Menu
A+ A A-

Le pétrole franchit la barre des 130 dollars alors que l'UE et les USA envisagent d'interdire le brut russe

prix du petrole New YorkNew York: Les États-Unis ont confirmé qu'ils étaient en pourparlers avec leurs alliés européens en vue de sanctionner potentiellement le pétrole brut russe en réponse à l'agression continue de Moscou en Ukraine, ce qui a fait passer brièvement les prix du pétrole au-dessus de 130 dollars, s'approchant inexorablement de leurs records absolus.
Le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, a déclaré dimanche lors de l'émission Meet the Press de la chaîne NBC : "Nous sommes actuellement en pourparlers très actifs avec nos partenaires européens en vue d'interdire l'importation de pétrole russe dans nos pays, tout en maintenant bien sûr un approvisionnement mondial régulier en pétrole."

Les dernières considérations font suite à un flot de sanctions qui ont déjà eu un impact significatif sur l'économie russe, mais qui n'ont pas encore été en mesure d'arrêter l'avancée de Poutine en Ukraine.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von Der Leyen, n'a pas encore pleinement soutenu l'idée, bien qu'elle ait exprimé que l'un des principaux objectifs des sanctions qui ont été imposées jusqu'à présent est de couper les flux de financement de Poutine.

La présidente de la Commission européenne a déclaré sur CNN : "L'objectif est d'isoler la Russie et de rendre impossible à Poutine de financer ses guerres", ajoutant : "Pour nous, il y a maintenant une stratégie forte pour dire que nous devons nous débarrasser de la dépendance des combustibles fossiles de la Russie".

Cette mesure, si elle fait l'objet d'un accord, a longtemps été considérée comme "l'option nucléaire", car une interdiction du pétrole russe pourrait peser sur l'offre mondiale dans un marché déjà tendu.

Les analystes de Bank of America ont noté que si le pétrole russe est coupé, le marché pourrait être confronté à un manque de 5 millions de barils, ce qui pourrait pousser les prix du pétrole à 200 dollars le baril.

La situation est aggravée par l'impasse dans laquelle se trouvent les négociations avec l'Iran sur un éventuel nouvel accord nucléaire.

Amrita Sen, cofondatrice d'Energy Aspects, un groupe de réflexion, a expliqué : "L'Iran était le seul véritable facteur baissier qui pesait sur le marché, mais si l'accord iranien est maintenant retardé, nous pourrions atteindre le fond du baril beaucoup plus rapidement, surtout si les barils russes restent longtemps hors du marché".



Commenter Le pétrole franchit la barre des 130 dollars alors que l'UE et les USA envisagent d'interdire le brut russe



    Communauté prix du baril


    Les dernières prévisions des prix du baril

    -Voir toutes les actualités sur les prévisions des cours du pétrole

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    mercredi 19 juin 2024 à 12:00

    Le pétrole fléchit avec les premières données sur les stocks…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient légèrement mercredi, de premières données hebdomadaires mitigées sur les réserves commerciales des Etats-Unis mettant fin à...

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite