus par les tensions en mer Rouge, mais un gonflement des stocks américains de brut et d'essence a tempéré la montée des prix du baril.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février a terminé en progrès de 0,59% à 79,70 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en février également, dont c'est le premier jour de cotation, a grappillé 0,37% à 74,22 dollars.

La hausse des prix est toujours "alimentée par les perturbations en mer Rouge et l'augmentation du risque géopolitique au Moyen-Orient", notaient les analystes de DNB Markets. Ces tensions sont susceptibles de perturber l'approvisionnement et de rehausser les coûts de transport des hydrocarburest.

Mardi, les rebelles Houthis du Yémen, soutenus par l'Iran, ont dit vouloir poursuivre leurs attaques sur les navires commerciaux qu'ils estiment "liés à Israël", en guerre avec le mouvement islamiste palestinien Hamas, à la suite de son attaque sanglante et inédite du 7 octobre sur le territoire israélien.

Les attaques se concentrent en particulier près du détroit stratégique de Bab al-Mandeb, qui sépare la péninsule arabique de l'Afrique, et constitue une route commerciale cruciale dans le transport d'hydrocarbures.


🛢️ L'impact des risques géopolitiques sur les cours a toutefois été amoindri par la publication des stocks hebdomadaires américains. Ces réserves de brut ont augmenté la semaine dernière aux États-Unis, contrairement aux attentes des analystes, selon des chiffres publiés par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Durant la semaine achevée le 15 décembre, les stocks ont gonflé de 2,9 millions de barils, alors que les analystes prévoyaient une baisse de quasiment autant.

Les stocks d'essence également ont progressé de 2,7 millions de barils, bien plus que l'augmentation de 1,35 million de barils attendues.

Cette évolution reflète une production de brut record de la part des États-Unis (13,3 millions de barils par jour) associée à un fléchissement de la demande d'hydrocarbures la semaine dernière. Il y a une réduction de la demande de chauffage du fait d'un temps plus clément en Europe mais aussi aux États-Unis, ont noté les analystes de Rystad Energy.

(c) AFP

Commenter Le pétrole encore soutenu par les tensions en mer Rouge malgré une hausse des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite