Menu
A+ A A-

Le pétrole recule malgré un plongeon des stocks de brut aux Etats-Unis

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse mercredi, les investisseurs reléguant au second plan un rapport montrant une forte baisse de la production et des stocks de brut aux Etats-Unis.
A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en septembre a reculé de 0,89 dollar, ou 1,57%, pour terminer à 55,88 dollars.

A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison à la même échéance a cédé 0,65 dollar, ou 1,02%, pour clôturer à 63,18 dollars.

En légère hausse pendant la majeure partie de la séance, les cours ont piqué du nez peu après la diffusion du rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'informations sur l'Energie (EIA).

Cette baisse "n'est a priori liée à aucune nouvelle particulière", a estimé John Kilduff, courtier en matières premières pour Again Capital. Elle est même un peu étonnante "car elle fait suite à un rapport de nature à faire monter les prix, avec une forte baisse des stocks de brut, et une solide demande d'essence", a-t-il ajouté.

Il est possible, selon lui, que les prix se soient repliés quand le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a dépassé le seuil technique de 57,50 dollars.

"J'imagine que certains acteurs du marché ont voulu engranger quelques profits après avoir réalisé que le recul marqué de la production et des stocks aux États-Unis ne serait que temporaire puisqu'il est la conséquence du passage de la tempête tropicale Barry" sur le Golfe du Mexique et ses côtes mi-juillet, a pour sa part avancé Phil Flynn, spécialiste du marché de l'énergie pour Price Futures Group.

La plupart des plateformes en mer avaient alors dû être évacuées et la navigation des pétroliers avait été temporairement ralentie dans la zone.

Résultat: lors de la semaine achevée le 19 juillet, les réserves commerciales de brut ont baissé de 10,8 millions de barils pour s'établir à 445,0 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg prévoyaient un recul plus modéré de 4,3 millions de barils.

La production a aussi fortement baissé sur la même période pour s'établir à une moyenne de 11,3 millions de barils par jour (mbj), contre 12 mbj la semaine précédente.

Les acteurs du marché restaient par ailleurs attentifs à l'évolution de la situation dans le Golfe persique, qui traverse une nouvelle période de turbulences depuis l'arraisonnement par l'Iran du Stena Impero, un pétrolier suédois battant pavillon britannique, survenu quinze jours après celui du pétrolier iranien Grace 1 par les autorités britanniques.

Téhéran a laissé entendre mercredi être ouvert à un échange de pétroliers avec Londres.

(c) AwP

Commenter Le pétrole recule malgré un plongeon des stocks de brut aux Etats-Unis


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 17 janvier 2020 à 21:43

    Le pétrole en légère hausse malgré le ralentissement de la c…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu progressé vendredi en dépit de la publication de données indiquant que la...

    vendredi 17 janvier 2020 à 11:08

    Le pétrole accueille sereinement la croissance chinoise

    Londres: Les prix du pétrole progressaient vendredi en cours d'échanges européens, au dernier jour d'une semaine calme et après la publication de...

    jeudi 16 janvier 2020 à 21:41

    Le pétrole en hausse, dopé par deux accords commerciaux

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont progressé jeudi, portés par la ratification aux Etats-Unis du nouvel accord de libre-échange nord-américain...

    jeudi 16 janvier 2020 à 12:18

    Le pétrole retrouve des couleurs au lendemain de l'accord si…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens, au lendemain de la signature de l'accord commercial entre Washington...

    mercredi 15 janvier 2020 à 21:47

    Le pétrole pénalisé par le bond des stocks de produits raffi…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse mercredi, affectés par un rapport montrant une forte hausse des réserves...

    mercredi 15 janvier 2020 à 18:00

    Le pétrole pénalisé par les stocks américains attend la sign…

    Londres: Les prix du pétrole accentuaient leur baisse mercredi en cours d'échanges européens après la publication des stocks américains et alors que...

    mercredi 15 janvier 2020 à 17:17

    USA: les stocks de brut baissent mais ceux de produits raffi…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis mais ceux d'essence et de...

    mercredi 15 janvier 2020 à 14:13

    Opep: la demande mondiale de pétrole 2020 revue en hausse

    Paris: L'Opep a revu en hausse mercredi sa prévision de la demande mondiale de pétrole brut cette année, grâce à des perspectives...

    mercredi 15 janvier 2020 à 12:07

    Le pétrole en baisse attend la signature de l'accord commerc…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché a les yeux braqués...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 3 janvier 2020 Les prix du pétrole ont bondi de plus de 4% peu après l'annonce dans la nuit de la mort du général et émissaire de la République islamique en Irak.

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite