Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie nettement à New York à l'approche de l'ouragan Irma

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont terminé en nette baisse vendredi, les investisseurs préférant par prudence retirer leur mise avant un week-end qui devrait être marqué par l'arrivée de l'ouragan Irma sur les côtes de la Floride.
Le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, a perdu 1,61 dollar, soit 3,4%, pour terminer à 47,48 dollars, sur le contrat pour livraison en octobre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Toute personne pariant sur une progression des cours du pétrole n'a pas vraiment envie de rentrer à la maison ce vendredi en gardant des positions à la hausse alors que se profile un ouragan puissant, le deuxième à frapper le pays en deux semaines", a avancé Robert Yawger de Mizuho.

"On ne sait pas vraiment quelles vont être ses conséquences et comment va réagir le marché lundi matin", a-t-il expliqué. "Cette incertitude pousse une grande partie de la communauté des spéculateurs à retirer leurs billes avant le week-end", a-t-il estimé.

Alors que les raffineries de la côte du Golfe du Mexique reprennent progressivement leurs activités après le passage de l'ouragan Harvey fin août dans le Texas et la Louisiane, les investisseurs s'interrogent désormais sur l'impact de l'ouragan Irma.

Actuellement dans les Caraïbes, il devrait remonter vers la côte sud-est des Etats-Unis, frappant d'abord la Floride dimanche puis la Georgie et la Caroline du Sud.

"Il n'y a pas vraiment d'infrastructures pétrolières dans cette zone, pas de raffineries ou de plateformes de production", a indiqué Matt Smith de ClipperData. "Le seul effet qu'on pourrait voir est sur la demande d'essence, alors que de nombreux habitants cherchent actuellement à prendre la route pour s'éloigner", a-t-il ajouté.

Pour M. Yawger toutefois, il est possible que la demande d'essence baisse dans les jours suivants, renforçant la hausse des stocks de brut déjà observés après le passage d'Harvey.

Au pic des perturbations, près d'un quart des capacités de raffinage américaines ont en effet été mises hors service, réduisant la demande pour le pétrole brut.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie nettement à New York à l'approche de l'ouragan Irma


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 29 mai 2020 à 21:43

    Le pétrole se redresse alors que la production américaine se…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse vendredi après la parution d'un rapport montrant une nouvelle baisse des...

    vendredi 29 mai 2020 à 16:40

    La production de pétrole de l'Opep à un plus bas de 20 ans e…

    Vienne: La production de pétrole de l'Opep a touché en mai un creux de vingt ans à la faveur d'une réduction des...

    vendredi 29 mai 2020 à 13:36

    Total: rejet d'une résolution climatique portée par des inve…

    Paris: Une résolution portée par onze investisseurs pour contraindre Total à des objectifs climatiques plus ambitieux, mais combattue par la direction, a...

    vendredi 29 mai 2020 à 13:33

    Total prévoit un manque à gagner de 12 milliards de dollars …

    Paris: Total estime qu'il devra compenser globalement avec son plan d'actions un manque à gagner d'au moins 12 milliards de dollars (10,8...

    vendredi 29 mai 2020 à 12:13

    Le pétrole baisse tandis que les tensions avec la Chine s'ac…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement vendredi au lendemain de l'annonce d'un bond des stocks américains de brut et tandis que...

    jeudi 28 mai 2020 à 20:57

    Le pétrole monte malgré une hausse des stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi, le recul des réserves américaines d'essence et des stocks de...

    jeudi 28 mai 2020 à 17:51

    Le pétrole efface ses pertes malgré une hausse des stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole ont effacé en cours d'échanges européens la majorité des pertes enregistrées au début de la séance, et...

    jeudi 28 mai 2020 à 17:44

    USA: les stocks de brut gonflés par les importations de pétr…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis sont repartis à la hausse la semaine dernière, alimentés en partie par les...

    jeudi 28 mai 2020 à 11:51

    Le pétrole pénalisé par les doutes sur l'engagement de la Ru…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement jeudi, pénalisés, entre autres, par des propos du ministre russe de l'Energie.

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 26 mai 2020 Le marché du pétrole est orienté à la hausse, vers 07H00 GMT: le prix du baril de brut américain WTI prenait 3,61% à 34,45 dollars et celui du baril de Brent londonien gagnait 1,91% à 36,21 dollars.

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite

    Six semaines de descente aux enfers des cours du pétrole

    Le lundi 20 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Analyse: Les cours du baril de pétrole américain, le WTI, sont tombés en territoire négatif lundi, du jamais vu, entre des réserves mondiales qui arrivent à saturation et une demande anéantie par la pandémie de coronavirus.

    Lire la suite

    Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite