Menu
A+ A A-

Le pétrole reprend sa descente, des indicateurs macroéconomiques renforcent l'inquiétude

cours de clôture du pétroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont repris leur baisse lundi, après deux séances de répit, entraînés par une volée d'indicateurs jugés décevants, qui entretiennent les craintes d'une décélération de l'économie mondiale.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a lâché 1,26% à 79,31 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en juin, il s'est replié de 1,45%, à 75,66 dollars dollars.

Pour Stephen Schork, analyste et auteur du Schork Report, avec l'arrivée à échéance du contrat de juin sur le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., vendredi, le marché a eu droit, jeudi et vendredi, à un petit rebond technique.

"Mais c'était un mouvement de courte durée et aujourd'hui, la tendance est repartie" à la baisse, a observé l'analyste. Depuis mi-avril, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a fondu de près de 10%.

Le regain du dollar, lundi (+0,47% pour le Dollar Index) a contribué à orienter les cours dans le rouge.

L'humeur des opérateurs a été un peu plus assombrie par les indicateurs PMI du Bureau national des statistiques (BNS), qui ont montré que l'activité manufacturière s'était contractée en Chine au mois d'avril, à 49,2 points (un chiffre inférieur à 50 témoigne d'une baisse), alors que les économistes attendaient une expansion.

"Cela ne fait qu'ajouter au sentiment que la croissance chinoise va être irrégulière et insuffisante pour provoquer une croissance soutenue de la demande de pétrole", ont commenté, dans une note, les analystes d'Eurasia Group, pour qui ce seul facteur ne saurait permettre au Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de s'élever "beaucoup plus haut que 90 dollars" le baril.

Côté américain, l'indice ISM d'activité manufacturière est ressorti meilleur qu'attendu en avril, mais à 47,1%, il reste en contraction pour le cinquième mois consécutif.


Pour ne rien arranger, les prix payés ont nettement remonté, ce qui pourrait constituer un élément de plus de nature à inciter la banque centrale américaine (Fed) à remonter son taux directeur mercredi, un resserrement jugé défavorable à la demande de brut et aux prix du pétrole.

Le marché va ainsi prêter attention à la décision de la Fed ainsi qu'aux commentaires de son président, Jerome Powell mercredi, mais pour Stephen Schork, l'événement le plus marquant de la semaine sera le rapport sur l'emploi américain, attendu vendredi.

"Si les données commencent à traduire (une dégradation du marché de l'emploi), alors je pense que le plancher va s'effondrer sur ce marché" de l'or noir, redoute l'analyste.

(c) AFP

Commenter Le pétrole reprend sa descente, des indicateurs macroéconomiques renforcent l'inquiétude



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    jeudi 18 juillet 2024 à 12:30

    Le pétrole hésite, en proie à des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, partagés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les données économiques...

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite