Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse, le recul des prix en Chine inquiète

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont baissé lundi, lestés par les craintes autour de la situation économique de la Chine qui pourrait avoir des conséquences sur la demande du premier pays importateur de brut au monde.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a cédé 0,99% à 77,69 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en août, a reculé de 1,17% à 72,79 dollars.

"Les cours du pétrole ont fait marche arrière après l'incroyable échappée de la semaine dernière", a noté Phil Flynn de Price Future Group.

"Les données en provenance de Chine semblent suggérer qu'ils entrent dans un environnement déflationniste ce qui est préoccupant pour l'économie mondiale", a ajouté l'analyste.

En Chine, les prix à la consommation ont stagné en juin sur un an à 0%, tandis que les prix à la production ont continué de plonger (-5,4%), selon des chiffres officiels publiés lundi.

Ces chiffres alimentent les craintes d'une déflation - un recul des prix à la consommation - dans la deuxième économie mondiale.

"Les signes de déflation devraient être positifs, mais le souci est que la demande, que ce soit au niveau mondial ou national, n'est pas aussi forte qu'on l'espérait", a expliqué Susannah Streeter, analyste de Hargreaves Lansdown.


"On pourrait espérer que la baisse des prix chinois stimulera les exportations, mais cela n'a pas été le cas" jusqu'ici, les pressions liées au coût de la vie se faisant sentir pour le reste des consommateurs du monde entier, ajoute-t-elle.

En mai, les exportations du géant asiatique se sont ainsi contractées de 7,5% sur un an et l'activité manufacturière a connu un repli pour le deuxième mois consécutif.

La reprise économique difficile du pays après la fin des restrictions sanitaires drastiques contre le Covid-19 fait ainsi douter de la résilience de la demande de brut, dans le premier pays importateur de pétrole au monde.

La Chine vise un objectif de croissance "d'environ 5%" cette année, l'un des plus faibles depuis des décennies.

Les perspectives de hausses de taux en Occident ont aussi joué sur l'humeur des investisseurs. "On craint que de nouvelles hausses des taux aux États-Unis et en Europe n'entraînent une double récession qui affectera la demande de pétrole", estimaient par ailleurs les analystes d'Eurasia Group dans une note.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse, le recul des prix en Chine inquiète



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    📈 Le pétrole pourrait dépasser les 100$ le baril en 2024 selon Goldman Sachs

    Le lundi 25 mars 2024

    Prévision des prix: Dans le sillage des baisses de taux d'intérêt annoncées par les banques centrales, des risques géopolitiques et de perturbations sur l'offre et la demande pétrolière, Goldman Sachs envisage une escalade du prix du pétrole au dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril cette année.

    Lire la suite