Menu
A+ A A-

Le pétrole tendu par les risques géopolitiques

cours du petroleCours de clôture: Le pétrole a clos en légère hausse mardi, soutenu par les craintes d'une expansion du conflit entre Israël et le Hamas après un tir meurtrier sur un hôpital à Gaza.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en décembre, a terminé en hausse de 0,27%, à 89,90 dollars, mais continuait sa progression au-dessus de 90 dollars le baril au cours d'échanges après la clôture.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en novembre, est, lui, resté stable à la clôture à 86,66 dollars, mais dépassait les 87 dollars après la clôture.

🇵🇸 Au moins 200 personnes ont été tuées mardi soir dans un tir sur l'enceinte d'un hôpital de la ville de Gaza, a rapporté le ministère de la Santé du territoire palestinien contrôlé par le Hamas, qui en a imputé la responsabilité à Israël.

🇮🇱 L'armée israélienne a elle attribué cette frappe à l'organisation palestinienne Jihad islamique, démentant toute responsabilité.

"La prime de risque géopolitique monte car la situation au Proche-Orient évolue minute par minute", a indiqué John Kilduff d'Again Capital, après la clôture.

La frappe sur l'hôpital de Gaza "est typiquement le type d'action qui augmente les risques de rendre ce conflit potentiellement plus régional, ce qui pourrait mettre en danger l'approvisionnement de pétrole dans la région", a souligné l'analyste.

Mais jusqu'ici le marché du pétrole "essaye d'être très mesuré dans ses réactions", a-t-il relevé.


Si le Levant n'est pas une région productrice de pétrole, les investisseurs craignent notamment que le conflit s'étende à l'Iran, important producteur de brut et membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

🇮🇷 Ils notent qu'une application plus stricte des sanctions pétrolières américaines contre l'Iran, soutien de longue date du mouvement islamiste palestinien Hamas, se traduirait par une moindre offre sur le marché de la part de Téhéran.

Les dirigeants Iraniens affirment toutefois ne pas être impliqués dans l'attaque lancée le 7 octobre par le Hamas contre Israël.

🇻🇪 Les gains des cours pétroliers étaient toutefois plafonnés par la perspective d'une possible offre plus importante en provenance du Venezuela, pays disposant des plus grandes réserves de pétrole prouvées au monde, a indiqué Carsten Fritsch, analyste de Commerzbank.

Plusieurs médias ont rapporté lundi que les gouvernements des États-Unis et du Venezuela ont passé un accord selon lequel Washington allègerait les sanctions contre le secteur pétrolier vénézuélien, en échange de l'organisation d'un scrutin présidentiel sous contrôle international l'an prochain.

(c) AFP

Commenter Le pétrole tendu par les risques géopolitiques



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite