Menu
A+ A A-

Le pétrole chute en attendant les stocks américains, le gaz sous les 50 euros

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont encore chuté mercredi, plombés par les craintes d'un ralentissement de l'économie mondiale alors qu'un gonflement des stocks américains est encore attendu.
Quant au gaz européen, il a conclu sous la barre des 50 euros, profitant du niveau confortable des stocks de l'UE.

Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril a perdu 2,95% à 80,60 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison le même mois, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a lâché 3,15% à 73,95 dollars.

"On attend les chiffres des stocks américains jeudi matin" qui seront publiés par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) avec un jour de retard à cause de l'observation d'un jour férié lundi aux États-Unis, a indiqué Robert Yawger de Mizuho USA.

"Il est très probable qu'on ait encore un gonflement des stocks. Je m'attends à une augmentation des réserves de 3 millions de baril", a jugé l'analyste.

La semaine dernière, les stocks commerciaux de brut américains avaient grimpé de plus de 16 millions de barils, explosant les prévisions des experts.

"On nage dans le pétrole et on n'en a pas vraiment tant besoin", a résumé M. Yawger pour expliquer le recul des cours.


En outre, la publication des minutes de la dernière réunion monétaire de la Banque centrale américaine montre que "le Comité monétaire maintient une posture stricte face à l'inflation" et que "d'autres hausses de taux pointent à l'horizon", a noté Kathy Bostjancic, économiste en chef pour Nationwide.

Or, une nouvelle hausse des taux pèserait sur "les perspectives de croissance des États-Unis et, dans une certaine mesure, celles du reste du monde", a rappelé Ricardo Evangelista, analyste chez ActivTrades.

🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, a conclu sous la barre des 50 euros le mégawattheure (MWh), à 49,30 euros, après avoir atteint la veille 47,70 euros, son plus bas depuis près de 18 mois.

Le TTF a dévissé de plus de 85% depuis son dernier pic en août, et d'environ 35% depuis le début de l'année.

Les inquiétudes autour d'un manque de gaz en Europe pour l'hiver en raison des baisses d'approvisionnement venant de Russie se sont largement dissipées.

"En effet, la fin de l'hiver n'est plus qu'à quelques semaines et les installations de stockage de gaz en Europe sont encore remplies à 64%", explique Carsten Fritsch, analyste chez Commerzbank, contre un peu moins de 40% et 30% les deux dernières années à la mi-février.

S'il reste toujours possible que le mois de mars soit exceptionnellement froid et que les particuliers continuent de chauffer leurs habitations jusqu'en avril, il reste "fort probable que la phase de remplissage de l'hiver prochain commence au niveau confortable de plus de 50%", poursuit l'analyste.
(c) AFP

Commenter Le pétrole chute en attendant les stocks américains, le gaz sous les 50 euros



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 mai 2024 à 21:40

    Les cours du pétrole se tassent alors que les taux obligatai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui dans un premier temps ont poursuivi leur hausse mercredi, poussés par les risques géopolitiques...

    mercredi 29 mai 2024 à 19:00

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    mercredi 29 mai 2024 à 18:20

    🌍 ExxonMobil soutenu par ses actionnaires, après une controv…

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont reconduit mercredi lors de leur assemblée générale la totalité du conseil d'administration du géant américain du...

    mercredi 29 mai 2024 à 14:20

    🇺🇸 Conocophillips rachète Marathon Oil pour 22,5 milliards d…

    New York: Le géant pétrolier américain Conocophillips a annoncé mercredi vouloir racheter la totalité de son concurrent Marathon Oil, une opération qui...

    mercredi 29 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant...

    mercredi 29 mai 2024 à 10:20

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 29 mai 2024 à 08:40

    🌍 Exxonmobil ou les écologistes: les actionnaires à l'heure …

    New York: Les actionnaires d'Exxonmobil vont avoir l'occasion lors de leur assemblée générale mercredi de montrer ce qu'ils pensent de la manière...

    mardi 28 mai 2024 à 22:55

    Le pétrole monte, entre réunion de l'Opep+ et tensions géopo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi, aiguillonnés par la prochaine réunion de l'OPEP+ sur les coupes de production et...

    mardi 28 mai 2024 à 16:30

    Le pétrole monte, poussé par les tensions géopolitiques au M…

    New York: Les prix du pétrole montent mardi, poussés par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, Israël multipliant les frappes sur Rafah et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite